[SP] Beasts of America !
Devil inside you :: The world is our playground :: The state of Montana
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sur [SP] Beasts of America ! le Mar 21 Aoû - 22:51
avatar
» METIER : U.S. Marines

» AVATAR : Scott Eastwood
» CAPSULES : 1075
» MESSAGES : 187
» JE SURVIS DEPUIS LE : 15/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur





Quand Brighton donne un ordre, il faut qu’il soit exécuté. Et ma mission d’aujourd’hui me paraît clairement moins périlleuse que la dernière : aller voir Kara pour lui demander le fruit de ses travaux. Une véritable mission suicide ! Non, au lieu de ça, je dois aller en éclaireur prés du Bunker pour ramener un rapport à Brighton et Carrington de la situation. Ayant peu connaissance de ces créatures, la tâche n’a donc pas été directement demandé à Warren.

Résultat ? Je me retrouve à passer la nuit à tenter de trouver le sommeil en observant une photo d’Angie, dans notre avant-poste de Montana City. Je sais que je vais peiner à me lever le lendemain, mais j’ai de grandes difficultés à décoller mes yeux du regard de mon amour interdit.

Au petit matin, c’est le chant du clairon qui m’extirpe de mes songes. Je bondis hors du lit, attrapant mon équipement que j’enfile en quatrième vitesse pour me présenter au caporal présent. Il me libère pour mon opération. Je rejoins le convoi de munitions à destination du bunker. A l’arrière d’une charrette, mes pensées vont vers ma Angie. Elle doit être si inquiète. Je n’aime pas cette idée.

Enfin nous débarquons. Je peux donc commencer mon travail : observer les risques potentiels. L’idée est de dresser une observation des environs et des dangers possibles. L’isolement du Bunker est un atout majeur : pas de grand intérêt pour les pillards. De plus, les Z ne font que passer non loin. Je longe l’une des routes qui ramène à une partie boisée. Il ne faudrait pas que je me fasse surprendre. Je tiens mon fusil si proche de moi, prêt à agir si besoin.

L’un des fourrés se mes à bouger dans tout les sens. Je le braque en lâchant mon discours “ Je suis un représentant de l’armée américaine, mandaté par le sergent Brighton. SI vous êtes quelque chose de vivant et d’intelligent, je vais vous demander de sortir les mains en évidences. Sinon… Bah… Merde, je n’en sais rien. ” C’est vrai, on ne nous a pas formé pour les morts-vivants ni pour avoir autant de faune autour de nous.

Le buisson s’était arrêté de bouger, j’attends patiemment le moindre geste suspect d’un être vivant -ou non- qui en sortirait.


_________________
Like Romeo and Juliet
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le Mer 22 Aoû - 0:08
avatar
» METIER : Militaire

» AVATAR : Bob Morley
» CAPSULES : 1610
» MESSAGES : 178
» JE SURVIS DEPUIS LE : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur



   
[SP] Beasts of America !


   
Une fois de plus, la nuit m’a été bien courte. Depuis que j’ai trouvé ce bébé lors d’une petite excursion, cette petite survivante me mène la vie dure…ou plutôt la nuit. La journée, c’est un ange qui ne pleure que pour manger ou être changée. En revanche, la nuit elle se transforme en un véritable petit démon dévoreur de biberon. Je n’ai jamais été très doué pour m’occuper des enfants, alors il m’arrive de songer au fait que si elle pleure autant la nuit c’est tout simplement parce que je m’y prends mal. Pauvre gamine, obligée de se coltiner un père d’adoption aussi nul que moi, si elle avait eu le choix elle aurait sans doute préféré se faire dévorer par un Z… Je pourrais toujours demander à quelqu’un de l’adopter au Bunker mais mine de rien, je me suis vite attaché à cette gamine et je doute que je sois capable de la donner à un couple qui serait pourtant plus apte à s’en occuper que moi. J’imagine qu’avec le temps je finirais par apprendre. Après tout, personne ne naît avec un mode d’emploi et c’est bien dommage.

Toujours est-il que, ce matin, le visage davantage creusé par de vilaines cernes à mesure que les jours file, j’avais la ferme intention de m’aérer un peu. Pourquoi pas rendre visite à Blake au ranch sur le chemin ? En sommes, je comptais passer une journée banale à survivre dans le Montana et rapporter quelques trucs aux survivants du Bunker. Depuis qu’il est de nouveau ouvert, je sors souvent, sauf quand Danny a besoin que je reste sur place quand c’est à son tour de quitter les lieux. Le pauvre, sa vie est devenue bien plus compliquée qu’elle ne l’était déjà depuis quelques jours. Alors, quand il n’est plus là, je fais de mon mieux pour veiller sur les autres.

Perdu dans mes pensées, mon glock toujours à la main, je finis par me rendre compte que je me rapproche doucement de la forêt. La végétation autour de moi a rafraîchit l’air ambiant et ça fait un bien fou. J’inspire de grandes bouffées d’oxygène, me souciant peu du boucan que peuvent causer mes pas jusqu’à ce qu’une voix d’homme ne parvienne à mes oreilles tendues vers le danger potentiel. Si je me fie à ses mots, je ferais mieux d’obéir pour ne pas mourir bêtement. Doucement, mon arme rangée à ma ceinture, je me rapproche du sentier et lève mes mains au-dessus de ma tête.

« -Vivant, je le suis. Intelligent, ça dépend pourquoi. Mais je paris que c’est le cas d’un paquet de gens encore en vie ! »

Le type n’a pas l’air de rigoler. Tant pis, je n’ai plus qu’à me présenter en espérant que ça l’aidera à baisser son arme. Je ne suis pas sorti du Bunker pour me faire braquer par un fusil !

« -Nolan Baker, je viens du Bunker. »


   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart
   
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le Mer 22 Aoû - 22:54
avatar
» METIER : U.S. Marines

» AVATAR : Scott Eastwood
» CAPSULES : 1075
» MESSAGES : 187
» JE SURVIS DEPUIS LE : 15/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Le truc qui bouge est vivant et sait parler. Je n’ai pas à faire à un zombie. Et en prime, il vient à moi les yeux en l’air. Il n’a pas le temps de se présenter que je baisse mon fusil. Je grimace et ravale ma salive. “ Je me souviens de toi… Tu étais là, le jour où vous êtes venus nous voir. Désolé. Je suis le première classe Higgins ! ” Dis-je en me mettant au garde à vous avant de redescendre ma main. “ Mais tu peux m’appeler Owen. J’étais ce type qui arrêtait pas de se faire disputer car il braquait tout le monde sauf les zombies… ” Je grimace quelque peu en repensant à cette jeune et son arc que j’ai dû traumatiser pour le restant de ses jours.

Je me dis que la situation actuelle ne doit pas être beaucoup mieux, vu que je l’ai braqué une nouvelle fois. “ Je suis désolé, je ne voulais pas te faire peur, mais tu sais… Avec ces zombies et les pillards, on n’est jamais réellement prudent. ” Je tente un sourire pour avant tout essayer d’avoir confiance en moi. Je m’assure tout de même que mon petit speech n’a pas attiré d’autres être indésirables, vivants ou non.

Mon coup d’œil aux alentours achevé, je fixe Nolan “ Rassure moi, quand tu m’as vu agir, tu n’as pas vu qu’un fou de la gâchette, pas vrai ? Parce que je ne le suis pas, je ne tire pas sur tout ce qui bouge, c’est juste que… Je voulais m’assurer que personne ne court de danger. Nous avions pas mal de civils et nous ne savions pas qui vous étiez vraiment. J’ai un peu paniqué, mais je n’aurai jamais ouvert le feu en premier. Enfin… Sauf si mon supérieur me l’avait ordonné. ” Je m’arrête un instant le temps de réfléchir, en me disant que Brighton doit avoir les oreilles qui sifflent. “ Mais il n’aurai jamais donné un tel ordre. J’en suis sûr. Il ne l’a jamais fait. Et puis peut-être que j’aurai désobéi, après tout… ”

J’essaye d’aborder son point de vue et le peu de confiance en moi que j’avais s’évapore. “ Je m’enfonce, c’est ça? ”



_________________
Like Romeo and Juliet
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le Jeu 23 Aoû - 10:55
avatar
» METIER : Militaire

» AVATAR : Bob Morley
» CAPSULES : 1610
» MESSAGES : 178
» JE SURVIS DEPUIS LE : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur



   
[SP] Beasts of America !


   
Je baisse mes mains doucement quand son arme ne pointe plus ma figure. En effet, nous nous sommes déjà croisés et je me souviens plutôt bien de lui. Il ne faisait que son travail ce jour-là et plus il parle, plus j’ai envie de rire. Il n’a pas l’air bien méchant et, moi qui suis également militaire, j’ai déjà vu des types bien plus terribles que lui. Je le comprends en fait, dans un monde pareil ce n’est pas toujours évident de reconnaître les gens bien de ceux aux mauvaises intentions, surtout quand des morts vivants peuvent s’incruster dans le lot. Non vraiment, c’est la merde et je ne peux pas lui en vouloir de m’avoir braqué avec son fusil puisqu’à sa place, j’aurais sans doute fait la même chose.

« -Détends toi mec, tu vas finir par faire une crise d’asthme à parler aussi vite. »

Je souris, espérant que ça le mette un peu en confiance. Puis, pour le rassurer parce que sa question m’avait l’air sérieuse, je décide de lui donner une réponse.

« -Ce jour-là, j’ai simplement vu un militaire en fonction prêt à faire son job si besoin. Il n’y a rien de mal à ça. Si Danny m’avait demandé de tirer sur quelqu’un, je l’aurais fait aussi. C’est notre boulot. »

Je hausse les épaules et passe ma main dans mes cheveux. Il fait une de ces chaleurs aujourd’hui ! Je regretterai presque d’être partit avec mon blouson sur le dos. Soudain, la présence du type aux environs du Bunker me frappe comme un coup de tonnerre. Qu’est-ce qu’il fait dans le coin ?

« -Dis-moi Owen, qu’est-ce qui t’amène dans le coin ? »

Je tourne la tête quand une branche craque non loin de nous. Un mort ? Un vivant ? On le saura dans plus très longtemps. Et, avant que mon interlocuteur ne me donne une réponse, je m’approche de la source du bruit pour au final tomber nez à nez avec un piaf. Il s’envole à mon approche et je roule des yeux. Saloperie de bestiole ! Sans un mot, je croise les bras et me replace face au militaire de Clancy.


   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart
   
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le Sam 25 Aoû - 15:17
avatar
» METIER : U.S. Marines

» AVATAR : Scott Eastwood
» CAPSULES : 1075
» MESSAGES : 187
» JE SURVIS DEPUIS LE : 15/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Le jeune homme me dit de me détendre car je parle trop vite. Il n’a pas tort. C’est vrai que j’ai un bon débit… J’approuve d’un signe de tête et reprends mon souffle, sentant la pression redescendre. Surtout lorsqu’il semble comprendre ces agissements ce jour-là. Notre boulot ? Je m’interroge et ça se voit. “ Tu… Tu es militaire aussi ? Je ne savais pas… ” Enfin il s’interroge sur ma venue. Ce n’est pas trop tôt. Mais j’avoues que l’espace d’un instant je ne sais plus trop ce que je fais ici moi-même. “ Eh bien en fait, je suis venu car nous doutons que vous soyez bien au fait de certaines choses. Je dois m’assurer qu’il n’y ait pas un nid à mort aux alentours. Ou même… ” Pas le temps de finir qu’une branche craque et nous interpelle tous deux.

Je vois Nolan se mettre sur le qui-vive et s’approcher de la source du bruit. Je relève mon fusil dans la même direction, restant en place. Je préfère ne pas trop m’approcher et éviter d’avoir trop d’angles morts. Mais un piaf vole et frôle le jeune homme. Je me retiens de sourire et regarde l’oiseau s’envoler. “ On dirait que le goûter se tire… ” Mon regard redescend et croise celui de Nolan qui a repris son sérieux. “ Pardon… C’est juste que… Même un piaf fait un bon repas par chez nous. On a oublié depuis longtemps les rations et… Ce n’est pas ta question. ”

Je me racle la gorge et reprends la réponse à sa question. “ Il n’y a pas que les morts qui sont dangereux. On n’a pas voulu vous inquiéter et je pense que cette info… Tu ne devrai la partager qu’avec Danny mais… ” Je me sens gêner de le confronter à une telle réalité mais il doit le savoir. Il doit s’y préparer et être en mesure de défendre les siens face à cette menace. “ Le ranch et Clancy s’en tirent bien mais d’autres… D’autres déraisonnent complétement et deviennent dangereux. Qu’ils soient en bandes ou seuls. Certains ont sombrés dans le cannibalisme. D’autres pillent les denrées des groupes comme les nôtres. Je ne suis pas sûr que les radiations, les pluies acides et les morts soient ce qu’on a le plus a redouté. Pour l’instant c’est surtout le ranch qui a eu à se frotter à des types pareils. Ils ont tenu le choc mais ils ont perdu pas mal de monde au court des années. ” Je grimace me rendant compte que je n’ai toujours pas répondu à sa question.

“ J’ai été envoyé afin de m’assurer que vous ne courriez aucun risque ou que vous ne soyez pas déjà infiltrés par des pillards. C’est… On devait juste être sûr que tout se passe bien pour vous. On veut pouvoir compter sur nos nouveaux alliés. ”


_________________
Like Romeo and Juliet
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le Sam 25 Aoû - 18:48
avatar
» METIER : Militaire

» AVATAR : Bob Morley
» CAPSULES : 1610
» MESSAGES : 178
» JE SURVIS DEPUIS LE : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur



   
[SP] Beasts of America !


   
Le goûter… Un oiseau d’aussi petite taille, en guise de goûter ? Des souvenirs de mes goûters à l’école primaire, ce qui remonte à pas mal de temps quand j’y songe, me reviennent. Haut comme trois pommes, j’adorais les brownies que nous servaient la dame rondouillarde qui venait souvent en aide à l’institutrice, madame Barney qu’elle s’appelait. Si à cet âge on m’avait dit un jour que je connaîtrais une guerre et que les piafs pourraient devenir des repas alléchants, j’aurais éclaté de rire. Seulement, comme le dit Owen, nous n’avons pas encore dû manger des petits animaux aussi mignons que les oiseaux mais ça ne serrait tarder. Un beau jour, le peu de vivre qu’il nous reste va s’envoler pour de bon, comme le petit piaf et nous devrons nous mettre à la chasse.

Enfin, le sujet n’est plus à cet oiseau qui de toute façon n’a pas pris la peine de rester avec nous. Mon interlocuteur vient à me parler de sa venue ici, répondant ainsi à ma question. Seulement, il a pris soin de me parler des dangers potentiels et ceux si sont bien vivants. Des pillards, des cannibales… Il ne manquait plus que ça pour compléter le tableau atroce que nous a laissé Mère Nature comme cadeau !


« -Je vois… Que de bonne nouvelle ! »

Et comme toujours, l’ironie qui me noie de l’intérieur ne peut pas s’empêcher de refaire surface, accompagnée d’un sourire faussement joyeux. Non, sérieusement ? Pourquoi est-ce qu’il n’éclate pas de rire en me disant qu’il se fout de ma gueule ? Pourquoi faut-il que le monde actuel ne soit pas capable de se contenter uniquement des zombies, des pluies acides et autres catastrophes naturelles ? Il ne manquait plus que ça, que les Hommes se dévorent entre eux comme une pâle copie des morts vivants. Et qu’en plus de tout ça, on y ajoute des pilleurs !

« -Je ferais passer le message à Danny, tu peux compter sur moi. Et merci de passer dans le coin pour vérifier que ce genre d’ordure n’y traîne pas. On fera attention, encore plus qu’on ne le fait déjà depuis qu’on connaît l’existence des zombies. »  


   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart
   
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le Dim 2 Sep - 15:40
avatar
» METIER : U.S. Marines

» AVATAR : Scott Eastwood
» CAPSULES : 1075
» MESSAGES : 187
» JE SURVIS DEPUIS LE : 15/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Il a l’air d’être choqué à l’idée de manger ce qui est comestible et peut l’être. Puis je me souviens qu’il vient d’un endroit où l’on ne connaît pas le besoin de survivre à tout prix. Je réalise qu’il ne s’est peut-être pas encore adapté à ce monde. J’aimerai être à sa place. Avec l’alliance qui s’annonce pour eux, il ne connaîtra pas la famine. Et vu leur matériel, il ne connaîtra pas non plus la maladie. Je lui explique pourquoi je suis là, et il fait face à une nouvelle dure réalité. Celle-ci est clairement plus glauque que de manger des oiseaux. Une désillusion qui ne doit pas être évidente à assimiler pour l’homme. Je grimace. “ On ne peut pas dire que vivre à l’extérieur a été de tout repos. ”

Il m’assure qu’il fera passer le message à son chef me remercie. “ Tu n’as pas à le faire. Je pense que si on m’a envoyé ici, c’est pour jauger votre sécurité. Je crois qu’on n’a jamais été aussi proche de construire quelque chose de sérieux… Enfin je ne veux pas dire qu’on va venir s’installer là, bien sûr ! Clancy est trop important. ” J’avise d’un regard circulaire notre alentour proche pour m’assurer que personne n’entende et me recentre sur lui. “ Avec notre communauté pour produire des munitions et continuer de remettre en fonction des armes, votre Bunker pour produire des médicaments et soigner les blesser, et les champs des survivalistes du lac, j’ai comme l’impression que l’horizon se dégage pour nos trois groupes. Je sais, c’est sans doute débile de croire en l’espoir avec toute cette merde autour de nous, mais on n’a jamais été aussi proche de sortir de la survie pour recommencer à vivre. ”

Pour sûr que j’en ai vu des durs, et j’en verrai encore des vertes et des pas mûrs avant de déposer les armes pour de bon. Mais je sais qu’un avenir radieux s’annonce. Peut-être qu’un jour je pourrai cesser d’être Owen le militaire et redevenir un simple type qui a traversé tout ça, aux côtés de sa petite amie. Je l’espère vraiment. Pour Angie comme pour moi.

Mais pour l’heure, j’ai encore du boulot. Et ce taffe va nous faire avancer dans le bon sens. Peut-être que Nolan est d’accord pour me prêter main forte ? “ Au nord de votre position se trouve une carrière. Nous pensons qu’elle est abandonnée et qu’il n’y a plus grand-chose là-haut, mais on veut être sûr que les locaux soient déserts. Je dois aller en éclaireur pour voir s’il y a de l’activité humaine là-haut et faire un rapport à mes supérieurs. Tu peux peut-être m’aider dans cette tâche, non ? Tout devrait bien se passer… ”


_________________
Like Romeo and Juliet
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le Dim 2 Sep - 17:02
avatar
» METIER : Militaire

» AVATAR : Bob Morley
» CAPSULES : 1610
» MESSAGES : 178
» JE SURVIS DEPUIS LE : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur



   
[SP] Beasts of America !


   
Je hoche la tête. C’est bien gentil de leur part d’avoir envoyé quelques militaires pour s’assurer de notre sécurité. Et je dois reconnaître qu’il a raison quand il me dit qu’on a jamais été aussi proche de construire quelque chose. C’est vrai quoi ! Le monde est partit en steak du jour au lendemain, tout ou presque a été détruit alors c’est plutôt beau de voir que des communautés au fondement variées arrivent à trouver un terrain d’entente. Alors non, quand il m’évoque de l’espoir je ne trouve pas ça ridicule, bien au contraire. L’espoir, je l’ai trouvé dans cette petite fille que j’ai trouvée dehors il y a quelques jours et je suis certain que cet espoir est véhiculé par des tas d’autres choses.  

« -Non, ce n’est pas bête d’avoir de l’espoir. Au contraire, c’est le genre de chose dont on a toujours besoin ! Une petite dose d’espoir dans sa poche, ça ne fait pas de mal. »

Du coup, parce que j’en ai toujours eu l’habitude depuis le commencement de ce merdier sans fin, je lui adresse un sourire réconfortant. Et ouais, j’ai été longtemps l’épaule sur laquelle s’appuyer et pleurer d’un paquet de monde dans le Bunker alors faire passer ce genre de message comme quoi l’espoir est une denrée aussi importante qu’une bouteille de flotte, c’est une habitude. Mais ces paroles ne sont pas du vent, je les pense sincèrement. Sinon, à quoi bon les dire ? Je ne suis pas un menteur, même si j’aime bien faire de l’ironie. Ce sujet-là, ça me tient à cœur. Du coup, quand Owen me propose de l’aider, je ne peux pas dire non. Il a l’air sympa, on discute bien et c’est toujours enrichissant de se faire de nouveaux alliés dans un cauchemar pareil.

« -Je suis armé, j’aime sortir alors je te suis. Et si tu me dis que tout devrait bien se passer, je te fais confiance. »

De toute façon, à part quelques morts-vivants et d’autres survivants, avec possibilité que certains soient mal intentionné dans le lot, je ne pense pas que les choses peuvent être pires. Si ?


   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart
   
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le Mar 4 Sep - 11:11
avatar
» METIER : U.S. Marines

» AVATAR : Scott Eastwood
» CAPSULES : 1075
» MESSAGES : 187
» JE SURVIS DEPUIS LE : 15/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Nolan partage ma vision des choses. C’est un optimiste tout comme moi il faut croire. C’est bon de ne pas se sentir seul dans l’espoir. Ça n’empêche pas de voir la réalité en face : la route est encore longue pour parvenir à construire quelque chose de solide, mais si chacun s’y met, on y arrivera ! Je propose à l’homme de m’accompagner dans ma mission, et sa réponse ne se fait pas attendre. Heureux de ne pas faire cette opération seul avec mon chien, je lui accorde un sourire. “ C’est une bonne chose que tu m’accompagnes. Après tout, ça concerne d’avantage le bunker que Clancy, mais aussi pour qu’on apprenne à travailler ensemble. ”

Je lui montre la direction à suivre en l’informant “ C’est à deux kilomètres dans ce sens. Si on coupe par les bois on devrait y être rapidement. ” La forêt n’a jamais fais peur à un militaire. Surtout qu’en général, c’est le meilleur moyen pour éviter les attaques surprises sur la route. Pour sûr que ça offre beaucoup plus d’angles morts, mais nous ne sommes pas manchots non plus. Nos réflexes savent être salvateurs dans bien des situations.

Roxie ouvre la marche après que j’ai décroché la laisse. J’ai confiance en elle, et sa façon d’obéir au doigt et à l’œil. Ça nous laisse deux kilomètres à discuter. Nous nous mettons en marche, franchissant buissons et fossés “ Tu sais, quand tout ça a commencé, j’aurai dû être affecté au bunker aussi. Mais j’ai demandé à être réaffecté à Clancy. Mon meilleur ami y était envoyé. Je ne voulais pas l’abandonner. Ce serait à refaire, je ne changerai pour rien au monde, même si je pense que je m’y serais plus à servir sous les ordres de Danny. ” Non pas que Brighton et Carrington soient les pires supérieurs du monde ! Mais s’il y a des tensions à Clancy ce n’est pas pour rien, après tout. Je préfère taire cette partie. Je ne veux pas qu’on doute de ma loyauté.

Je tourne la tête vers lui, tout en gardant le rythme de notre avancée. “ Et toi? Tu l’a vécu comment cette guerre? Je veux dire… ça ne doit pas être évident de rester enfermé pendant cinq ans dans un bunker, si ? ”


_________________
Like Romeo and Juliet
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le Mar 4 Sep - 19:23
avatar
» METIER : Militaire

» AVATAR : Bob Morley
» CAPSULES : 1610
» MESSAGES : 178
» JE SURVIS DEPUIS LE : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur



   
[SP] Beasts of America !


   
Comme il le dit si bien, il faut qu’on apprenne à travailler ensemble, main dans la main. Il n’y a que comme ça qu’une certaine stabilité pourra voir le jour entre nos différents groupes. Je hoche donc la tête et mon regard suit son doigt. Il m’indique la forêt et je suis d’accord avec lui, on ferait mieux de passer par là.

« -Je te suis. Je connais un peu le coin mais pas suffisamment… Cinq ans sous terre, ça coupe un peu le sens de l’orientation. »

La seule chose que je connais encore par cœur, c’est bien la totalité des plans du Bunker et ça me semble logique puisque c’est là-dedans que j’ai tenu cinq ans. Les alentours me sont devenus flous avec le temps mais ça me revient petit à petit à force de mettre les pieds dehors.

Owen, son chien et moi nous mettons tranquillement en marche. Il fait plutôt bon aujourd’hui et le ciel n’a pas l’air annonciateur de mauvaise pluie. Tant mieux, je n’ai pas envie de courir partout pour trouver un endroit qui serait susceptible de sauver ma peau de cette flotte maudite. Enfin, je ne devrais pas songer au pire. Pour le moment, tout va bien et je fais connaissance avec un type qui fait le même boulot que moi mais ailleurs. Je suis assez surpris d’apprendre qu’il devait venir au Bunker d’ailleurs. C’est touchant de sa part d’avoir refusé pour rester auprès de son meilleur pote.


« -Danny est bon gars. Je ne regrette pas une seule journée passé au Bunker…enfin mis à part celles où on a eu des pertes. »

Tout s’est passé si vite ce jour-là. J’avais prévu de passer une journée comme les autres et ça m’est passé sous le nez. J’ai cru avoir tout perdu cette journée. Ma mère, Blake, mes amis, mon appartement… Je me suis reconstruit comme j’ai pu et au final, au moins une personne de mon passé s’en est tiré en vie.

« -Le plus dur était de ne pas savoir si mes proches étaient vivants ou morts. Je ne pourrais jamais savoir si ma mère a survécu à ce merdier, c’est sans doute ça le plus douloureux. Elle a souffert toute sa vie sous les coups de mon père… Je trouverai ça injuste que la guerre l’ait tué. Elle aurait mérité de vivre. Mais tout est allé si vite ce jour-là, je n’ai pas pu prendre le temps d’avoir de ses nouvelles. »

Et je m’en veux terriblement. Mais ça, comme j’ai horreur de parler de mes sentiments, je le garde bien au chaud pour moi-même.



   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart
   
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le Mar 11 Sep - 14:31
avatar
» METIER : U.S. Marines

» AVATAR : Scott Eastwood
» CAPSULES : 1075
» MESSAGES : 187
» JE SURVIS DEPUIS LE : 15/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Je frissonne rien qu’à l’entendre parler de cinq années sous terre. Dire que j’aurai dû vivre ça… Je serai passé à côté de quoi ? Edward ne serait peut-être plus en vie en faisant ses patrouilles avec un autre que moi. Et Angie… Elle serait encore victime de son petit ami violent. J’aurai dû être avec eux, être un militaire du bunker. Je ne croise qu’à peine Nolan du regard. Sans doute serais-je devenu fou aussi… Je ne sais quoi lui répondre, surtout lorsqu’il parle de perte ou de cette peur de savoir si ses proches s’en sont tirés ou pas. Je ne me suis jamais posé la question pour mes propres parents et m’arrête un moment, réalisant que je ne sais pas s’ils ont survécu eux-même ou pas. “ Je… J’ai toujours eu peur de partir à la recherche de mes proches. Peur d’y découvrir un truc que je ne veux pour rien au monde voir… ”

Je soupire. Un soupire lourd de tristesse et de chagrin rien qu’à penser au plus tragique des scénarios. Je me suis toujours dit qu’ils ne pouvaient pas y passer ainsi. Mon père est un tel roc… D’ordinaire, j’aurai plaint les bombes atomiques qui lui seraient tombés dessus, mais à entendre les doutes de Nolan, ces derniers deviennent miens. “ Je ne me suis concentre que sur mon devoir. J’ai continué d’avancer sans me poser de questions, exécutant les ordres. Je crois que j’ai oublié l’homme que j’étais derrière ce militaire et… ” Sérieusement ? Une larme au coin de l’œil ?

Je l’essuie aussi discrètement que possible et reprends la marche en annonçant “ On devrait continuer. Il reste encore une mission à remplir. ” masquer ma peine en reprenant la casquette du militaire, ça me ressemble bien ça. Je me demande si Edward a déjà ressenti ce genre de doutes également. Peut-être ? Je devrai partager ça avec lui. Mais en attendant, je laisse Nolan avec une amertume en guise de sensation. “ Je suis désolé que tu n’en sache pas plus pour tes proches. Je crois que s’arrêter pour se questionner, dans ce genre de situation, c’est plus mortel qu’il n’y paraît. Je me suis toujours dit qu’il fallait continuer d’avancer pour sauver le plus de monde. Mais… Je réalise à quel point ce n’est pas facile d’avoir autant de doutes. ”

_________________
Like Romeo and Juliet
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le Mer 12 Sep - 10:51
avatar
» METIER : Militaire

» AVATAR : Bob Morley
» CAPSULES : 1610
» MESSAGES : 178
» JE SURVIS DEPUIS LE : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur



   
[SP] Beasts of America !


   
Je ne suis pas dupe, j’ai bien ressentis l’émotion, aussi petite soit-elle, dans la voix de mon interlocuteur. Mais je n’ai rien dit parce que je comprends qu’il ne veuille en aucun cas continuer à parler du passé. Ce qui s’est produit avant, c’est une douleur pour tout le monde. Tout survivant à ce monde a perdu des êtes proches, par dizaine. Evoquer ces pertes, remettre un nom sur leur visage sans vie, se remémorer des souvenirs à leur côté, c’est une souffrance que chacun d’entre nous possède depuis cinq ans. Dans le fond, on fait tous semblant de s’y faire, comme si la mort était associée à une certaine image de routine, mais on se ment à nous-même pour rester fort. Un beau jour, on va tous craquer. Vivre comme ça, ça ne peut pas durer indéfiniment. Il va bien falloir construire quelque chose de solide, une entraide entre tous, une nouvelle civilisation.  Pour le moment, c’est en bonne voie et je vais croiser les doigts pour que ça fonctionne.

« -Laissons les doutes dans un coin de nos têtes, comme tu l’as dit toi-même, nous avons une mission à accomplir. »

Je sens qu’il ne veut pas parler de tout ça et dans le fond, c’est également mon cas alors autant rester focaliser sur notre objectif commun.
Mon regard se promène un peu aux alentours et j’en profite pour mémoriser les lieux du mieux que je peux, toujours sur mes gardes. Pour le moment, l’environnement est assez calme et pourtant je ne peux pas m’empêcher de songer au fait que tout est beaucoup trop silencieux pour que ce soit normal.


« -C’est beaucoup trop calme… »

Le bruit de nos pas et de respiration sont mêlés à une petite brise ambiante mais ça n’a rien de normal, ce n’est plus normal. Le silence extérieur n’a plus rien d’apaisant, il a ce petit côté angoissant que tout le monde ressent. C’est malsain, presque. Alors, par réflexe, je resserre mon emprise sur mon arme en avançant à la même allure. Après, peut-être que je me fais des films et qu’Owen va me prendre pour un taré, ça aussi c’est une option possible, mais je ne sais pas, j’ai comme un mauvais pressentiment sur le moment et je déteste cette sensation.



   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart
   
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le Ven 14 Sep - 0:02
avatar
» METIER : U.S. Marines

» AVATAR : Scott Eastwood
» CAPSULES : 1075
» MESSAGES : 187
» JE SURVIS DEPUIS LE : 15/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



J’approuve Nolan lorsqu’il propose de laisser les doutes de côté. La mission. Il n’y a que ça qui importe pour le moment. Je pourrai pleurer lorsque nous aurons rebâti cette civilisation. On avance tranquillement lorsqu’il m’informe de son instinct : c’est beaucoup trop calme. Je fronce les sourcils et jette un coup d’œil aux alentours. C’est vrai que ce silence ne laisse rien de bon à entrevoir. Je dois me l’avouer : ce genre d’instant m’est tellement arrivé que je ne fais même plus gaffe.

Je devrai peut-être lui dire que c’est seulement qu’il n’est pas encore habitué à ce qu’aucune voiture ne roule et qu’aucun bruit ne se fasse entendre mais… L’instinct d’un militaire se plante rarement. “ Je vais rester sur mes gardes. Roxie. ” Le chien relève la tête vers moi. Un regard et un geste de la main suffisent : elle comprend qu’elle doit rester sur ses gardes elle aussi.

Elle se met à inspecter les alentours, se fiant à son odorat et son ouïe. Un œil sur elle, je fais signe à Nolan que l’on doit continuer d’avancer tout en restant sur le qui-vive. Mais rien ne se passe. Strictement. On entend même à nouveau les oiseaux chanter et briser le silence. Roxie finit par revenir auprès de moi après sa patrouille. Je tapote sa tête et informe Nolan “ Ce n’est rien. Tu ne dois pas être habitué au silence total. Je comprends que… ”

Un filet se lève soudainement et nous nous retrouvons tous les trois suspendus dans un piège. “ Merde! ” Bloqué par les mailles, je tente d’attraper mon couteau mais n’y parviens pas. “ Il faudrait que t’attrape mon couteau pour nous libérer, si tu peux ! Il est accroché à ma cuise. ”

Je tente de regarder si je vois quoique ce soit. Au moins, maintenant, le silence est rompu. Des casseroles et autres boites de conserves ont été fixées après le piège pour faire savoir que ce dernier a attrapé quelque chose. Pourvu que ceux qui l’ont mis en place ne soient pas dans les parages. Roxie se met à grogner. Mince. Mauvais signe…


_________________
Like Romeo and Juliet
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le Dim 16 Sep - 14:30
avatar
» METIER : Militaire

» AVATAR : Bob Morley
» CAPSULES : 1610
» MESSAGES : 178
» JE SURVIS DEPUIS LE : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur



   
[SP] Beasts of America !


   
Je ne suis pas sorti souvent, c’est vrai mais j’ai cet instinct qui ne trompe pas. Et je pense qu’Owen l’a bien compris, nous ne sommes pas seul, ce silence n’a rien de normal.  Il envoie son chien patrouiller dans le coin, sans jamais trop s’éloigner non plus. De mon côté, je reste sur mes gardes, l’arme à la main. Mais l’animal revient vers nous, sans paraître alerté par quoique ce soit de louche. Owen ne manque pas de me le faire remarquer, à croire que je suis parano ! Sauf que non, j’avais vu juste.
Pris au piège dans un filet, je préfère me la fermer pour ne pas être désagréable. Après tout, ce n’est pas de la faute d’Owen et encore moins de son chien si des tarés ont fait installer un piège dans le coin, pile sur notre chemin. Lui qui m’a parlé de cannibale tout à l’heure, je pris intérieurement pour que ce ne soit que simple pillard et pas des humains bouffeurs d’humains.
 

« -Je vais essayer de le choper. »

C’est tout ce que je trouve à répondre, liant mes gestes à la parole. Pas facile de mettre la main sur son couteau mais j’y parviens, après un peu d’effort. Je suis tordu dans tous les sens, mon dos et mon bras me font mal, mais j’ai réussi à mettre la main sur son couteau. Les courbatures, je m’en plaindrais plus tard. On a plus important à faire comme sortir de ce piège à la con. Mais voilà que le chien se met à grogner, ce qui n’annonce rien de bon du tout. J’essaie de conserver mon calme comme je le peux, de la même façon qu’on me l’a appris à mes débuts dans l’armée et je commence à découper vivement les mailles du filet qui nous tient prisonnier. Seulement, des ricanements se rapprochent et ça n’annonce rien de bon. Je préfère ne pas lancer de paris, avec la chance qu’on a dans ce calvaire, les types qui arrivent ont très faim… de chair humaine.


« -Encore un petit effort et on pourra sortir de ce piège. »

Je parle assez bas pour qu’Owen soit le seul à m’entendre, la lame du couteau qui taillade toujours plus le filet. Les types ne sont pas encore là mais rien qu’au son de leur rire si peu rassurant, ils ne vont plus trop tarder.





   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart
   
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le Ven 21 Sep - 15:23
avatar
» METIER : U.S. Marines

» AVATAR : Scott Eastwood
» CAPSULES : 1075
» MESSAGES : 187
» JE SURVIS DEPUIS LE : 15/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Mon sang se glace en entendant les ricanements approcher. Nolan tente de me rassurer en disant qu’on est bientôt sorti de ce piège. Merde. Les voix se rapprochent. Je ne peux même pas utiliser mon fusil. Je n’ai pas assez de place pour l’utiliser. Quoique fasse Nolan, je prie pour qu’il le fasse vite. Et Roxie se met à grogner. Je souffle un “ Dés qu’on est sur terre, on les braque ces connards. ” J’ai un tantinet la haine d’être suspendu dans un piège.

Mais avant que Nolan n’ait le temps de finir, on se retrouve à tomber au sol. Quelqu’un à couper la corde qui nous maintenait en l’air. Je me redresse, légèrement sonné par le choc, mais déjà mon fusil pointé vers la première forme de vie humanoïde. “ Bouge pas, putain! T’es qui tu… ” Pas le temps de finir que je la silhouette a saisi mon arme par le canon et m’a mis un coup avec ma propre crosse. Je tombe en arrière, désarmé tout autant que Nolan. Quoique…

J’attrape mon pistolet et le tire de son étui pour tenter de les braquer, mais avant que je n’ai le temps de quoique ce soit, un pied se pose sur mon poignet et me désarme une nouvelle fois. Je contiens la douleur entre mes dents, tandis qu’un de ses comparses tente de maîtriser Roxie. Il faut qu’un troisième de ces gars assiste le second pour parvenir à maintenir la chienne au sol. Et je regarde Nolan, lui-même en prise avec un de ces types. L’un d’eux prend la parole. « Eh, Chad ! Guettes ça ! Des trouffions armés ! Bah… ça reste des trouffions hein ! Et… De la bonne viande. » J’ouvre les yeux en grand avant de recevoir un coup sur le crâne et de sombrer dans l’inconscience la plus complète.

Lorsque je les rouvre, je découvre une cellule improvisée dans laquelle nous sommes. Nolan est à mes côtés, il n’a pas l’air au mieux non plus. C’est sans compter la vision d’horreur que j’ai ensuite. Un homme est allongé sur le dos, aux portes de la mort. La jambe gauche et le bras droit manquants, proprement coupé et soigné. Un filet de sang s’échappe de sa bouche. “ Merde ! On est où bordel ? ” Mais j’ai vite ma réponse : nous sommes dans un box de chantier, installé prés de la carrière. En regardant à l’exterieur, je découvre le groupe de gars qui nous a agressé avec deux ou trois personnes en plus. Un total de sept personnes en vue. Y’en a-t-il d’autres ?


_________________
Like Romeo and Juliet
Sur Re: [SP] Beasts of America ! le
Contenu sponsorisé


[SP] Beasts of America !
Devil inside you :: The world is our playground :: The state of Montana

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: