[SP] Beasts of America !
Devil inside you :: The world is our playground :: The state of Montana
Aller à la page : Précédent  1, 2
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le Ven 28 Sep - 13:25
avatar
» METIER : Militaire

» AVATAR : Bob Morley
» CAPSULES : 1610
» MESSAGES : 178
» JE SURVIS DEPUIS LE : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur



   
[SP] Beasts of America !


   
Bordel, bordel, bordel ! Le temps presse et je commence à ne plus sentir mon poignet à force de scier le piège qui ne cède pas. Mais voilà que les ricanements se rapprochent davantage et que des hommes se ramènent. Ils n’ont rien de sympathique, même s’ils viennent de nous libérer de ce foutu piège en coupant eux-mêmes les mailles du filet.  Un peu sonné par la chute, je me redresse aussi rapidement que je peux, la tête qui me lance un peu. Mais voilà, ces abrutis ne me laissent pas le temps de sortir l’une de mes armes, les envoyant balader un peu plus loin. Ils affligent le même traitement à Owen et bientôt, nous sombrons tous les deux dans l’inconscience, sans même que je n’ai eu le temps d’ouvrir ma grande gueule.
Lorsque mes yeux s’ouvrent, je ne reconnais pas l’endroit où nous nous trouvons. Ça sent le moisi, le sang et l’humidité. Ma tête me lance toujours et je grimace, regardant un peu autour de moi pour découvrir un homme en très mauvaise posture. Il saigne pas mal et il lui manque des membres. J’en ai la nausée mais je n’arrive même pas à vomir, j’ai vu pire et c’est ça qui est atroce.

« -J’en ai aucune putain d’idée. »

Voilà ce que je réponds à mon camarade quand il me demande où nous nous trouvons. Tout comme lui, je n’étais pas vraiment conscient quand les malades nous ont traînés jusqu’ici. D’ailleurs, le chien d’Owen n’est pas avec nous et je crois que ça ne présage rien de bon pour la pauvre bête. Déjà que les types louchaient sur nous comme s’ils voyaient des steaks à la place d’êtres humains !

« -En tout cas, ils n’ont pas épargné ce pauvre mec… et ils nous ont pas laissé ta chienne non plus. »

On a, dans notre malheureuse posture, la chance de ne pas être attaché. Peut-être qu’avec un peu de chance, on trouvera un moyen de se tirer d’ici avant de finir en plat de résistance pour ce groupe de cannibale. Non parce que soyons clair, je n’ai pas du l’intention de mourir mangé par quelqu’un.

« -Je propose qu’on les prenne par surprise quand ils viendront pour nous couper un bout de chaire. »





   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart
   
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le Sam 29 Sep - 11:03
avatar
» METIER : U.S. Marines

» AVATAR : Scott Eastwood
» CAPSULES : 1075
» MESSAGES : 187
» JE SURVIS DEPUIS LE : 15/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Nolan me dit qu’il ne sait pas où on est. Ça me rassure. Au moins ce n’est pas l’un des leurs. Sans déconner. Si j’avais pensé un seul instant qu’il le savait, ça m’aurait beaucoup plus étonné. Je tente de chercher une faille dans notre prison. Mais lorsqu’il souffle qu’ils n’aient pas laissé ma chienne avec nous je fais les gros yeux et sent mon cœur qui bat à 1000 à l’heure. Il est déjà sur un plan. L’inquiétude me gagne. “ Merde… S’ils ont fait du mal à Roxie ils vont me le payer… ” Je tourne en rond rien qu’à imaginer ma pauvre chienne maltraité. Ou pire. Je m’approche de la porte et frappe dessus “ SORTEZ MOI DE LA BANDE DE FILS DE… SI VOUS FAITES DU MAL A MA CHIENNE JE… ” Je tape d’autant plus fort après la porte.

J’entends des voix s’élever derrière. Le contenu de leur parole est inaudible, bien sûr, mais ça se rapproche. Je grimace. Je me plaque contre la paroi, prêt à en prendre un par surprise. Je fais signe à Nolan de faire de même. La porte s’ouvre et j’allais me jeter sur celui qui l’a ouvert mais à la place je me fais électrifier par un taser. Je me retrouve au sol à convulser. Les types se marrent et l’un d’eux souffle « Ils sont si mignons quand ils pensent qu’ils ont une chance. Alors l’artiste. C’est toi qui gueule ? Tu t’inquiètes pour ta chienne ? Comme c’est mignon… Ne t’en fais pas, on tentera de ne pas trop la faire souffrir. Par contre, toi… C’est une autre histoire… » Ils recommencent à me taser tandis que son compagnon tiens en joue Nolan.

Un troisième arrive et s’approche du gars à moitié mort. Il demande aux deux autres « Eh, va falloir qu’on se dépêche de le bouffer, il va bientôt être périmé. » Il sort sa machette et d’un geste sûr, il frappe à plusieurs reprise la cuisse de l’homme pour la trancher. Au début il hurlait de douleur, puis il s’est évanoui. Pour cautériser sa plaie, ils jettent de l’essence à briquet dessus et l’enflamme. L’odeur est insupportable, mais ils ont ce qu’ils veulent et ils disparaissent dehors de nouveau. Je me redresse, encore sonné par l’éléctricité. Je reste assis un moment à regarder la jambe de l’homme brûler. “ Ils s’attendaient à ça… Ils savaient qu’on allait tenter de fuir… Il nous faut un autre plan. Je ne vais pas moisir ici. On va se sortir de là. ”

_________________
Like Romeo and Juliet
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le Sam 29 Sep - 21:33
avatar
» METIER : Militaire

» AVATAR : Bob Morley
» CAPSULES : 1610
» MESSAGES : 178
» JE SURVIS DEPUIS LE : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur



   
[SP] Beasts of America !


   
Si mon plan n’avait pas été aussi prévisible, il aurait très bien pu fonctionner. Il faut être honnête, je prends sur moi mais je n’en mène pas large. Moi aussi j’ai la trouille de finir dans un plat de lasagne alors ce plan merdique, je l’ai sortis comme ça, comme pour me convaincre moi-même que nous avions une chance de nous en tirer. Mais les bouffeurs d’humains ne sont pas aussi cons qu’ils en ont l’air. En plus de poser des pièges à cons un peu partout en dehors de leur campement, ils ont des tasers pour calmer la viande nerveuse et Owen y a goûté. Si je n’avais pas été immédiatement prit en joue par un autre type, je serais bien venu en aide à mon camarade de galère mais pour le coup, je n’ai pas envie de crever. J’ai bien envie d’ouvrir ma gueule, mais les cannibales viennent de se barrer, laissant derrière eux une odeur de cochon grillé. Des flammes jaillissent encore de ce qui était autrefois une jambe et notre pote découpé de partout a sombré dans l’inconscience. Je n’ai aucune envie de finir pareil et un simple coup d’œil à Owen me fait bien comprendre que c’est réciproque. Il faut qu’on se barre de là, mais comment, ça c’est une bonne question. Parfois, j’aimerais être Einstein, ça peut aider dans ce genre de galère d’avoir un Q.I de malade. Non pas que je sois con comme un bulot, loin de là, mais voilà, je n’ai jamais été premier de la classe.

« -On va en trouver un, un plan. Pas question de finir comme ce pauvre mec… On n’est pas des jambons et là, je parle dans le sens premier du terme. »

Je reste debout, faisant les cents pas sans jamais regarder celui de nous trois qui ne va clairement pas s’en sortir dans ce bas monde. Même si on le faisait sortir, il serait dans l’incapacité totale de survivre et ça me fait chier de devoir laisser quelqu’un derrière nous pour sauver ma peau. Mais le monde est tellement pourri qu’on est dans l’obligation de faire ce genre de choix à la con. D’un coup, je sens la colère grimper d’un palier et je donne un coup de pied dans une vieille caillasse qui traînait sur le sol. Le bout de roche s’écrase contre le mur et là, j’ai une révélation.

« -Bordel de merde, on peut essayer de péter la poignée avec ça. On pourra toujours enfoncer la porte et se barrer. »

Quelle bande de con, ils ont laissé traîner un caillou aussi gros. Une chance pour nous, un malheur pour eux… Ce n’est pas aujourd’hui que ces salopards pourront me bouffer tout cru.




   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart
   
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le Sam 6 Oct - 15:55
avatar
» METIER : U.S. Marines

» AVATAR : Scott Eastwood
» CAPSULES : 1075
» MESSAGES : 187
» JE SURVIS DEPUIS LE : 15/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Je m’approche du type au bord de la mort, après avoir bien réalisé la situation. Je tapote sur les flammes pour qu’elles s’éteignent. Nolan me dit qu’on va trouver un plan, qu’il ne veut pas finir comme le malheureux. “ Bordel… Ouai, faut qu’on se tire… Mais et lui ? On ne peut pas le laisser ainsi, pas vrai ? ” Il ouvre les yeux. Je peux lire sa douleur dans son regard, ce qui m’effraye d’autant plus. Nolan semble avoir une idée : briser la poignée de la porte. Ce n’est peut-être pas si bête que ça, au final. “ Monsieur? Vous m’entendez ? On va trouver un moyen de vous sortir d’ici et vous rechercher. Mon ami a un plan et… ” Il lève sa main et la pose sur mon avant-bras, me coupant rien que de ce geste. Il souffle. « Tu… Tuez-moi… Achevez moi… » Je ravale ma salive et jette un regard à Nolan. Je n’ai pas envie de tuer un innocent, et je doute que lui non plus. Mais je réalise qu’à la place de ce pauvre homme, je serais sans doute dans le même état.

Je baisse mon regard et place ma main sur la bouche de l’homme, lui pinçant le nez entre mes doigts. Je maintiens toute ma force dans cette prise. Je sens les larmes couler sur mes joues. Jamais je n’avais tué d’innocent. Et faire ça me semble tellement irréel. Au bout d’un certains moments, sa prise sur mon bras se relâche. J’ai l’impression que ça a duré une éternité. Je me relève et essuies mes larmes. Je me tourne vers Nolan, évitant de regarder ce corps fraîchement mort. Il me faut un moment pour me ressaisir et pouvoir lui parler “ Il faut qu’on se tire. ” Je n’avance rien en terme de plan, si ce n’est affirmer mon désir de vouloir me tirer d’ici.

Mes yeux se lève vers l’unique entrée de lumière : une fenêtre en hauteur. Trop petite pour que l’on puisse passer. Je me hisse à son niveau et parviens à repérer deux autres box de chantier ainsi que des toiles de tentes. Je vois même mon chien enchaînée un piquet. Je me tourne de nouveau vers Nolan, prenant soin de ne pas avoir le cadavre dans mon champs de vision “ Il n’y a que deux autres boxes de chantier. Je parie que notre matériel est dans l’un d’eux. Roxie est en vie. Ils sont autour du feu de camp. Le peu de gardes qu’il y a surveillent les alentours. Je n’ai rien pu voir d’autres. Il faut qu’on se faufile dans ces foutus boxes et qu’on libère Roxie. Par contre… Une fois qu’on a nos armes, je peux t’assurer que ces types ne s’en sortiront pas vivants…”

_________________
Like Romeo and Juliet
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le Dim 7 Oct - 10:55
avatar
» METIER : Militaire

» AVATAR : Bob Morley
» CAPSULES : 1610
» MESSAGES : 178
» JE SURVIS DEPUIS LE : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur



   
[SP] Beasts of America !


   

Je me penche pour ramasser la pierre. Elle pèse plutôt lourd dans le creux de ma main, ça fera parfaitement l’affaire. Sans un mot, je laisse mon regard se poser sur Owen et le troisième homme. Nous ne connaissons pas son nom et jamais plus nous n’aurons l’occasion de l’apprendre, la mort l’a emporté avec un peu d’aide. Cela ne fait pas d’Owen un meurtrier pour autant mais plutôt un sauveur… Sans son aide, ce type aurait fini bouffé. Au moins maintenant, la souffrance a quitté son corps et il peut reposer en paix, comme il le mérite. Le silence semble nécessaire dans le cas présent alors je ferme ma gueule jusqu’à ce que mon camarade de galère prenne la parole. Il n’ose pas regarder le cadavre qui jonche le sol, à peine quelques mètres plus loin que ses pieds et je le comprends. Si j’avais dû achever ce type alors je me sentirais tout aussi mal, presque coupable.

« -Je m’occupe de nous sortir d’ici. »

J’agite la pierre pour la lui dévoiler puis je m’approche de la porte qui nous maintient prisonnier de l’extérieur. J’attends un instant, m’assurant ainsi que les cannibales ne soient pas dans le coin et pour réponse, le silence. Bien, la voie est supposée être libre alors je me lance. Je commence à frapper de toutes mes forces la roche contre la poignée déjà fragile. Elle cède en moins d’une minute sous mes assauts, ouvrant ainsi la porte vers la liberté. Derrière moi, Owen parle et je l’écoute avec attention, plutôt d’accord avec ses propos. Pas question de laisser ces enculés en vie une fois que nous aurons de quoi nous défendre dignement entre les mains.

« -T’inquiète pas pour ça, ils vont payer. »

Nous devons bien ça à ce pauvre type mais aussi aux autres personnes que ce petit groupe d’affamé à dévorer. Dans le fond, je trouverai presque ça triste que ces gens aient cédé aussi facilement au cannibalisme alors qu’ils ont une forêt pleine de gibier, plantes et autres baies à leur disposition juste à côté. C’est de la faiblesse pure selon moi.

« -Après vous, soldat. »

Un peu d’humour, ça ne fera pas de mal puis si ça peut faire sourire un minimum Owen, autant que je me la joue joyeux luron comme souvent. Je lui fais signe de passer, un peu comme une révérence à la con. La porte est grande ouverte sous nos yeux, n’attendant plus que nous pour aller péter des gueules et ça, ce sera bien mérité.





   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart
   
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le Mer 10 Oct - 0:17
avatar
» METIER : U.S. Marines

» AVATAR : Scott Eastwood
» CAPSULES : 1075
» MESSAGES : 187
» JE SURVIS DEPUIS LE : 15/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Nolan reprend la parole suite à mon intervention et m’annonce qu’il s’occupe de la porte. Je devine qu’il a attendu avant de me l’annoncer. Je devine qu’il a compris l’importance que cet acte a eu sur mon état général. Je crois que je vais avoir du mal à trouver le sommeil pendant un long moment en songeant à cet homme, désireux de mourir. Le bruit de la pierre qui frappe la poignée me fait sortir de mes pensées. J’en profite pour repérer les lieux. Lorsque la porte est ouverte, je me tourne vers Nolan qui me dit que ces salauds vont payer. Nous savons tous deux ce que ça implique. “ Ils ont joués aux cons avec les mauvaises personnes… ” dis-je, pour clôturer ce désir de refroidir ces mecs.

Nolan me laisse passer en premier. Je tire la porte doucement le temps de jeter un œil. Je fais un signe à Nolan pour qu’il sache que tout est bon de notre, qu’ils ne nous on pas repérés. J’ouvre un peu plus le temps de sortir et maintien la porte ouverte pour mon camarade me suive. Silencieusement, je lui désigne les deux autres boxes, ainsi que le groupe en train de se repaître de la jambe de ce pauvre homme dans les rires. J’ai envie de gerber juste à les regarder.

Je cherche du regard une arme de fortune et voit un pied de biche et une caisse à outils non loin, sur le chemin des boxes. On s’approche silencieusement. J’attrape le pied de biche et le tend à Nolan. Un tournevis dépasse de la caisse à outils. Je l’attrape. Ces gars doivent projeter de s’installer ici pour qu’ils laissent du matériel ainsi. Je fais signe à Nolan de s’avancer vers les boxes. Je murmure “ Je dois retrouver Roxie avant. Je veux être sûr qu’elle aille bien… ” Se séparer ? Mauvaise idée ? Mais nous n’avons pas le choix…Un aboiement me fait sursauter, et ces types se marrent en tirant sur une laisse avec au bout mon chien.

La rage me prend au ventre “ Changement de plan. On les dézingue. ” Pour peu que Nolan ne me retienne, je vais le faire. Je me tourne vers ce groupe, tournant le tournevis dans ma main, prêt à le planter dans le premier connard qui vient. Pas besoin d’armes pour leur foutre une raclée. Mon entraînement au corps à corps va enfin servir. Sauf si on m’en empêche.


_________________
Like Romeo and Juliet
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le Jeu 11 Oct - 13:12
avatar
» METIER : Militaire

» AVATAR : Bob Morley
» CAPSULES : 1610
» MESSAGES : 178
» JE SURVIS DEPUIS LE : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur



   
[SP] Beasts of America !


   

Owen quitte notre cellule en premier, moi sur les talons. Pour l’instant, la voie est libre et bientôt, nous pourrons savourer notre liberté retrouvée ! En attendant, il va falloir quitter le campement de ces bouffeurs d’Hommes et ça, bien que nous soyons tous les deux plutôt doué au combat de par notre boulot, ce n’est pas forcément une mince affaire. Certes, nos ravisseurs sont plus nombreux que nous et peut-être moins bien entraîné au combat mais ils ont réussi à nous prendre au dépourvu plusieurs heures en arrière. Ce ne sont pas des ennemis faibles, bien au contraire.
Je ne dis rien pour le moment, hochant la tête quand mon camarade me montre du doigt les autres boxes. Non loin, riant aux éclats autour d’un feu de camp éteint, les cannibales dégustent la jambe de notre défunt codétenu. Rien qu’en imaginant ça, j’en ai des sueurs froides et je frissonne de dégoût. D’ailleurs, mon visage est déformais un court instant par une grimace et si je ne prenais pas sur moi, alors j’aurais dégueulé depuis un bon bout de temps. Pas question que je reste là plus longtemps, il faut que je me tire ! Les événements d’aujourd’hui m’auront suffisamment traumatisé pour le restant de mes jours, c’est certain.
Owen me soumet l’idée de nous séparer, ce que je trouve vachement dangereux et absolument pas concevable mais il semblerait que son plan tombe à l’eau quand des aboiements parviennent à ses oreilles. Oh non, je connais ce regard-là. Ce qui est en train de se dérouler dans la tête du militaire, ça pu la mort ! Je ne peux pas le laisser céder à ses pulsions de haine comme ça, vraiment pas. Peut-être bien qu’il a un fond suicidaire mais il n’est pas question que je vois une personne de plus crever en cette journée de merde. Sans prévenir, je lui attrape le poignet et je le regarde droit dans les yeux, secouant doucement ma tête de gauche à droite.

« -Je sais bien que ton chien compte énormément pour toi mais te jeter comme ça dans la gueule du loup, c’est du suicide. Pour l’instant, ils n’ont pas encore l’air d’avoir prévu de buter ton animal, ils jouent avec… pas forcément de façon sympa mais ils sont occupés. Ça nous fait un point d’avance sur eux. »

D’un simple geste de la tête, je lui désigne le petit groupe de mec qui jouent avec son chien et d’un autre geste, le restant de leur pote en train de bouffer.

« -Je ne pense pas qu’ils s’attendent à ce qu’on débarque discrètement de nulle part pour leur coller la branler de leur vie. Alors non, on ne va pas foncer aveuglement dans le tas. Soyons intelligents, comme ils ont su l’être en posant des pièges… »





   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart
   
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le
Contenu sponsorisé


[SP] Beasts of America !
Devil inside you :: The world is our playground :: The state of Montana

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: