Sur Souvenir, souvenir.. le Lun 27 Aoû - 20:46
avatar
» METIER : Serveuse dans un dîner à Helena

» AVATAR : alicia vikander
» CAPSULES : 880
» MESSAGES : 320
» JE SURVIS DEPUIS LE : 19/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Helena n’est plus que le fantôme d’elle-même. Pourtant, j’arrive encore à lui trouver un certain charme. J’avance tranquillement dans une rue que j’ai longtemps fréquenter plus jeune avec Jack et notre petite bande d’amis. Ce n’était pas rare que l’on se retrouve dans un petit café un peu plus loin. A cette époque tout était beaucoup plus simple. Un jour, nous étions dans le café à boire une boisson chaude puis, deux après nous étions tous partit pour faire une excursion en montagne. Et c’était beaucoup moins compliqué dans ma tête. En ce moment même, je suis avec Jack et deux autres personnes… Ils discutent ensemble mais, je suis un peu en avance sur eux. Je marche beaucoup trop vite pour me mêler à leur conversation. Nous sommes partit en début d’après-midi pour une petite expédition à Helena mais, je n’ai pas adressé un seul mot à Jack. Pourquoi ? Tout simplement, car celui-ci n’est pas venu me rejoindre dans notre caravane et surtout, que je l’ai vue flirter avec cette fille… Cette fameuse fille avec qui je le soupçonne d’avoir une petite aventure. Mais de base, je n’ai rien à lui dire… Jack et moi, ne sommes pas ensemble mais… Enfin… J’ai comme l’impression que j’ai de plus en plus de mal à faire la différence entre notre amitié et mes sentiments qui commence à évoluer d’une autre manière. En même temps, nous avons eus un sacré rapprochement l’un envers l’autre. Après, est-ce que je peux lui en vouloir de voir d’autre filles ? J’ai envie de dire oui. Mais non, je n’ai aucun droit sur ces choix. Il va peut-être falloir qu’un jour, je me décide à avancer avec lui ou que je le laisse tout simplement faire sa vie. Et croyez pas ce n’est franchement pas facile à faire ou même pour se décider. Une fois arrivé vers le milieu de la rue, je finis par dire :

« Bon... Je pense que l’on va se séparer. Deux groupes de deux personnes et si ça tourne mal, on se rejoins à la cabane de chasse. On ramène que les choses qui peuvent nous être utile au ranch. Faites vos choix. » Dis-je avec un petit sourire. Je les laisse faire les groupes et sans grande surprise, je me retrouve avec Jack. « Allez, nous sommes partit. »

Dis-je tout simplement. Je m’avance en direction du petit bar/café où l’on trainer par le passé. Je finis par me tournée vers Jack et je lui fis un signe de tête pour lui faire comprendre qu’on va faire un tour dans cet endroit. Je sais qu’il y a plein de souvenir qui vont revenir… Mais, j’ai envie d’y aller.

« Bon vas-y faire un petit tour ? »
Proposai-je avec un doux sourire. Okey, je suis faible.
Sur Re: Souvenir, souvenir.. le Mar 9 Oct - 1:01
avatar
» METIER : employé dans un ranch

» AVATAR : Alexander Ludwig
» CAPSULES : 1077
» MESSAGES : 31
» JE SURVIS DEPUIS LE : 22/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur

SOUVENIR, SOUVENIR..
BLAKE & JACK

Voir notre ville dans cet état devient insupportable, des voitures abandonnées, carbonisées. Des corps sans vies au coin des rues, des magasins dévastés. Les routes que nous prenions pour aller au lycée, des rues pleines de vie rendu au néant. C'est comme si les couleurs avaient disparu de nos vies, comme si un filtre terne s'était placé devant nos yeux, comme si le soleil avait disparu depuis que les bombes sont tombé. On aurait pu encaissé un après guerre, reconstruire les maisons, aider ceux qui n'avaient plus rien, mais les choses n'ont pas été si simple... Il a fallu qu'on se retrouve dans un film de science fiction où les morts reviennent pour nous bouffer le cul. J'ai parfois l'impression que je suis coincé dans un univers parallèle, que je suis dans le coma ou je ne sais quoi encore, que tout ceci ne peut pas être réel et que je finirai par me réveiller un jour ou l'autre. Mais tout est réel et on vit en plein dedans.

Une énième journée à rechercher des vivres, des objets qui pourraient nous être utile, moi ce que je veux c'est une bonne bouteille pour penser à autre chose. Blake ne m'a pas regardé depuis qu'on a quitté le ranch, même pas un mot, rien. Je ne sais pas si je dois aller lui parler pour savoir ce qui lui arrive ou si je dois la laisser tranquille le temps qu ça aille mieux. Je secoue la tête et continue a avancer, nous somme partit à quatre. Blake ouvre la marche, les deux autres discutent au milieu et moi je reste derrière, assurant leurs arrières comme je le fais toujours. Blake nous arrête pour qu'on se sépare en deux groupes, comme je m'en doutais les deux autres veulent continuer leur conversation et décide de partir ensemble. L'instant fatidique a sonné, va-t-elle continuer de me snober ? Elle me lâche quelques mots et avance, au moins elle arrive encore à me parler c'est bon signe non ? Je la suis et vois au loin le café dans lequel on avait l'habitude de se rendre avec les copains. J'avale difficilement ma salive quand je vois qu'elle se dirige tout droit vers la porte. Je nous revois encore assis tous ensemble à cette table qui nous était presque réservée, riant au éclat, préparant notre prochaine excursion en montagne. Ça me manque, ils me manquent ... D'habitude je me force à ne pas y penser, mais me retrouver ici fait tout remonter. Heureusement je vois le visage de Blake et le sourire me revient aux lèvres. Allons-y. Je lui souris et respire profondément avant de rentrer à l’intérieur. Je sers mon arme et arpente lentement l’intérieur du café ravagé par le temps, la guerre et les pillards qui ont du passer par là. Aucun rôdeur ne semblent traîner dans le coin, c'est déjà ça. Je me tourne vers Blake qui doit elle aussi vérifier que le lieu est sur. Tout est bon de mon côté. J’hésite un peu à lui parler de son comportement de ce matin, c'est vrai que ça m'a un peu troublé, mais c'est certainement rien non ? J'en sais rien, on est amis on devrait pouvoir parler de tout non ? Dis-moi, ça va toi ? Je me rapproche d'elle lentement. J'ai fais quelque chose ? Ou bien il t'est arrivé un truc ? J'ai pas envie qu'elle se sente agressée par toutes mes questions. T'es pas obligé de répondre, je veux pas t'embêter si t'as pas envie d'en parler. Je pivote et me passer une main dans les cheveux. Elle va me prendre pour un taré ... Enfin elle me connait, elle sait comment je suis.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: