AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Are you even real ?
Devil inside you ::  :: Louisville, Montana, US
Aller à la page : Précédent  1, 2
Sur Re: Are you even real ? le Dim 12 Aoû - 22:58
avatar
» METIER : Serveuse dans un dîner à Helena

» AVATAR : alicia vikander
» CAPSULES : 1378
» MESSAGES : 180
» JE SURVIS DEPUIS LE : 19/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice



Are  
you even real ?
A la réponse de Nolan, je ris doucement avant d’hausser les épaules. Cela étant, j’aime aussi voir le bon dans cette fin du monde. La nature a repris ses droits sur beaucoup de construction de l’homme. Et je ne parle même pas de la beauté de celle-ci lorsqu’elle n’est pas pourrie par les morts ou les pillards. Je finis par parler de ma relation avec Jack à Nolan car oui... Je le vois venir si je ne lui donne pas de réponse à ce sujet, il va surement me questionner. Et vu que je n’ai pas envie de rentrer réellement dans les détailles de ma relation avec mon meilleur ami… Autant mettre les bases et éviter de m’aventurer dans des explications dont même moi je n’ai aucune certitude. Cependant, j’ai un retour de bâton auquel, je ne me suis absolument pas attendu. Jack est bien trop occupé à séduire les demoiselles en manque d’attention dans le ranch et je pense qu’il doit les réconforter par la même occasion… Enfin cela me donnerait bien des explications à ses absences dans notre chambre certaine nuit. Cela étant, Jack est un séducteur et je ne peux pas blâmer les filles qui cède à son charme. Même ma petite Hope est amoureuse de Jack ! Mais, elle ne sait pas que j’ai compris qu’elle en était amoureuse. Enfin, elle est trop mignonne ma petite filleule. Et je ne peux pas dire qu’elle a de mauvais gout en matière d’homme. Nolan vient de me parler de cette fameuse femme qu’il a connu quelques temps après avoir intégré le Bunker. J’avoue que je ressens un peu de jalousie mais, en même temps… J’ai comme l’impression que notre petit épisode à nous à vite était effacer en faveur de cette fameuse Liza !

« Je suis désolé pour toi… ça n’as pas dû être évident de la perdre. Surtout si tu tenais à elle… » Dis-je sur un ton assez neutre. Je voulais ne rien laisser paraitre. Mais comme à mes habitudes je finis par lui dire : « Mais attends ! Si je comprends bien… Tu m’as vite oublié pour te retrouver dans les bras d’une autre demoiselle ? » Je le regarde droit dans les yeux avant de rajouter : « En tout cas c’est noter ! Finalement je n’ai peut-être pas été assez convaincante pour mériter d’être aussi rapidement remplacer. »

Je finis par rire même si dans le fond, ça ne me plaisait absolument pas. Cela étant, je me dis aussi que notre relation n’a été que de très courte durée. La guerre ne nous a pas laisser le temps de savoir ce qu’il adviendrait de nous deux. Je finis par voir des hommes armes au loin. C’était peut-être le fameux bunker de Nolan.

« Je crois que nous sommes arrivés au bunker ? Ou alors ce sont tes collègues qui se promène ? »

Nolan Baker & Blake Newman
La mort est un vêtement que tout le monde portera.
Pando
Sur Re: Are you even real ? le Dim 12 Aoû - 23:24
avatar
» METIER : Militaire

» AVATAR : Bob Morley
» CAPSULES : 563
» MESSAGES : 72
» JE SURVIS DEPUIS LE : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur



   
Are you even real ?


   

Je pense que j’ai piqué une corde sensible. Certes, Blake ne s’est pas effondré en larmes à mes pieds après avoir appris ma courte relation avec une autre jeune femme. Mais je suppose que cela ne la laisse pas aussi indifférente qu’elle le laisse paraître. Et pour cause, elle s’est sentit obligée de rajouter qu’elle avait bien vite été remplacé. Or, ce n’est pas le cas, enfin pas complètement. Je la pensais morte et puis il n’y avait rien de vraiment concret entre Blake et moi à l’époque. Juste ce jeu de séduction fort plaisant et cette agréable journée au bord du lac où nous sommes passés à l’étape supérieure. Toujours est-il que je ne peux pas masquer ce sourire qui orne fièrement le coin de mes lèvres suite à ses mots.

« -Au contraire, je me souviens avoir passé un agréable moment en ta compagnie, Newman. Puis, tu m’as bien vite remplacé aussi…Si je comprends bien, tu survis avec ce type depuis un petit bout de temps. Et d’abord, je n’ai pas à me justifier, on n’était pas ensemble si je me souviens bien.»

Bon, je reconnais que cette dernière phrase n’était absolument pas sympa de ma part. Mais c’est comme ça que je réagis quand je ressens une pointe de jalousie. Ce type, je ne l’aime pas alors que je ne l’ai pas eu en face de moi pour le moment. C’est sans doute stupide car, après tout, Blake et moi venons juste de nous retrouver. Cependant, ce n’est pas pour autant que je vais baisser les bras. Avant tout ça, je prenais un malin plaisir à séduire la jolie Blake pour qu’elle craque et elle n’a pas résisté bien longtemps. Ce jeu du chat et de la sourie, je me souviens à quel point ça me plaisait. Nos petits piques qu’on se lançait mutuellement, sa façon de fuir avec un regard en coin l’air de dire n’abandonne pas Nolan et tu finiras par obtenir ce que tu désires. Je n’avais pas lâché et j’avais fini par gagner. Cette journée, veille de guerre, est toujours encrée dans ma mémoire. Je n’ai rien oublié, pas la moindre seconde, pas même alors que j’ai vécu une courte relation avec une autre personne. C’est sans doute ironique, mais je crois que je ne suis doué que pour les relations de courte durée.
Je détache mon regard de la brune pour le poser droit devant moi. En effet, des hommes marchent, armés. Le Bunker n’est plus très loin. Nous sommes arrivés, ce qui signifie que Blake va devoir repartir et ça, ça me déplaît.


« -On est arrivé, ouais. Tu veux visiter les lieux avant de repartir ? Je serais ton guide, on pourra même passer par ma piaule… Pas pour ce que tu t’imagines, juste pour y déposer la petite. »

Je n’ai pas oublié le bébé, bien au contraire, et si elle peut me servir de prétexte pour que Blake me suive à l’intérieur du Bunker, alors tant mieux. Je n’ai pas envie de lui dire bêtement au revoir dehors, ça fait scène cliché d’un mauvais film à l’eau de rose. Puis, elle était venue s’assurer que tout se passait bien chez nous au départ, alors autant jouer d’une pierre deux coups.


   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart
   
Sur Re: Are you even real ? le Mar 14 Aoû - 13:27
avatar
» METIER : Serveuse dans un dîner à Helena

» AVATAR : alicia vikander
» CAPSULES : 1378
» MESSAGES : 180
» JE SURVIS DEPUIS LE : 19/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice



Are  
you even real ?
Je pense qu’il vaut mieux que je ne réponds pas à Nolan pour le coup. C’est vrai que nous n’avons pas vraiment eut le temps de savoir ce qu’il serait advenu de nous deux. Mais je n’apprécie pas tellement ce qu’il m’a répondu. Certes, je suis passé à autre chose mais, ma relation avec Jack n’est pas définie et il ne sait rien passer entre nous deux mises à part des petits rapprochements physique. Enfin rien de charnelle ! Don voilà… Parfois, il vaut mieux se taire et ne rien ajouter de plus. Nous arrivons enfin au niveau du bunker et je crois qu’il est temps que mon chemin se sépare de celui de Nolan. Je vais surement voir avec l’un des responsables du bunker ou même un habitant de celui-ci. Mon intention se porte à nouveau sur le petite qui dort encore à point fermé. Elle est trop mignonne ! Je regarde mon regard avec un léger soupire avant de lui répondre tout simplement :

« Je pense que tu ferais mieux d’apporter la petite à votre infirmerie pour voir si tout vas bien pour elle. Quant à moi… Je trouverais bien une personne pour me faire visiter et me faire dire si vous avez besoin de quoi que ce soit. Et peut-être rencontré l’un de vos chefs. »
Je finis donc par m’arrêter lorsque nous arrivons vers l’entrée pour retirer délicatement la petite de son moyen de transport. « Au revoir petite puce. » Dis-je doucement avant de la remettre dans les bras de Nolan.

Mon regard se posa alors sur le brun avant de lui faire un petit signe de tête. Je crois que s’était mieux de procédé ainsi car même si je n’ai rien dit… Ce que m’as dit Nolan ne passe toujours pas. Même si je sais très bien que nous n’étions pas ensemble… Je n’ai pas spécialement apprécié sa façon de le dire. Enfin bref. Je siffle ma chienne pour qu’elle m’accompagne vers les deux types qui était entrain de monter la garde devant les portes du Bunker. Je me présente rapidement et leur parle de la raison de ma venue. Aussitôt, je suis accompagné à l’intérieur du bunker pour commencer une visite des locaux. Ce qui est sûre c’est que je ne me suis pas attendue à une telle grandeur des lieux. C’est vraiment impressionnant. Et je crois qu’ils vont réussir à me séduire lorsque je vois une salle de cinéma ! Cela fait une éternité que je n’ai pas regarder un film. L’un des militaires me propose de rester un peu. Le temps de manger un truc et si je le désire, pour regarder un film. J’avoue que c’est une offre plutôt alléchante mais, je vais tout de même devoir retrouver le ranch.
Nolan Baker & Blake Newman
La mort est un vêtement que tout le monde portera.
Pando
Sur Re: Are you even real ? le Mer 15 Aoû - 11:49
avatar
» METIER : Militaire

» AVATAR : Bob Morley
» CAPSULES : 563
» MESSAGES : 72
» JE SURVIS DEPUIS LE : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur



   
Are you even real ?


   

Blake me rend la petite que je m’empresse de serrer contre moi, mon regard posé sur la jeune femme. C’est à ce moment que je comprends que j’ai carrément merdé tout à l’heure. Je n’aurais pas dû lui dire une chose pareille, j’ai vraiment été un sombre crétin mais il est trop tard pour faire marche arrière. Blake n’a peut-être rien dit suite à mes mots, mais je suis certain de l’avoir blessé. La preuve en est qu’elle ne m’a dit au revoir à proprement parlé, elle s’est contenté d’un petit signe de tête avant de siffler sa chienne et de s’éloigner.
« -Au revoir, Blake. »

J’ai soupiré, regardant sa silhouette s’éloigner. Je suis quasiment certain qu’elle ne m’a pas entendu, mais tant pis. Pourquoi ne l’ai-je pas tout simplement rattrapé ? Eh bien, nous venons de nous retrouver elle et moi, j’ai déjà été assez stupide comme ça pour en rajouter une couche. Je ne veux pas me disputer avec elle. Autant que je laisse couler un peu, j’irais lui présenter mes excuses une prochaine fois. Pour l’instant, comme elle me l’a fait elle-même remarquer, la priorité c’est de s’assurer que la petite va bien. Pour ça, je dois d’abord en parler à Danny. Il est le chef, avant que je n’apporte le bébé endormie à l’infirmerie, je ferais mieux de le prévenir de ma trouvaille peu commune.
Je détache mon regard de Blake qui disparaît à l’intérieur du Bunker et, à mon tour, je pénètre à l’intérieur mais pour rejoindre ma chambre. Là-bas, avec ce que j’ai sous la main, je construis un lit de fortune pour la petite que je dépose dedans. A présent, il est grand temps que j’aille informer Danny. Je ne sais pas si Blake est toujours ici ou bien si elle est déjà repartit chez elle… J’irais vérifier en chemin, sinon j’irais aux alentours du Ranch pour tenter de lui parler le plus tôt que je le pourrais. Malgré tout ce que j’ai pu dire, je refuse de ne plus avoir à lui parler. Je veux garder contact avec elle. Elle est une part de mon passé que je ne pourrais jamais enterrer.


   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart
   
Sur Re: Are you even real ? le
Contenu sponsorisé


Are you even real ?
Devil inside you ::  :: Louisville, Montana, US

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: