Sur Comme au bon vieux temps! le Sam 25 Aoû - 15:04
avatar
» METIER : U.S. Marines

» AVATAR : Scott Eastwood
» CAPSULES : 1075
» MESSAGES : 187
» JE SURVIS DEPUIS LE : 15/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur





La guerre… La guerre ne meurt jamais. Je la sens me submerger. La chaleur, la force, les radiations, la peur… C’est la fin du monde. Je ferme les yeux, je revois ma vie d’avant la guerre, avant les bombes. Il suffit d’un instant pour que tout bascule. L’avenir, bien qu’il fût tracé, change du tout au tout qu’on soit prêt ou non. Ça nous arrive à tous, un jour ou l’autre. Ce n’est pas le monde que j’espérais, mais c’est dans ce monde qu’on m’a plongé. Clancy, ma patrie. On l’a taillé en pièce puis reconstitué. J’ai cru, j’ai… espéré pouvoir retrouver les miens, tromper le temps, retrouver mes amis. Faire comme… Comme avant ? Mais maintenant je sais. Je sais que c’est une chimère. Que le monde a changé. Que cette route sera longue. Cette fois je suis prêt parce que je connais la guerre. La guerre ne meurt jamais. Par contre, nous, si, bordel ! Et quand il s’agit d’un Brighton ou d’un Carrington énervé en face, je ne fais foutrement pas le fier, malgré mes jolies pensées !

Edward et moi sommes convoqués. Je peux vous assurer qu’on s’attend à en baver. Tête baissée, on s’y présente dans le plus grand silence. Brighton nous hurle dessus que rien ne va pas ici. Que c’est le bordel. Merde… Il sait pour Angie et moi, non ? Il sait qu’Edward me couvre et lui mens ? Mais… non ! Il s’occupe juste de dire qu’on manque de cordes pour le nouvel avant-poste qu’il veut et que ces crétins de Baxter et Clowmann ont oubliés d’en prendre. Ainsi, il nous envoie nous à Helena, fouiller la zone et ramener du matériel, tout ce qu’on peut trouver mais surtout… De la corde.

Le poids se lève de mon cœur et nous acceptons calmement avant de filer faire nos paquetages. Je prends mon sac que je vide au maximum. Je place pas mal d’item sur le gilet de Roxie et me tient prêt, devant l’entrée, aux côtés d’Edward. On arrive au niveau des guérites de sécurité et l’on nous ouvre. Je regarde mon meilleur ami et souffle un “ Toi et moi, comme au bon vieux temps bro. Ce monde est à nous ! ” un sourire aux lèvres tout en franchissant la porte.


_________________
Like Romeo and Juliet
Sur Re: Comme au bon vieux temps! le Dim 26 Aoû - 13:46
avatar
» METIER : Militaire

» AVATAR : Luke Pasqualino
» CAPSULES : 895
» MESSAGES : 29
» JE SURVIS DEPUIS LE : 23/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Rien que quand on nous annonce la convocation, je crois que j’ai pas envie de déconner et de me marre. C’est même la mâchoire un peu serrée que je cherche des yeux Owen. Au moins il est là et je vais pas encore devoir trouver une excuse de merde ou me coltiner son taff parce qu’il est parti tirer son coup. Et oui, j’ai arrêté de lui dire que je le ferais plus, parce que je suis plus crédible vu qu’a chaque fois, je le couvre malgré moi. Ouai ca peut faire rire sauf que là, je suis mort d’inquiétudes a cause de ces conneries.  On est dans une poudrière et pour moi il prend des risques démesurés et faire passer son devoir clairement en seconde ligne.

C’est donc bien raide que je suis aller avec Owen a cette convocation attendant, a chaque postillon du patron, qu’on s’en prenne une a cause de tous les coups de tronçonneuse donnés dans le règlement. Franchement, on mériterait plus que le mitard au point ou on en est rendu avec nos conneries.
 
En plus c’est peut être que je connais trop bien mon frère d’armes, mais franchement, j’ai l’impression que ca crève les yeux qu’il s’attendait à autre chose que je se prendre un ordre de mission. Il est passé de tronche de constipé, qui va a l’encontre de la plupart des excuses d’absence, a celui de benêt soulagé. Maintenant je sais pourquoi il n’a jamais postulé dans les services secrets.

C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés, paquetages faits, dehors prêt pour l’aventure. Je vérifie plus deux fois qu’une nos armes et notre matos. Oui j’ai bien dit notre. C’est pas que je lui fait pas confiance mais vu que je ne suis même pas sûr qu’il pieute ce qu’il faut, autant éviter un drame et que les seuls risque soit d’égratigner son égo.

D’habitude je déconne toujours avant de partir, mais là, le cœur n’y est pas. Cette convocation m’a un peu obligé à regarder les choses en face. On ne sait pas continuer comme ça. Tôt ou tard, ça va exploser. Du coup, j’ai du mal a partager son enthousiasme et a lui rendre son sourire. C’est plus dans un grincement de dent que je lui réponds.

« Ouai… comme au bon vieux temps … »

Je me retiens de vider mon sac. J’aime Owen, pas comme un gobeur de stouquette attention, plus comme le petit frère que je n’ai jamais eu. Sauf que je suis tellement a cran que j’ai peur que ca parte de travers. Je grattouille la tête de ca seule femelle qui a sa place dans notre équipe avant de commencer a avancer. Je regarde la carte une dernière fois avant d’avancer.

« Bon si tout va bien, on devrait être rentré a temps pour que tu refasses une crise de constipation aiguë. »


Ouai finalement j'avais dis que je ferais pas d'humour, mais je crois que c'est comme le reste avec Owen, je tiens jamais longtemps.
Sur Re: Comme au bon vieux temps! le Mar 4 Sep - 15:56
avatar
» METIER : U.S. Marines

» AVATAR : Scott Eastwood
» CAPSULES : 1075
» MESSAGES : 187
» JE SURVIS DEPUIS LE : 15/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Je peux ressentir toute la tension du monde dans le comportement d’Edward. Primo, parce que le monde a beaucoup moins de tensions à offrir. Secundo, parce qu’il m’en veut à mort. Il a flippé tout autant que moi. Il m’en veut encore. Je ne sais pas comment dégonfler cette situation. Je ne peux pas faire une croix sur Angie et mes sentiments, il le sait. Il reste froid lorsqu’il lâche sa phrase. Je détourne mon regard. Il observe sa carte. Il largue une phrase finissant sur son excuse favorite. “ Vot’ bouffe méxicaine, elle me fait l’effet inverse, bro, j’y peux rien. ” Je le regarde, un sourire en coin, avançant au même rythme que lui.

A peine le portail passé, je détache Roxie qui marche au pas à mes côtés, accrochant sa laisse après mon gilet. “ Sans déconner, quand Brighton m’a ordonné de foutre la merde dans le laboratoire de Kara, j’ai bien flippé. Tu ne peux même pas imaginer la galère que c’était bro. ” Lui non plus n’est pas sans savoir que Kara a une influence sur les civils. S’ils nous obéissent encore, c’est parce qu’elle le veut bien. Et vu sa relation avec Carrington, ça ne m’étonnerait pas qu’un jour elle nous fasse péter une émeute. Je n’ai pas le droit de remettre mes ordres en doute, normalement, mais avec Ed, je sais que je peux le faire, il ne va pas me juger.

J’ajoute même “ J’aurai aimé t’y voir, à ma place. Sans déconner, j’ai cru que j’allais me faire dessus. Surtout quand elle a refusé les quinze premières fois. J’ai tout fait pour éviter d’user la force… Merde. Tu crois qu’on va tenir encore combien de temps dans cette situation ? ” C’est triste à dire, mais Kara comme Carrington auraient bien besoin de tirer leur coup. Ensemble ou avec d’autre. Mais ils seraient moins nerveux, pour sûr !

J’attrape la carte qu’il a dans les mains et l’observe à mon tour. Je visualise notre secteur. “ J’espère que c’est les soldes, à Helena. Je cracherai pas sur une nouvelle casquette, pour sûr. ”

_________________
Like Romeo and Juliet
Sur Re: Comme au bon vieux temps! le Ven 21 Sep - 22:26
avatar
» METIER : Militaire

» AVATAR : Luke Pasqualino
» CAPSULES : 895
» MESSAGES : 29
» JE SURVIS DEPUIS LE : 23/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Difficile d’en vouloir longtemps a Owen, on se connait trop bien depuis le temps et, après lui avoir un pseudo tacle pour la forme a l’évocation de la bouffe mexicaine, je crois qu’il arrive a m’arracher un début de sourire. Il sait bien que ca m’agace les blagues sur les tacos qui donne la chiasse, en fait toutes les blagues sur mes origines Mexicaines ont tendance a ne pas me faire rire. J’ai eu du mal a faire oublier « ce détail » durant mes classes pour servir la patrie de l’oncle Sam. J’ai beau avoir une fesse mexicaine, au fond, je me suis toujours senti Américain.

Owen, je ne sais pas comment d’ailleurs est bien le seul qui dispose de « l’immunité ». Et ca pas seulement parce que sa sœur est le plus belle femme que la terre n’est jamais porté. Je sais pas trop comment il fait mais même sur des sujet délicat, même quand je lui en veux a mort, il arrive toujours a retourner la vapeur dans le bon sens. Sur un ton faussement moralisateur et avec un petit sourire en coin, je lui lance :

«Bah écoute je dirais ca au bosse la prochaine fois, qu’il faudra trouver une excuse a tes absences, c’est moi qui est cuisiné chef, je crois qu’Owen est en overdose de Mexicain. P’être qui faudrait lui trouver un autre partenaire qui ne lui fasse pas autant de mal aux boyaux »

Je compatis pour ses déboires avec Kara. Je n’aurais pas aimé être a sa place mais bon, au moins, ca prouve que le karma existe.

« Dans les soldes, faudrait p’être te trouver plutôt une paire de couilles pour refuser ce genre de mission à la mort moi le nœud »


Ouai, moi aussi j’ai de l’humour, un peu pince sans rire mais de l’humour quand même. D’habitude je ne préfère pas causer quand on part en mission afin de rester concentrer, mais avec Owen, c’est comme si je me transformais en meuf, j’arrive a faire deux trucs à la fois.

« Juste un truc pour que je ne fasse pas d’impaire. Pour Angie, t’as dit quoi a Lenny au juste ? Et pitié ne me dit pas qu’il va falloir que je mente aussi a ta sœur. »
Sur Re: Comme au bon vieux temps! le Sam 29 Sep - 10:38
avatar
» METIER : U.S. Marines

» AVATAR : Scott Eastwood
» CAPSULES : 1075
» MESSAGES : 187
» JE SURVIS DEPUIS LE : 15/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Même si ça n’est qu’une vanne, le fait qu’Edward parle d’un autre partenaire, ça me fait vraiment bizarre. Je sais que c’est pour rire. J’espère. Avec un sujet pareil, je ne sais pas trop quoi en penser. Edward est marié à son devoir, et avoir un partenaire qui merde autant, peut-être que c’est ce qu’il veut au fond ? Non, impossible. Je refuse cette option. Il m’aime tel que je suis, ce vieux fourbe, non ? “ Bah glisse au passage que tu préférerai faire équipe avec une nana à forte poitrine du style… Sacha ? Tu sais ? La civile qui est plus doué que nous pour défendre et ravitailler… ” Une rire s’échappe de mes lèvres. Je ne sais pas pour Edward, mais contrairement à ce que je dis, ce n’est clairement pas grâce à ses attributs que Brighton et Carrington l’ont eu à la bonne. Sacha a de réelles compétences, pour une civile.

Je lui explique mes mésaventures chez Kara, il ne revient pas dessus et réponds directement aux soldes. Ce qu’il souffle, refuser ce genre de missions, ça m’étonne. Même si je ne suis pas un exemple de parfait petit militaire, je n’ai jamais songé à refuser une mission. Un ordre est un ordre. Edward était encore pire que moi il y a peu, mais depuis quelques temps, il se rebelle, ce qui m’intrigue pas mal. Entre le refus d’aller fouiller l’arbre à donut’s et remettre en question la mission que l’on fait ou celle que j’ai pu faire chez Kara… Je suis surpris, mais je le garde pour moi.

Puis lorsqu’il me demande ce que j’ai dis à Lenny pour Angie et lui imposerai de mentir, je ne peux m’empêcher de soupirer. “ Ecoute, Edward, tu decide de me couvrir auprès de Brighton, c’est gentil, je t’en remercies et je te suis redevable. Mais tu n’es pas obligé de mentir à ma sœur, tu n’as pas de comptes à lui rendre. Je lui en parlerai le moment voulu mais pour l’instant… Moins elle en sait, mieux je me porte. Je sais que ça te fait chier mais… Le jour où tu en auras marre de mentir, je comprendrai… De toute façon il peut m’arriver quoi ? Je vais me faire sermonner et serais de corvée de frites ? ” Je ris à ma phrase pour décharger toutes idées négatives. Sans déconner, je risque surtout d’être mis de côté voire rejeté de Clancy. Si on me retire le droit d’exercer dans l’armée, je peux tout bonnement être exclus.

_________________
Like Romeo and Juliet
Sur Re: Comme au bon vieux temps! le Lun 8 Oct - 23:26
avatar
» METIER : Militaire

» AVATAR : Luke Pasqualino
» CAPSULES : 895
» MESSAGES : 29
» JE SURVIS DEPUIS LE : 23/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

C’est moi ou Owen est plus nerveux que d’habitude ? Il fat dire que plus lui s’enfonce dans le bonheur conjugal, plus moi je deviens un ours mal léché avec ses vieilles habitudes. Depuis quand on s’est autant éloigné dans la des chemins de conneries différents ? Bon ok, la fin du monde est une date qui me parait tout à fait adaptée pour noter a quel moment j’ai peut être du faire mon deuil de cette pure carrière au sein de l’armée et qui m’a éventuellement rendu acariâtre. Le comportement de ceux que nous sommes censées sauver n’a rien arrangé. Je ne dis pas que je suis civilophobe, loin de là, Angie est très gentille et pas mal d’entre eux ont prouvé qu’ils n’étaient pas que des parasites ingrats et jamais satisfaits. Il faut bien des exceptions.

J’écoute ses anecdotes. Je sens bien qu’il y a un souci au-delà des mots et de cette gaité feinte. Même si je souris a sa façon de voir le monde et surtout de le raconter, j’ai quand même du mal a imaginer le boss se laisser amadouer par autre choses que des vrais obus. En même temps, les civiles sont fourbes avec nous je trouve.

Je n’aime pas cette tension entre nous. Ca me mine plus qu’autre chose. J’aime beaucoup Angie, c’est une brave fille qui en a chier et je suis content qu’elle rende Owen heureux, après c’est vrai qu’elle le détourne, aussi, sacrement de son devoir… et de son bro. Quand je vous le dis que je deviens un ours acariâtre. J’aime a penser que sans l’apocalypse les choses ne serait pas aussi compliquées.

Sauf que là, c’est moi qui rends mon bro aussi mal et je me trouve quand même assez égoïste et enfoiré. Je m’arrête une seconde, soupire bruyamment avant de me passer nerveusement la main dans les cheveux. Ouai un peut façon pub de shampoing sauf qu’avec nos coupes de militaires post apocalypse, ça rend moins bien.

« Ecoute Bro… je suis désolé, je me comporte comme un vrai connard. C’est juste que j’aime pas mentir aux chefs. Et … quoique t’en dise, t’as sœur est notre supérieure. Donc si a un moment elle me demande des comptes surs tes absences, il faudra bien que je lui mente… »


Je le regarde en essayant de sourire un peu peiné.

«Après on a toujours dit que rien ni personne ne saurait briser notre duo non ? Et puis, je ne suis plus a un mensonge foireux… »

Je m’arrête net et braque mon arme vers « derrière lui » en lui faisant signe que j’ai vu du mouvement dans la végétation.
Sur Re: Comme au bon vieux temps! le
Contenu sponsorisé



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: