Nolan Baker - I'll meet you there
Devil inside you :: Welcome to the family :: Hello my name is... :: Survivors accepted
Sur Nolan Baker - I'll meet you there le Ven 10 Aoû - 15:35
avatar
» METIER : Militaire

» AVATAR : Bob Morley
» CAPSULES : 1610
» MESSAGES : 178
» JE SURVIS DEPUIS LE : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Nolan Baker


28 ans - américain - militaire - célibataire - bunker






CARACTÈRE



Nolan est un jeune homme courageux, endurci par son métier de militaire. Il n’a pas peur de la mort, sinon pourquoi aurait-il choisi un métier dangereux ? Il est également à l’écoute des autres et n’hésite jamais à apporter son soutien aux personnes dans le besoin. Il possède un certain sens de l’humour plutôt particulier et pas toujours compréhensible des autres mais selon lui, il est plutôt amusant comme type. Il sait faire preuve d’autorité dans les moments nécessaires et sans jamais en abuser. L’esprit de compétition n’est pas quelque chose qui lui fait peur, au contraire, même pour des petites choses, il n’hésite jamais à entrer en compétition avec ceux qu’il considère comme des rivaux, sans jamais être méchant. Bien entendu, pour un militaire qui plus est dans un monde post apocalyptique, Nolan est un type débrouillard et il sait faire preuve de discrétion quand il le faut. Mais par-dessus tout, Nolan est un joueur, il adore s’amuser, de toutes les façons possibles et inimaginable.


PHYSIQUE

Deux points sera à traiter dans cette partie.

• La première : Nolan est un jeune homme relativement grand puisqu’il mesure un mètre quatre-vingt-sept. Il possède des cheveux bruns qui peuvent boucler par temps humide ou pluvieux. Ses yeux sont sombres, tirant presque vers le noir et, malheureusement, il les a hérité de son père violent.  Il possède une petite cicatrice sur sa joue gauche, presque invisible, mais c’est un défaut que lui remarque au premier coup d’œil et dont il n’oubliera jamais la provenance puisque son père en est l’auteur. Il n’a pas de tatouage mais il aurait voulu en avoir… Mais le monde en a décidé autrement.

• La deuxième : Nolan a en sa possession un Glock 26, un pistolet semi-automatique et ultra compacte qu’il emporte toujours avec lui comme arme de secours. Il possède également un M16, fusil d’assaut standard utilisé par l’armée. Nolan ne possède aucun animal de compagnie.



HISTOIRE

Before the world died…


Ah Burley ! Une jolie ville de l’Idaho sans aucun souci. Une ville tranquille comptant 10 345 habitants. Une jolie ville traversée par la rivière Snake. L’histoire pourrait vous sembler belle ainsi, mais même les jolies choses ont toutes une part d’ombre…

C’est à Burley que Nolan Baker voit le jour, dans une famille très modeste. Du fait de leur pauvreté, à peine son fils venait-il de venir au monde, Maria Baker ne prit pas le moindre congé pour veiller sur son nourrisson. Non, elle se remit immédiatement au travail. Petits ménages dans des foyers qui la payaient une misère, garde d’enfants insupportables, serveuse dans des bars miteux à la nuit tombée. Elle enchaînait jobs minables sur jobs minables et tout ça dans l’unique but de payer des factures exorbitantes pour que sa famille ne finisse pas à la rue. Tout ça, elle le faisait pour son petit garçon, son petit Nolan qu’elle aimait tant, la prunelle de ses yeux. Un garçon, c’était ce que son mari avait toujours voulu et elle avait réalisé son souhait en mettant au monde un petit bambin joufflu aux boucles brunes et au regard noisette. Mais James Baker ne semblait plus vouloir de cet enfant autant qu’il l’avait désiré durant la grossesse de son épouse. Depuis qu’il avait perdu son travail, l’alcool était venu envahir le quotidien des Baker. Au début, il ne s’agissait que de quelques verres au cours des repas mais bientôt les verres devinrent des bouteilles et il ne se passait pas une journée sans que James ne frappe sa femme. La pauvre femme, couverte d’ecchymoses, gardait la tête haute et le sourire  sur son visage amoché pour que son petit Nolan ne remarque rien. Ce calvaire dura de longues années, jusqu’au jour où le fils Baker atteignit l’âge de dix ans…

En âge de comprendre ce qui l’entourait, il surprit une dispute entre ses parents un soir d’hiver glacial. Son père, ivre et titubant tenait fermement entre ses larges mains la chevelure hirsute de sa pauvre femme en larmes. Mais la scène ne s’arrêtait pas ici, loin de là. Nolan vit son père frapper avec force le visage de sa mère contre le mur à plusieurs reprises. Sans était trop, il ne pouvait pas rester là, dans l’encadrement de la porte, à regarder sa mère se faire battre de la sorte. Malgré son jeune âge, il s’approcha de son père et le rua de coups, aussi fort que ses petits bras le lui permettait, hurlant de rage alors que de grosses perles salées dégringolaient le long de ses joues.

Le calvaire aurait pu s’arrêter là, James Baker aurait pu prendre conscience du mal qu’il faisait grâce à son fils. Mais ce ne fut pas le cas…

Si Nolan avait su ce jour-là que la haine de son père se retournerait contre lui pendant encore plusieurs années, alors il aurait tout simplement appelé la police. Quand sa mère partait se tuer au travail pour ce foyer détruit, son père attendait avec calme, une bouteille à la main, que son fils rentre de l’école pour le rouer de coups. Tel était son quotidien et, comme sa mère l’avait fait pendant de longues années, Nolan conservait son sourire sur son visage pour que personne en dehors des murs de cette maison ne se doute de quoique ce soit. Certains diront qu’il était courageux et d’autres diront qu’il était trop faible pour agir. Pourtant, quand son père tombait comme une masse au beau milieu du salon, Nolan agissait autant qu’il le pouvait. Il nettoyait toute la pagaille, pansait ses blessures et quand sa mère rentrait épuisée du travail, il prenait soin d’elle. Il lui avait plusieurs fois soumis l’idée de quitter la ville sans prévenir pour qu’ils puissent tous les deux se reconstruire loin de cet homme rongeait par ses démons. Mais elle refusait à chaque fois, car malgré la douleur elle aimait James, elle aimait cet homme violent et qui faisait vivre un enfer à sa famille. Nolan n’avait jamais compris ça. Il aimait sa mère plus que tout mais il ne parvenait pas à comprendre l’amour qu’elle portait à son père. Alors, quand il atteignit la majorité, il saisit sa chance de partir d’ici en s’enrôlant dans l’armée.

Son départ attrista sa mère mais laissa de marbre son père. Cela n’étonna guère Nolan mais celui-ci partit tout de même, emportant avec lui l’image du visage en larme de sa mère. Il l’avait en quelque sorte abandonnée mais ce n’était pas faute de lui avoir demandé de fuir avec lui. Il avait essuyé chacun de ses refus et souffert pendant des années, maintenant il était un jeune homme libre de ses propres choix et il n’avait pas l’intention de souffrir davantage sous les coups de son père. Les années qui ont suivis permirent à Nolan de s’endurcir et forger son caractère. Il passa ses classes avec succès et, à peine sortie, il fut affecté à la base militaire aérienne de Malmstrom dans le Montana. Il quitta définitivement l’Idaho pour cet Etat voisin. Parfois, il lui arrivait d’échanger quelques lettres avec sa mère car, même s’il était partit depuis un petit bout de temps maintenant, il demeurait inquiet pour elle et espérait que les choses aient un minimum changé dans la maison de son enfance.

C’est dans le Montana qu’il fit la connaissance de Blake. Chaque matin et soir, avec une poignée de collègues, Nolan allait déjeuner sur le lieu de travail de la jeune femme. A vrai dire, s’il insistait pour traîner ses collègues là-bas pratiquement tous les jours, c’est bien parce que la jeune femme n’avait pas laissé Nolan indifférent. Il y avait quelque chose de différent chez elle, qu’il ne voyait pas chez les autres filles. Il n’avait jamais vraiment su dire quoi, même lorsqu’ils avaient commencé à se côtoyer. Il lui avait bien fait comprendre qu’elle lui plaisait et elle lui résistait toujours… Sans doute était-ce ça qui l’attirait chez elle ? Sa façon de reculer, ce jeu du chat et de la sourie, ça lui plaisait. Et il avait fini par obtenir quelque chose d’elle, un baiser… et même plus. Au départ, ils avaient simplement prévu de se retrouver pour une balade en forêt, rien de plus banale, mais très vite, Nolan avait été entraîné par la jeune femme auprès d’un lac où les choses se sont accélérées malgré elles. Si seulement ils avaient eu plus de temps, si seulement avant qu’elle ne reparte il lui avait laissé un moyen de le contacter…Si seulement le monde n’avait pas cessé de tourner rond.

La guerre, les bombes, la mort, la peur. Nolan ne connaissait que trop bien ces mots terribles. Il était militaire, il avait fait le choix de suivre cette carrière. Mais il n’avait pas signé pour que des bombes explosent un peu partout sur Terre. Non, il avait signé pour protéger des civils, sauver des populations, combattre le mal, cette gangrène qui pourrissait la planète. Il n’avait pas signé pour voir le monde s’écrouler. Pourtant, c’est arrivé et Nolan avait trouvé refuge dans un bunker en compagnie d’autres survivants…


After the world died…


Dans ce bunker, Nolan s’était fait tout un tas d’amis. Il n’était pas un mauvais bougre et certaines personnes avaient besoin d’être rassurées, Nolan avait été une épaule sur laquelle s’appuyer pour pas mal d’inconnu qui avaient fini par devenir des proches, comme une seconde famille. C’est parmi ces inconnus qu’il fit la connaissance de Liza, une jolie blonde à peine plus jeune que lui. Rapidement, ils se mirent ensemble jusqu’à ce que la mort ne les sépare pour de bon. En effet, durant un tremblement de terre, certains survivants du bunker perdirent la vie, Liza en faisait partit. Nolan ne l’avait pas connu suffisamment longtemps pour affirmer être tombé amoureux d’elle, mais il avait été proche d’elle, ils avaient partagé des moments intimes ensemble, un lien s’était créé entre eux et si la vie leur avait laissé plus de temps, alors Nolan aurait fini par succomber totalement à la jeune femme. Triste d’avoir perdu davantage de proche, Nolan resta fort malgré tout, ne dévoilant aucune de ses émotions. Il le fallait, pour le bien des autres, pour montrer l’exemple à ceux qui restaient.

Cependant, il lui restait quelqu’un de précieux dans ce bunker. Danny Warren. Il était son supérieur sur le plan hiérarchique mais il tenait à lui comme s’il avait été le frère que Nolan n’avait jamais eu la chance de posséder. Il lui faisait entièrement confiance. S’il avait eu à confier sa vie entre les mains de quelqu’un, il l’aurait confié à Danny sans la moindre hésitation. S’il y a bien quelqu’un à qui Nolan se confit en premier, c’est lui. En peu de temps, ils sont devenus de très proches amis. D’ailleurs, il n’y a qu’à Danny que Nolan a trouvé la force de parler de son passé. Personne d’autre ne sait qu’il était un enfant battu par son père, un gosse détruit qui a fui. Aujourd’hui, Nolan ne sait pas si ses parents sont vivants. Il espère qu’au moins sa mère s’en est sorti, pour ce qui est de son père, il préfère le savoir mort, comme si la vie l’avait puni pour le mal qu’il a commis durant des années.

Lorsque le bunker a de nouveau ouvert ses portes, Nolan faisait partit de ceux qui ont pu sortir dehors en premier… Il aurait aimé ne jamais découvrir les Z. Des espèces de cannibales cadavériques, vestiges des Hommes qui ont péri durant cette terrible guerre. Le visage de ces créatures autrefois semblable à tout autre personnes hanteront ses nuits jusqu’à ce qu’il ne meurt à son tour, c’est une certitude. Pourtant, il en a vu des choses terribles mais pas comme ça.


TON PSEUDO

Dans le monde réelle on m'appelle Elisa. J'ai 19 ans, et je viens de France. J'ai découvert DIY grâce à une pub fb, et j'ai cédé à m'inscrire parce que je joue déjà Ellie et que je voulais un DC. Mon personnage est un scénario et je n'autorise pas le staff à tuer mon personnage si je disparais. Je suis prêt(e) pour rejoindre l'aventure et péchoter de la Blake .  
PS : Le code du réglement est :



FICHE (c) SUNHAE DE LIBRE GRAPH


Dernière édition par Nolan Baker le Sam 11 Aoû - 11:38, édité 5 fois
Sur Re: Nolan Baker - I'll meet you there le Ven 10 Aoû - 15:50
avatar
» METIER : Serveuse dans un dîner à Helena

» AVATAR : alicia vikander
» CAPSULES : 880
» MESSAGES : 320
» JE SURVIS DEPUIS LE : 19/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice

Re-Bienvenue sur le forum <3
Je suis trop contente de te voir avec Bob **
Sur Re: Nolan Baker - I'll meet you there le Ven 10 Aoû - 16:05
avatar
» METIER : Militaire

» AVATAR : Bob Morley
» CAPSULES : 1610
» MESSAGES : 178
» JE SURVIS DEPUIS LE : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re merci !! Et je suis contente de jouer Bob !
Sur Re: Nolan Baker - I'll meet you there le Ven 10 Aoû - 16:20
avatar
» METIER : Scientifique spécialisée dans les gènes [ancienne pornstar]

» AVATAR : Natalie Dormer
» CAPSULES : 1071
» MESSAGES : 145
» JE SURVIS DEPUIS LE : 17/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Administratrice
Re-bienvenue damoiseau !
Bon courage pour ta fiche et si tu as des questions... n'hésite pas !

_________________
This is an whole

new world here
ANAPHORE
Sur Re: Nolan Baker - I'll meet you there le Ven 10 Aoû - 16:30
avatar
» METIER : Vétérinaire agricole

» AVATAR : Phoebe Tonkin
» CAPSULES : 1233
» MESSAGES : 110
» JE SURVIS DEPUIS LE : 16/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Bienvenue parmi nous :D
Sur Re: Nolan Baker - I'll meet you there le Ven 10 Aoû - 16:53
avatar
» METIER : Militaire

» AVATAR : Bob Morley
» CAPSULES : 1610
» MESSAGES : 178
» JE SURVIS DEPUIS LE : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Merci à vous deux !
Sur Re: Nolan Baker - I'll meet you there le Ven 10 Aoû - 19:03
avatar
» METIER : Infirmière

» AVATAR : Alona Tal
» CAPSULES : 1110
» MESSAGES : 74
» JE SURVIS DEPUIS LE : 21/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re bienvenue
Sur Re: Nolan Baker - I'll meet you there le Ven 10 Aoû - 19:06
avatar
» METIER : Militaire

» AVATAR : Bob Morley
» CAPSULES : 1610
» MESSAGES : 178
» JE SURVIS DEPUIS LE : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re merci !
Sur Re: Nolan Baker - I'll meet you there le Sam 11 Aoû - 0:21
avatar
» METIER : Lieutenant dans les renseignements

» AVATAR : Gal Gadot.
» CAPSULES : 846
» MESSAGES : 121
» JE SURVIS DEPUIS LE : 23/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re bienvenue parmi nous.
Sur Re: Nolan Baker - I'll meet you there le Sam 11 Aoû - 11:18
avatar
» METIER : Militaire

» AVATAR : Bob Morley
» CAPSULES : 1610
» MESSAGES : 178
» JE SURVIS DEPUIS LE : 10/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Merci Zooeeeeee
Sur Re: Nolan Baker - I'll meet you there le Sam 11 Aoû - 12:47
avatar
» METIER : Serveuse dans un dîner à Helena

» AVATAR : alicia vikander
» CAPSULES : 880
» MESSAGES : 320
» JE SURVIS DEPUIS LE : 19/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Bravo, tu es validé !
Je savais que tu serais parfaite dans ce personnage :) Amuse toi bien avec Bob **
Maintenant que tu es validé, il va falloir que tu te trouves des potes de survie via les journaux de bord. Que tu te trouves une occupation par ici. Tu pourras faire du commerce avec les autres groupes dans le marché du forum qui se trouve ici. Te chercher des partenaires de rps ou répondre à des sujet libres. Tu pourras pimenter ton jeu grâce aux dés du forum.

Sur Re: Nolan Baker - I'll meet you there le
Contenu sponsorisé


Nolan Baker - I'll meet you there
Devil inside you :: Welcome to the family :: Hello my name is... :: Survivors accepted



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: