[-18] [23 PEARL STREET] What happened to us ?
Devil inside you :: The world is our playground :: Clancy, Montana, US :: Quartier Civil
Aller à la page : Précédent  1, 2
Sur Re: [-18] [23 PEARL STREET] What happened to us ? le Lun 3 Sep - 21:40
avatar
» METIER : Lieutenant Colonel de Clancy

» AVATAR : Henry Cavill
» CAPSULES : 1403
» MESSAGES : 56
» JE SURVIS DEPUIS LE : 05/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

What happened to
Us ?
Elle est là, sur moi, elle me domine avec douceur et sensualité. Son corps effleure le mien et je sens de nouveau ce désir me serrer la gorge. Pourtant je sais. Je sais qu’à cette seconde la conversation que l’on a elle et moi est de qu’il y a de plus important. Ses mains sur sa ma nuque, ce lien qu’elle s’acharne à conserver entre nous, voilà ce qui me prouve que je n’ai pas intérêt à perdre le fil. Ma main droite reste sur sa hanche tandis que la seconde effleure son bras du bout des doigts. « Nous n’avons aucun intérêt à recommencer princesse. Mais nous n’avons guère plus d’intérêt à reprendre là où nous étions arrêtés. Nous ne sommes plus les mêmes et le monde dans lequel nous évoluons ne l’est plus non plus.  » C’est un fait. C’est deux années nous ont marqué, ces mois l’un sans l’autre nous on reforgé, et nos places ont changé dans ce monde en guerre. Ma main agrippe sa taille avec plus de possessivité. « Je veux simplement pouvoir te séduire à nouveau, apprivoiser cette nouvelle femme qui se tient là… »

Elle nous place devant un fait, ni elle ni moi ne pouvons nous permettre de dévoiler que nous sommes de nouveau ensemble. Nous ne pouvons avoir ce luxe, moi qui passe mon temps à faire la leçon à la bleusaille. Je ne vaut pas mieux qu’eux finalement. Elle a raison, elle le sait, je le sais. Pourtant… Pourtant moi aussi j’ai mes conditions à tout cela. « Je veux juste que nous soyons d’accord sur une chose Kara. » Mes deux mains se posent sur sa taille que je retiens tandis que mes yeux plongent dans les siens « Ce qui se passe hors de cette maison y restera. Dehors je suis le lieutenant colonel Carrington, je suis responsable de cet endroit. Mais ici je serai Elias, l’homme qui t’aime et veut te combler. Dehors tu seras Kara Hocking, la porte parole de ceux qui vivent ici mais ici tu seras Kara. Ma Kara. Ce qui sera dit dehors appartiendra au dehors. Cet endroit sera notre sanctuaire. Notre île. Si on a des choses à se reprocher à cause de ce qui aura été dit dehors c’est là-bas que cela se fera. Ça te va ?  » C’est la seule solution que j’ai pu trouver. J’ai passé mes nuits à me demander ce que nous aurions pu faire différemment, C’est tout ce qui m’est venu. Faire de ce lieu un sanctuaire…

Je reste là, à retenir sa taille avant de commencer à l’effleurer. Je voudrai qu’elle s’approche de moi, qu’elle se penche et m’embrasse. Sceller cela dans un baiser passionnel et possessif. Cette maison redevient un peu la mienne, même si je devrais m’y glisser, m’y faire discret. Ce n’est qu’en attendant des jours meilleurs. Même si il est peu probable que cela arrive. Ma main gauche glisse de sa hanche vers sa nuque, mes doigts entre ses cheveux. Je me redresse légèrement pour mieux atteindre ses lèvres et murmure contre ses lèvres « Je t’aime… »  

I Loved You...
Pando
Sur Re: [-18] [23 PEARL STREET] What happened to us ? le Lun 3 Sep - 22:48
avatar
» METIER : Scientifique spécialisée dans les gènes [ancienne pornstar]

» AVATAR : Natalie Dormer
» CAPSULES : 1071
» MESSAGES : 145
» JE SURVIS DEPUIS LE : 17/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Administratrice

Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
Chaque caresse est une torture délicieuse à laquelle tu cèdes sans même vouloir résister. Tu l’as trop longtemps fait, il est temps que cela cesse. Ici, tu es chez toi. Ici, tu fais ce dont tu as envie, et avec qui tu en as envie. Et là, maintenant, c’est de ton ex-fiancé dont tu es éprises, et que tu ne veux plus quitter. Tu as exposé ton point de vue, et lui commence à t’exposer le sien, sans te laisser distraire par ses caresses, tu écoutes, tu réfléchis, tu plantes tes prunelles céruléennes dans les siennes. L’idée qu’il cherche à te séduire de nouveau te plait bien plus que la simple idée qu’il revienne et s’accapare ce qui est sien. Un couple devrait toujours chercher à flirter, à se séduire, à entretenir la flamme. Peut-être est-ce ton côté français qui possède ce mode de pensées, mais n’en demeure pas moins que c’en est plus que réel. Tu frissonnes sous son geste de possessivité, qui te rapproches un peu plus de lui et te cale de façon bien précise, ton bas-ventre se contractant de nouveau sous la douceur de ce que tu ne connais que trop bien. Pourtant, tu restes sage, la mise au point étant bien plus importante que votre désir de vous retrouver. Une fois cela fait, tu pourras t’adonner à la luxure des retrouvailles, mais pas avant.

Tu hausses un sourcil sous l’énonciation de sa condition, tu y réfléchis. Sans doute cherches-tu d’autres solutions en parallèle, mais il n’y a rien qui ne te vient à l’esprit, embrumé par l’alcool et le désir qui se fait plus brûlant, pressant. « Est-ce que tu crois que c’est seulement possible ? » Chuchotes-tu, comme si tu craignais que l’on ne vous entende conspirer. Tu ignores encore si tu seras capable de jouer ce jeu-là. Bien sûr, tu voudrais préserver cette maison d’une nouvelle déception, et plus encore, c’est ton cœur que tu veux sauver de ce naufrage à venir. Tu crains que la rancœur de l’extérieur ne finisse par pourrir votre relation, et ce, définitivement. Tu ne le supporteras pas. Tu secoues la tête. « D’accord. » Tu marques une pause. « On tente le coup. Si ça ne marche pas, je veux qu’on s’en aille de Clancy avant qu'il ne soit trop tard. Je ne supporterai pas de te perdre une nouvelle fois à cause de ces conneries. C’est soit ça, soit on se sépare définitivement. » Ton accent français ressort plus que jamais sous la rancœur que tu portes à cette ville. Venir ici n’était peut-être pas la meilleure des solutions. Une nouvelle fois, tu pauses tes paumes sur sa nuque, et sans doute peut il sentir la bague qu’il t’a offerte au mauvais annulaire, mais présente. Tu te penches sur lui, et tu l’embrasses, tu scelles le premier accord, et tu espères sincèrement qu’il réfléchira au second que tu proposes.

Tu te fais possessive, lascive. Il t’a déjà connue ainsi. Jalouse, terrible, passionnée. Tes hanches jouent déjà d’une nouvelle danse contre les siennes, tu ne connais pas de meilleures façons de se retrouver que de céder au désir qui vous animent tous deux. Cet homme, tu le veux, tu l’as su au premier regard, et tu ne le lui a jamais dit.  
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr





_________________
This is an whole

new world here
ANAPHORE
Sur Re: [-18] [23 PEARL STREET] What happened to us ? le Mer 5 Sep - 20:43
avatar
» METIER : Lieutenant Colonel de Clancy

» AVATAR : Henry Cavill
» CAPSULES : 1403
» MESSAGES : 56
» JE SURVIS DEPUIS LE : 05/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

What happened to
Us ?
Si je crois cela possible ? Honnêtement ? Je ne sais pas, mais je veux que l’on tente notre chance. Que l’on y parvienne. Parce que c’est notre sécurité, et un certain confort qui en dépend. Mais probablement a-t-elle raison de s’inquiéter. Cette situation nous a rongé une première fois et rien ne nous assure que ça ne recommencera pas. Néanmoins je souris quand elle accepte de tenter cela. Je sais quel effort cela lui demande. Et en retour je ne peux que entendre sa demande. Je ne sais pas ce qu’elle pense lorsqu’elle prononce ces mots. Croit elle que je suis prêt à sacrifier notre amour ? Probablement. Ce baiser qu’elle pose sur mes lèvres me prouve bien que ses craintes sont belles et bien là. Qu’elle espère juste que j’entende son appel… Mais j’ai l’intention de faire bien mieux. Je n’ai pas eu le temps de prononcer le moindre mot que déjà sous mes mains ses hanches ondulent. Je sais ce qu’elle veut, ce qu’elle recherche à cet instant, et ne pas y céder est une réelle torture pour moi, mais je dois le faire, avant de ne plus être en mesure d’y répondre, avant de retenir cette pensée qui m’envahit et qui est tellement à l’opposé de ce que je peux être.

Avec une certaine force mes poignets bloquent le mouvement de ses hanches, je me redresse assis pour être tout contre ses lèvres et plonger mon regard dans le sien. Je sais quelle proximité je crée à cette seconde, mais c’est bien cela que je veux. Qu’elle sache comme je peux être honnête et entièrement à elle à cette seconde à ces mots. Mon regard dans le sien, opale pour opale. Ma voix est un murmure. Un aveu pour elle, un affront pour tout ce que j’ai toujours été. Mais elle vaut tout ce passé… Ma main glisse entre ses cheveux tandis que mon pouce effleure sa joue. Je ne vacille pas, ne tremble pas. « D’accord… Si on y parvient pas on partira… » Je ne plaisante pas, et rien qu’à mon regard elle doit le savoir, pourtant c’est contre ses lèvres que je viens achever mon explication. « Une vie sans toi… Ce n’est pas ma vie Kara, je n’y arriverai pas, je n’y parviendrai plus. Je préfère tout abandonner là, et n’être “que” Elias, mais l’être pour toi. Que d’être ce lieutenant colonel qui erre seul dans les rues d’une ville où tu n’es plus qu’une ennemie… » J’effleure ses lèvres des miennes, les cajole avec douceur « Je veux juste te savoir en sécurité, loin des Hordes et des Pillards. Mais si je dois tout recommencer au beau milieu de la forêt pour n’être qu’avec toi je le ferai… »

Voilà, ma confession est posée, je serai prêt à tout sacrifier pour elle, elle n’aura qu’à me le dire, qu’à me donner cet ordre “partons” et je la suivrai. Je ne pensais pas être capable de cela, de ne serait-ce que l’envisager, et pourtant… Pourtant je sais combien ces années nous ont coûté. J’ai vu ma bague de fiançailles posées sur sa main opposée. J’ai vu sa colère et notre solitude. Je n’en veux plus. Je ne veux que nous… Et cette fois ma main sur sa hanche relâche sa légère pression, comme une nouvelle autorisation à reprendre notre ballet et pourtant je n’attends pas davantage. Je ne veux plus que faire qu’un avec elle de nouveau. Elle est possessive, passionnée ? Je le suis tout autant, un drogué à la courbe de son corps, à sa peau.A cette union qui est la nôtre. Je veux son souffle court et la chaleur de son corps contre le mien. J’ai été en apnée trop longtemps, et maintenant je ne veux qu’elle et l’oxygène qu’elle pourra apporter à mon corps.  

I Loved You...
Pando
Sur Re: [-18] [23 PEARL STREET] What happened to us ? le
Contenu sponsorisé


[-18] [23 PEARL STREET] What happened to us ?
Devil inside you :: The world is our playground :: Clancy, Montana, US :: Quartier Civil

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: