Sur Une rencontre fortuite le Dim 12 Aoû - 23:17
avatar
» METIER : Flic

» AVATAR : Jared Padalecki
» CAPSULES : 1298
» MESSAGES : 35
» JE SURVIS DEPUIS LE : 03/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

       
A futile meening


         I like to be alone but I hate being lonely

La nourriture fut pour moi un véritable problème durant ses deux dernières années, du temps où j'étais en dehors de ces murs, marchant seul au côté de Sam dans un monde dévasté par la guerre, rongé par la souffrance et emplie de créature, toutes plus dangereuses les unes que les autres. Cette terre était souffrante, blessée et perdue. En y réfléchissant bien, elle et moi ne somme pas si différent que ça. Je n'aime pas m'apitoyer sur mon sort, c'est une chose que je déteste faire. Parler aux autres de mes problèmes n'est pas une habitude pour moi et puis dans tous les cas, je préfère garder ça pour moi, noyer le poisson le plus longtemps possible pour ne pas sombrer dans cette période sombre qui suivit la mort de mon frère et qui faillit me coûter la vie. Les rations ne manquaient pas, surtout pour seulement deux bouches à nourrir, sans compter que je ne mangeais pas énormément. C'était plutôt l'envie de continuer qui me manquer. J'aurais très bien pu baisser les armes et attendre de me faire dévorer par l'une de ces choses mais je ne l'ai pas fait. Une once de survie sévissait encore en moi, je souhaitais honorer la dernière parole de mon frère. Mais à présent, je suis fatigué. Épuisé de cette vie, de ce poids sur mes épaules qui me pèse tant. J'aimerais seulement que tout cela s'arrête, je voudrais embrasser les ténèbres au lieu de les combattre. Malgré ça, je ne suis qu'une épave qui tente de survivre au beau milieu de cette apocalypse.

Enfin, assez parlé de moi ... Aujourd'hui, une livraison d'aliments devrait être organisée. Ce sera la première à laquelle j'assisterais réellement pour aider à décharger les boîtes, après tout il faut bien nourrir les bouches du camp. Alors en attendant, je me pose tranquillement sur une chaise, le temps qu'une charrette s'approche de ma position pour s'arrêter quelques mètres plus loin. Me levant de mon siège, j'approche lentement le bolide pour me rendre compte de la marchandise. Je salue quelques hommes sans laisser échapper un sourire de mon visage. J'attrape donc une caisse pour l'apporter un peu plus loin, les autres s'occuperaient certainement de rapatrier les rations à l'intérieur. Le temps était encore supportable sans pour autant être agréable. Il faisait chaud, le soleil était haut dans le ciel. En bref, c'était une bonne journée. Enfin, seulement si on compte la météo car avec l'apocalypse, il n'y aurait certainement que des mauvais jours. Jetant un coup d'œil à Sam, l'ayant laissé près de la chaise pour qu'il ne vienne pas gêner le transfert, je m'avance avant de percuter ce qui semblait être une jolie jeune femme alors dans le feu de l'action, je lâche un simple "Excusez-moi" d'un ton froid avant de retourner attraper une boîte à deux mains pour l'empiler sur une pile juste à côté de la carriole.


code par SWAN - gif tumblr
Sur Re: Une rencontre fortuite le Mar 14 Aoû - 13:22
avatar
» METIER : armurière

» AVATAR : margot robbie
» CAPSULES : 776
» MESSAGES : 117
» JE SURVIS DEPUIS LE : 29/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice



une rencontre
fortuite
Aujourd’hui, mes cousins doivent venir faire une livraison de nourriture. C’est peut-être bête à dire, mais… Ils me manquent. Et le ranch me manque aussi. Je suis là depuis seulement deux semaines, mais j’ai bien vu comment ça se passe entre militaire et civils. Cela étant, je suis là pour faire des munitions comme des armes. Il faut bien avouer que j’ai plus de matière a crée des munitions et à restaurer des armes ici qu’au Ranch. En même temps, l’armée à pas mal de ressources qui me sont vraiment très utiles. Et une fois que je m’adonne à mon occupation principale… Le temps passe à une telle vitesse. Bon, sans compter que je collabore beaucoup avec Kara pour la partie des civils qui résiste à l’armée. Sauf, que je ne suis pas encore désigné comme une partisane officielle. Personne n’est au courant de ma seconde activité et je préfère que cela reste ainsi ! Surtout, que je n’ai pas envie que cela fasse des problèmes à ma famille. Riley et Lukas étaient tous les deux présents pour cette livraison. Je vais donc à leur rencontre pour les saluer et papoter un peu avec eux avec ma bonne humeur habituelle. Un grand sourire aux lèvres et un bon petit lot de choses à leur raconter. Tandis que des hommes commencent à décharger la charrette du ranch. En plein conversation, mon intention se porte sur un homme, un peu plus loin.

Il me semble l’avoir déjà aperçu dans Clancy, mais je n’en suis vraiment pas sûre. En tout cas… Il est plutôt très mignon et je dois bien avouer que physiquement, il me plaît. Je continue à discuter un peu avec mes cousins, lorsque j’entends la voix du sergent Brighton me dire : « Mademoiselle Pierce ! Je suis désolé de vous déranger, mais je dois m’entretenir avec vos cousins. » J’acquiesce d’un signe de tête avant de saluer mes cousins avant de m’aventurer vers la charrette. J’avoue que si je me décide à leur filer un coup de main, c’est pour accoster aussi cet homme qui m’a tapé dans l’œil. Une fois devant la charrette, j’attrape un carton avant de me retourner. Dans la foulée, je me fais percuter par l’homme que j’avais dans ma ligne de mire un peu plutôt. Celui-ci s’excuse d’une manière froide, mais ce n’est pas bien grave. Bon, c’est peut-être sa façon d’être. « Ce n’est pas… Grave... » Je n’eus pas le temps de terminer ma phrase qu’il était déjà reparti dans la charrette. Je viens à déposer mon carton dans l’entrepôt et je reviens rapidement vers cet homme. « J’ai comme l’impression que nous n’avons pas encore finit de décharger cette charrette. » Lançai-je à l’intention de cet homme. « Je peux peut-être vous aider ? » Proposai-je avec un sourire.

Zach Parrish & Mary-Jane Pierce
La mort est un vêtement que tout le monde portera.
Pando
Sur Re: Une rencontre fortuite le Jeu 16 Aoû - 19:07
avatar
» METIER : Flic

» AVATAR : Jared Padalecki
» CAPSULES : 1298
» MESSAGES : 35
» JE SURVIS DEPUIS LE : 03/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

       
A futile meening


         I like to be alone but I hate being lonely

Je ne savais absolument pas qui pouvais bien être cette jeune femme. Je ne l'avais vu qu'une seule fois sans pour autant chercher à en savoir plus. S'attacher aux gens n'est jamais recommandé dans un monde aussi apocalyptique que le nôtre. J'en ai fait les frais et je peux vous assurer que j'ai bien retenu la leçon ... Alors que les marchandises étaient arrivées à bon port, n'attendant qu'une seule chose, se vider pour repartir, j'ai sans le vouloir, alors que je marchais vers la charrette pour décharger les quelques boîtes de rations, heurté inconsciemment celle-ci, trop affairée à être perdu dans mes pensées. M'excusant rapidement sur un ton froid devenu naturel avec le temps et la souffrance s'accumulant en moi, je ne lui laisse même pas le temps de répliquer, me dirigeant aussitôt vers une caisse pour la poser un peu plus loin. C'était peut-être irrespectueux de ma part mais je ne souhaitais sûrement pas me créer des liens avec quelqu'un, déjà car je n'en ai plus l'envie mais surtout car ... je ne supporterais pas une seconde perte. Comme on dis, il vaut mieux prévenir que guérir, surtout que la cure me serait fatale au vu d'où j'en suis émotionnellement. Mon isolement est censé être ma malédiction, je ne veux surtout pas la propageait à d'autres. Même si au final je sais que mon frère voudrait me voir avec une autre plutôt que terminer mon existence seule, je ne peux pas me le permettre. Je n'en ai pas envie, je n'en ai pas la force. Je suis brisé, une âme en peine. L'amour n'a plus de place en mon for intérieur. Encore aujourd'hui, le visage de mon frère me hante. Je le vois encore dans mes cauchemars, son regard abattu et terrorisé me blesse au plus profond de moi et puis cette sensation d'appuyer sur la gâchette, encore et encore pour finalement me réveiller en sursaut, transpirant comme jamais.

Alors que je me dirige d'un pas confiant vers la charrette, la jeune survivante semble revenir à la charge, m'avouant que le déchargement n'était sûrement pas près d'être terminé avant de me proposer son aide. Arrêtant mes pas, je détourne légèrement le regard vers-elle dans l'intention de l'envoyer voir ailleurs en lui disant un simple "non merci" mais malheureusement les mots ne s'échappèrent pas de ma bouche en peine. Elle me regardait de ses yeux azur, un tendre sourire dessinait sur ses lèvres pleines et élégantes. Il me fallut bien quelques secondes pour reprendre mes esprits, déviant aussitôt mon regard du sien pour lui dire d'un air résigné « Si vous voulez. » avant de m'approcher d'une boîte, posant mes deux mains sur celle-ci. « C'est gentil de votre part ... de m'aider. » Fis-je en prenant un très léger sourire en coin avant de soulever la caisse pour l'apporter dans l'entrepôt. Il est vrai que physiquement parlant, elle était plutôt mignonne. C'était peut-être ça qui me déstabilisait tant chez elle. Ça et son sourire étincelant qui m'avait à lui seul fait parcourir un étrange frisson dans le bas du dos. Déposant le paquet, je m'arrête devant celle-ci dans le but de divulguer mon identité car après tout, je lui devais au moins ça. « Zach. » Dis-je tout en lui tendant la main, ne sachant pas vraiment quoi faire d'autre. Plus maladroit que moi, tu meurs.


code par SWAN - gif tumblr
Sur Re: Une rencontre fortuite le Mar 21 Aoû - 23:58
avatar
» METIER : armurière

» AVATAR : margot robbie
» CAPSULES : 776
» MESSAGES : 117
» JE SURVIS DEPUIS LE : 29/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice



une rencontre
fortuite
Depuis mon arrivée à Clancy, je trouve le temps assez long et ce n’est pas rare que je ressens l’envie de repartir au Ranch. Je ne manque pas spécialement d’amies dans le campement, mais ma famille me manque tellement. Je n’apprécie pas tellement l’ambiance qui règne entre les civils et les forces de l’ordre, mais je fais avec et j’agis discrètement de mon côté en faveur des civils. Aujourd’hui, j’avais envie de profiter de leur présence mais, rapidement le sergent Brighton vient pour discuter avec Lukas et Riley. C’est bien commun ! Et même si je ne suis pas là depuis bien longtemps, je sais très bien que l’on ne conteste pas un ordre de Clive Brighton. Je crois que c’est le genre de type qui vaut mieux avec dans ses amis que l’inverse. Finalement, je me décide pour aller donner un coup de main à décharger la charrette. Bon, j’avoue que j’avais aussi dans l’idée d’accoster l’homme que j’avais trouver mignon un peu plus tôt. Finalement, c’est lui qui vient à me bousculer avant de me répondre froidement. Mais, cela ne m’arrête pas, je reviens à la charge en lui proposant mon aide pour terminer à décharger le contenu de la charrette. Celui-ci finit par arrêter ce qu’il était entrain de faire pour accepter ma proposition. Je lui adresse alors un nouveau sourire comme à mes habitudes puis, j’hausse les épaules avant de lui répondre : « Il faut bien s’entraider. » L’homme vient à partir apporter ce qu’il avait en main dans l’entrepôt, tandis que je termine de préparer un carton pour le transporter à l’intérieur à mon tout.

Cet homme a quelque chose qui attire mon intention. Pour le moment, je ne sais pas exactement ce qui m’attire chez lui mais, je finirais bien par le savoir. De toute façon, lorsque j’ai quelques choses en tête, je ne l’ai pas ailleurs. Une fois prête, je me dirige vers l’entrepôt où se trouve le grand brun. Lorsque j’arrive sur place, l’homme se présente enfin en me tendant la main pour le saluer. Je retiens un petit rire : « J’aimerais bien vous serrez la main mais, là… » Dis-je accompagné d’une petite grimace pour finalement me tournée et déposer le carton un peu plus loin. Au moins, j’ai réussi à obtenir son prénom ! Zach.. Je m’en souviendrais. Je lui tends alors la main à mon tour pour serrer la sienne. « Mary-Jane mais, vous pouvez m’appeler MJ. Enfaite tout le monde m’appeler MJ mise à part les militaires de ce groupe. » Lorsque nos mains se serre, je ressens quelques frissons. Bon, c’est clair que ce type m’intrigue et me plait. Et quitte à tenter de crée un début de lien, je finis par ajouter : « Je ne suis pas là, depuis très longtemps. J’étais au Ranch avant de me décider à venir ici. Et vous Zach ? Ça fait longtemps que vous êtes à Clancy ? » Questionnai-je avec un doux sourire.
Zach Parrish & Mary-Jane Pierce
La mort est un vêtement que tout le monde portera.
Pando
Sur Re: Une rencontre fortuite le Mar 28 Aoû - 23:13
avatar
» METIER : Flic

» AVATAR : Jared Padalecki
» CAPSULES : 1298
» MESSAGES : 35
» JE SURVIS DEPUIS LE : 03/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

       
A futile meening


         I like to be alone but I hate being lonely

Si au départ je pensais rester dans mon coin à faire tranquillement mon job, cette jeune femme presque sortie de nulle part chamboula mes plans, au moment où je l’heurté sans le vouloir. Essayant tout de même de sortir de cette situation en répondant froidement car après tout, c'était tout ce que je savais faire depuis la mort de mon frangin, être ferme avec les autres pour ne pas briser la seule défense qu'il me reste. Pensant être seul dans mon coin, comme à mon habitude, je fus surpris en la voyant revenir à la charge vers moi pour me proposer son aide. Si je pensais dire un simple non merci, son sourire eut un déclic dans mon cerveau pour m'obliger à accepter sa proposition sans vraiment savoir pourquoi. Et puis une nouvelle fois, son sourire accompagna l'une de ses phrases disant qu'il fallait bien s'entraider et cette fois-ci, je peux réellement affirmer que j'étais légèrement troublé, pas forcément en mal, c'était seulement ... étrange. Enfin bref, attrapant grâce à mes deux mains une boîte, je la transporte jusqu'à l'entrepôt, laissant ainsi la femme à son affaire de carton. Rapidement, je jette un rapide regard vers Sam, couché un peu plus loin à l'ombre avant de déposer la caisse. C'est qu'il se faisait de plus en plus vieux, je redoute le jour où je devrais me séparer de lui, c'est la seule chose qu'il me reste en ce monde, tous le reste s'est éclipsé dans le sang et les larmes ...

Voyant la jeune femme revenir avec son carton en main, je me présente en dévoilant mon prénom tout en tendant ma main vers elle, n'ayant pas fait le rapprochement qu'elle ne pouvait pas me la serrer, les bras encombrés par le carton. Faisant une petite grimace presque craquante, elle déposa le carton derrière elle avant de finalement se retourner vers moi pour me dévoiler à son tour son identité. Alors comme ça, cette force de la nature s'appelait Mary-jane, comme quoi même en temps d'apocalypse la lumière peut subsister parmi toute cette obscurité. Il faut dire que je n'ai jamais été très doué en amour, toujours maladroit dans ce domaine. Alors que mes pensées étaient jusque-là embrouillées et obscurcis, le contact de nos mains entre elles eut comme un effet de ... bien-être ? C'est difficile à expliquer mais un frisson me parcourut l'échine à ce moment-là. Enfin, c'est assez confus, alors les seuls mots que j'arrive à sortir sont : « Enchanté Mary-jane. » Nos mains se relâchèrent et après un bref instant, elle me demande combien de temps cela fait que je suis à Clancy, alors qu'elle semble encore être nouvelle dans le coin. « Je suis comme vous, je suis arrivé ici il y a peu. » Et puis une nouvelle fois ce même sourire mais cette fois-ci, je sens un léger sourire en coin se dessiner sur mes lèvres sans vraiment le vouloir. Décidément, elle agissait étrangement sur moi. Et puis alors que je m'apprêtais à retourner vers le camion, Sam vint se coller à la jeune femme pour lui quémander des caresses, l'empêchant ainsi d'avancer. « Non Sam. Sam arrête d'embêter la dame. Excusez-moi, je sais pas ce qui lui prends. »


code par SWAN - gif tumblr
Sur Re: Une rencontre fortuite le Jeu 30 Aoû - 10:47
avatar
» METIER : armurière

» AVATAR : margot robbie
» CAPSULES : 776
» MESSAGES : 117
» JE SURVIS DEPUIS LE : 29/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice



une rencontre
fortuite
La fin du monde a changé beaucoup de personne. Je suis toujours fidèle à moi-même, mais pourtant... Au fond de moi, je sais que j’ai changé… Que j’ai pris un peu plus de caractère et aussi, j’ai compris comment survivre dans ce nouveau monde. Clancy, ce n’est pas du tout pareil qu’au Ranch. La gestion et la communication n’ont rien à voir. Cela étant, j’arrive à m’adapter facilement à tout endroit où je me trouve. Enfin, je crois que je ne louperais jamais une occasion de passer un peu de temps avec les membres de ma famille. Même si pour le coup, mon moment avec eux, a été écourter par l’arrivée du bras-droit du chef de Clancy. Pour le coup, j’ai trouvé une très bonne occupation.

Après avoir déposé le carton que j’avais en main. Je viens à serrer la main de Zach. Bon en temps normal, je lui aurais carrément fait la bise, mais là… J’ai comme l’impression qu’il faut y aller un peu en douceur avec cet homme qui jusqu’à maintenant, m’avait l’air assez froid. Je lui adresse un large sourire avant de lui répondre : « Dans ce cas, je crois que l’on s’est bien trouver. » Deux nouveaux ! J’ai déjà quelques idées par la suite. Bon, je commence à savoir comment fonctionne la communauté, mais si je peux le convaincre de venir faire un tour avec moi dans le but de visiter Clancy… Enfin, je verrais bien. En tout cas, il a un très beau sourire. Lorsqu’il commence à repartir vers la charrette pour sûrement récupérer un carton, un chien arrive vers moi pour réclamer quelques caresses. Je m’accroupis pour me mettre à sa hauteur et le flatter comme il le demande. Je crois que si mon chat était dans les parages, il n’apprécierait certainement pas un seul instant ! Monsieur est jaloux de me voir câliner des animaux qui ne fait pas partir de son entourage. D’ailleurs, je n’ose même pas imaginer, le jour où il finira par m’abandonner… King commence à se faire vieux, mais je pense qu’il a encore quelques années devant lui. Un chat a la peau dure, voir très dure. Visiblement, ce chien appartient à Zach qui demande à son chien de me laisser tranquille. Je lui adresse un sourire suivi d’un léger rire : « Ce n’est pas grave. J’adore les animaux ! Enfin, heureusement que mon chat n’est pas là. Sinon MONSIEUR ne serait pas content. » Dis-je en rigolant. « Mais oui ! Tu es un très beau toutou Sam. Et j’ai comme l’impression que ton papa humain peut être que fier d’avoir un aussi gentil chien. »

Comme à mes habitudes, je parle aux animaux. Mon cousin Riley m’entendrait… Il se moquerait sûrement de moi. Je sais qu’un chien ne parle pas et ne me répondra jamais, mais je m’en fiche. Je finis par me relever puis, je finis par dire à Zach : « Je crois que Sam a envie de se dégourdir ses pattes ! Nous pouvons laisser les autres décharger le reste et nous éclipser avec Sam ? » Proposai-je avec un doux sourire et avec un regard pétillant.
Zach Parrish & Mary-Jane Pierce
La mort est un vêtement que tout le monde portera.
Pando
Sur Re: Une rencontre fortuite le Dim 9 Sep - 15:18
avatar
» METIER : Flic

» AVATAR : Jared Padalecki
» CAPSULES : 1298
» MESSAGES : 35
» JE SURVIS DEPUIS LE : 03/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

       
A futile meening


         I like to be alone but I hate being lonely

L'apocalypse m'a changé. C'est une réalité. Je ne suis plus le même homme qu'avant. Plus froid, plus distant. Je dois surtout cela à la perte de mon frère que j'ai dû moi-même abattre. Cependant je n'ai jamais arrêté de me battre. Peut-être est-ce de famille mais le fait est que je n'ai jamais abandonné bêtement pour mourir. Enfin … Presque. Après la période qui suivit la mort de mon frère, je dois dire que je m'en fichais bien de terminer en pâture pour des grandes gueules. Bien entendu j'avais toujours la peur qui me guidait pour me sortir de situation in extremis mais en dehors de ça, je n'avais plus goût à rien. Je n'ai d'ailleurs plus goût à rien. Je me contente seulement d'avancer en évitant de regarder derrière car c'est certainement ce qu'il voudrait, que je vive ma vie pour faire perdurer les Parrish. Sam a d'ailleurs été mon seul et unique ami pendant les quelques années où j'étais à l'extérieur des murs. En même temps je n'ai pas croisé grand monde et la plupart étaient des zombies. Donc inutile de dire que les discussions n'étaient pas fameuses. Mes journées au camp se ressemblaient de plus en plus jusqu'à aujourd'hui, où cette jeune femme du nom de Mary-Jane est apparue. De fil en aiguille, la conversation d'abord distante se termine par un serrage de main avec un échange des prénoms, autant dire que je ne m'y attendais pas. Elle ajouta même qu'on s'était finalement bien trouvé et elle n'avait pas tort alors qu'un sourire sincère en coin s'échappa de mes lèvres sans réellement m'y attendre. Commençant à m'éloigner vers la charrette pour décharger une nouvelle boîte, je jette rapidement un regard vers l'endroit où devait sévir Sam mais ne le voyant pas, je scrute rapidement les horizons, légèrement stressé de ne pas le voir jusqu'à rediriger mon regard vers la jeune femme, la voyant aux prises avec lui, je tente de faire mon possible pour que celui-ci arrête de l'embêter avant qu'elle ne m'adresse un sourire suivi d'un léger rire pour ajouter qu'elle aime les animaux et que son chat aurait certainement été jaloux, ce qui me fit automatiquement sourire, un léger frisson parcourant mon corps en voyant toute cette … harmonie. Tout ce bonheur. Je n'avais jamais vu Sam comme ça. Cette jeune femme avait définitivement quelque chose d'étrange sur moi.

Ne pouvant m'empêcher une fois de plus mon sourire d'apparaître sur mon visage, j'observe la scène avec un léger sourire en coin du haut de mes un mètre quatre-vingt-treize. « Vous avez un don pour communiquer avec les animaux. » Dis-je en l'entendant parler avec Sam, un petit sourire sur les lèvres. Se relevant ensuite vers-moi, Mary me propose d'aller marcher un peu, histoire de dégourdir les pattes de celui-ci. Jetant rapidement un regard vers la charrette, je me retourne vers elle pour être percé par son regard plein de vie et son sourire ensorceleur, souriant à mon tour naturellement. « Je vous suis, il ne faudrait pas qu'on nous prenne entrain de nous défiler. » Commençant à marcher dans le camp pour visiter, j'observais les bâtiments plus attentivement, n'ayant jusqu'ici jamais vraiment pris soin de jeter un œil aux alentours. Retournant le regard vers celle-ci, je lui adresse alors la parole alors que Sam reste dans les environs, nous suivant tout en reniflant de temps à autre. « Eh donc … Vous avez donné un petit nom à votre chat ? » Honnêtement, je ne savais pas vraiment quoi dire pour lancer la discussion à part ça. Il faut dire que ce n'est pas vraiment mon fort. Je reste la plupart du temps au niveau professionnel donc parler de tout et de rien n'est pas vraiment dans mes cordes mais avec elle ça semble plus … faisable, plus possible. Étrange. « Vous arrivez à vous y faire … à cette nouvelle communauté ? »


code par SWAN - gif tumblr
Sur Re: Une rencontre fortuite le Ven 21 Sep - 17:43
avatar
» METIER : armurière

» AVATAR : margot robbie
» CAPSULES : 776
» MESSAGES : 117
» JE SURVIS DEPUIS LE : 29/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice



une rencontre
fortuite
Depuis que je suis toute petite, ma relation avec les animaux à toujours était bonne. Je crois que je n’aurais pas un chat hyper possessif avec sa maitresse, j’aurais surement adopté un petit chiot au ranch. Après, peut-être que King me surprendrait ! Enfin, je verrais bien plus tard de toute manière. « J’adore les animaux et en général, ils me le rendent bien. Sinon, mon cousin aurait surement dit que je perds mon temps à leur faire la conversation. » Terminai-je avec de gros yeux avant de me mettre à rire. En regardant Sam, une idée me vient en tête… Une petite promenade pourrait faire du bien à ce chien puis, je pourrais surement en profiter pour apprendre à mieux connaitre cet homme. Lorsqu’il vient à accepter ma proposition, un large sourire vient à apparaitre sur mes lèvres. « Au pire, d’autres personnes prendront le relai ! Nous avons déjà filé un coup de main. Ce n’est pas comme si nous avons fait que regarder en papotant. » Nous commençons à marcher tranquillement en direction du quartier neutre.

Si au début s’est plutôt silencieux, mon regard jongle entre le chien qui marche devant nous et les alentours. Jusqu’à ce que la voix de cet homme vienne à me faire poser mon regard sur lui. Un léger sourire, je viens à lui répondre : « Il s’appelle King ! » Je fronce les sourcils avec un petit air amuser avant de reprendre la parole : « Je crois que j’aurais surement dû lui donner un autre prénom. Car il se prend vraiment pour un roi ! Enfin… Faut dire que je l’ai toujours habitué à obtenir tous ses caprices. » Mon chat est surement devenu l’un des êtres vivants les plus important pour moi. Il est l’être qui me reste de ma famille… Je ne parle pas de mes cousins, car ils sont toujours là… Je parle de mes parents. C’était mon père qui me l’a offert et depuis le décès de celui-ci… King est devenu une compagnie très importante pour moi. Il ne m’a jamais quitté et il est encore vivant. Enfin, je n’ose même imaginer le jour où il finira par me quitter… Car mon chat n’est plus tout jeune…. Zach vient à me demander si j’arrive à me faire à cette nouvelle communauté. Je réfléchis pendant quelques minutes, c’est assez difficile à dire. Je m’entends avec beaucoup de personne, mais je n’ai pas vraiment de personnes avec qui je suis vraiment liée d’amitié. « Vous savez… Cet endroit est loin d’être comme ceux que j’ai connue par le passé. C’est grand, trop grand… Je m’entends avec beaucoup de personnes mais, ils ne sont pas ma famille. J’ai laissé mes cousins d’êtres moi pour venir ici pour rénover des armes… Mais ce n’est pas rare que je ressens de la solitude. Et vous ? »
Zach Parrish & Mary-Jane Pierce
La mort est un vêtement que tout le monde portera.
Pando
Sur Re: Une rencontre fortuite le
Contenu sponsorisé



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: