Sur Au fond du trou ! le Dim 29 Juil - 15:25
avatar
» METIER : Serveuse dans un dîner à Helena

» AVATAR : alicia vikander
» CAPSULES : 870
» MESSAGES : 320
» JE SURVIS DEPUIS LE : 19/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Ce matin, je suis partie en compagnie de Colleen, de Jack et d’un autre survivant, Dick. Pour chasser dans la forêt. Au début, tout s’était bien déroulé, nous avons réussi à attraper deux lapins et un sanglier. Riley allait sûrement être heureux de notre retour de chasse, mais… La chance n’a pas duré très longtemps… Une petite horde de rôdeur à débarquer de nulle part avec eux, un sprinteur… Et je me suis retrouvée seule avec Dick à tenter de nous séparer du Zombie Sprinteur. J’ai réussi à l’achever, mais il a eu le temps d’attraper et de mordre Dick. J’eus le temps de tirer une flèche dans celle de mon partenaire pour lui éviter la souffrance ainsi que la transformation en Z... Puis une deuxième fut décochée dans le crâne du sprinteur. Je reviens sur mes pas pour récupérer mes flèches… Je me penche sur Dick pour fermer ses yeux en murmurant : « Ton combat s’achève ici. » Je n’ai jamais supporté perdre un membre du groupe. De nos jours, la mort est devenue encore plus présente que par le passé. Personne n’est à l’abri et la menace rôde n’importe où. Maintenant, il faut que je retrouver Jack et Colleen. En espérant qu’ils sont encore en vie ou même repartit en direction du ranch. Jack sait très bien que je peux me débrouiller en solitaire, surtout que de base, je suis avec Dick. Le plus important pour le moment, c’est de raccompagner à la maman de la jolie petite Hope au Ranch !

J’étais assez pensive en traversant le bois. J’avais peur dans le fond qu’il soit arrivé quelques choses à mes amis… Je ne serais même pas comment expliquer à Riley que j’ai perdu son épouse, un survivant et mon meilleur ami dans la même journée. D’un coup, je sens la terre sous mes pieds s’effondrer. Je n’eus pas vraiment le temps de comprendre ce qui m’arrive que je me viens me retrouver allongé sur le sol.. Je regarde autour de moi pour voir que je suis entouré de terre. « Génial un piège… » Je regarde en hauteur pour voir un peu prête la hauteur de ce trou creuser sans aucun doute par l’homme. Je reste assisse pendant quelques minutes, le temps de reprendre mes esprits. Je fixe la paroi en essayant de trouver des prises pour m’aider à grimper. Heureusement pour moi que j’ai mon piolet… Mais, lorsque je viens à me lever, je sentis une douleur aigue à la cheville qui me fit pousser un cri de douleur. « Et merde !!! »
Sur Re: Au fond du trou ! le Dim 29 Juil - 16:24
avatar
» METIER : Ex collégienne

» AVATAR : Alycia Debnam Carey
» CAPSULES : 1775
» MESSAGES : 326
» JE SURVIS DEPUIS LE : 25/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Au fond du trou


Ft. Blake Newman



Les rayons de soleil filtrant au travers du bois de la vieille cabane dans laquelle Zoe et moi dormons depuis quelques nuits sont la cause de mon réveille. Je m’étire dans un long bâillement et regarde, par réflexe, autour de moi. Ma sœur est déjà sortie, sans doute pour chasser. Je ne sais pas combien de temps j’ai dormi cette nuit mais, pour une fois, il n’y avait aucun cauchemar à l’horizon et je me sens en pleine forme. Cependant, pas le temps de s’offrir le luxe de traîner au lit, enfin si on peut encore appeler un lit le vieux morceau de matelas sur lequel j’ai passé la nuit. Je tends le bras, attrape mon vieux sac à dos et en sort une gourde. Je la secoue : il me reste juste assez d’eau à l’intérieur pour me servir de petit déjeuner si on ajoute à cela les restes de viande d’hier soir que Zoe a gentiment fait réchauffer avant de partir à la chasse. Je donnerai cher pour avoir des pancakes et une tasse de thé pour petit déjeuner, mais je vais devoir me contenter d’un fond d’eau et un morceau de lapin bien cuit.

Dans ce monde, il n’y a pas la place pour les caprices et les plaintes. Dans ce monde, il faut se contenter de ce que nous avons et s’estimer heureux de ne pas être mort. C’est ce que ma sœur me répétait souvent au début de ce calvaire, à présent que je suis plus âgée je comprends à quel point elle avait raison de me dire de telles paroles. C’est donc sans ronchonner que je dévore mon repas matinal avant de quitter notre abri. J’ai pour projet de retrouver mon aîné parmi cette grande forêt pleine à la fois d’animaux et de Z. Mais heureusement pour moi, armée de mon arc et mon couteau, j’ai de quoi me défendre. Je sais que Zoe n’aime pas trop me savoir toute seule dans la nature, mais elle sait autant que moi que parfois nous n’avons pas d’autre choix que de nous séparer pour rassembler des vivres. Puis, aussi fou que cela puisse paraître, j’aime me balader de bon matin. Ce n’est pas parce que le monde est partit en vrille que je dois me priver du plaisir d’une promenade en forêt à la fraîche.

Plus le temps passe, plus je m’enfonce parmi la végétation. Je n’ai pas encore croisé de morts-vivants et je crois que c’est tant mieux. Cependant, je demeure sur mes gardes, juste au cas où l’un de ces tas de chairs ferait son apparition. Avec discrétion, je tends l’oreille vers le moindre bruit et quelque chose finit par attirer mon attention. Une voix, quelque chose de bien vivant et non un rugissement venu du fin fond de l’enfer. Une plainte, un juron. Quelqu’un a besoin d’aide dans les parages, je ne peux pas rester ici sans rien faire, ce serait ridicule.
« -Il y a quelqu’un ? »

Ma voix est claire et facilement audible. Et si finalement c’était un piège ? Si cette personne en danger ne l’était pas vraiment ? Et s’il s’agissait de pilleur ? Je dois en avoir le cœur net au lieu de rester plantée là à me poser trente-six mille questions. Avec précaution, mon arc tenu fermement entre mes mains, je m’avance vers la voix entendue un peu plus tôt… Rien. Enfin, rien, non il y a bien un trou dans lequel j’ose regarder et c’est là que j’aperçois l’inconnue. Une femme, plus âgée que moi, prise au piège. J’abaisse mon arc, de toute façon là où elle se trouve j’ai peu de chance qu’elle m’attaque.

« -Est-ce que ça va ? »

Ce côté de ma personnalité ne peut s’empêcher de resurgir lorsque je me retrouve face à une personne en détresse. Ma question peut sans doute sembler ridicule de l’extérieur mais, avant d’aider l’inconnue à quitter son trou, je dois m’assurer qu’elle ne soit pas blessée grièvement car la tâche pourrait s’avérer plus compliquée que prévu dans ce cas là.

by FRIMELDA


Dernière édition par Ellie Dawson le Sam 11 Aoû - 19:29, édité 5 fois
Sur Re: Au fond du trou ! le Jeu 9 Aoû - 22:47
avatar
» METIER : Serveuse dans un dîner à Helena

» AVATAR : alicia vikander
» CAPSULES : 870
» MESSAGES : 320
» JE SURVIS DEPUIS LE : 19/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Dans mon malheur, j’ai envie de dire que cela aurait pu être pire. Il faut juste que je trouve une solution pour remonter sans trop forcé sur ma cheville. De toute façon… Il va bien falloir que je débrouille toute seule. Je reprends mon souffle avant d’essayer à nouveau de me lever lorsque j’entends une voix féminine demander s’il y a quelqu’un. Bon sang ! Je crois que je suis bénite aujourd’hui. « Je suis là ! » Que suis-je bête ! Comment peut-elle me voir alors que je suis dans le fond d’un trou. « Enfin, je suis dans un fichu trou qui n’a rien à faire ici ! » Rajoutai-je. Non, mais c’est vrai quoi… Pourquoi creuser un trou aussi profond ? Car si c’est pour attraper des animaux… Enfin, ce serait un peu compliqué pour récupérer les bêtes qui tombent dans le piège. Au bout de quelques secondes, j’aperçois enfin la tête de la jeune femme au-dessus de moi. « Dirons-nous que j’ai connue mieux, mais, cela pourrait être pire ! Et vous, comment vous allez ? » Oui oui ! Un petit de politesse ne fait jamais de mal. Je finis par me relever en me maintenant à la paroi du tour. Je me recule en douceur pour avoir une meilleure visibilité sur mon éventuelle sauveuse. « Je me suis blessée à la cheville à cause de la chute… Je vais avoir besoin d’aide pour remonter… Je n’ai pas mon sac, je pense que j’ai dû le lâcher avant de tomber. Il ne devrait pas être bien loin… Enfin, si vous le trouver, j’ai une corde dedans. » Dis-je assez fort pour qu’elle puisse m’entendre.

En temps normal, j’aurais sûrement réussi à grimper à cette paroi. Même avec une cheville blesser… Mais cette paroi n’a vraiment pas l’aire très fiable et je ne vois aucune bonne prise pour grimper. D’ailleurs… « D’ailleurs ! Fait attention en haut. Il peut très bien avoir d’autre piège ou même… Des personnes qui sont dans les parages… Enfin, je ne veux pas te faire peur, mais ce genre de piège n’est pas fait pour un rien… » C’est vrai que je n’y avais pas pensé avant… J’espère vraiment que je me trompe, mais il faut vraiment faire attention.
Sur Re: Au fond du trou ! le Ven 10 Aoû - 10:23
avatar
» METIER : Ex collégienne

» AVATAR : Alycia Debnam Carey
» CAPSULES : 1775
» MESSAGES : 326
» JE SURVIS DEPUIS LE : 25/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Au fond du trou


Ft. Blake Newman



Comment je vais ? Je suis assez surprise que la jeune femme, toujours en mauvaise posture au fond du trou, me retourne ma question. Les gens ne prennent plus la peine de vous retourner les formules de politesse. Personne, hormis ma sœur, ne m’avait demandé comment je vais depuis bien longtemps, beaucoup trop longtemps.  C’est donc un peu décontenancé que je lui réponds :


« -Je vais bien ? »


Mais elle ne semble pas avoir fait attention à ma réponse car, à peine ai-je terminé de parler, elle reprend la parole pour me dire qu’elle ressent une vive douleur à la cheville. Pas besoin d’avoir étudié la médecine pendant une bonne dizaine d’années pour se douter que l’inconnue s’est sûrement foulé la cheville dans sa chute. Moi qui n’est rien sur moi pour m’occuper des blessures, même les plus petites comme celle-ci, commence à me questionner sur la dangerosité de se balader en pleine nature sans un kit médical, aussi petit soit-il. Enfin, ce n’est pas le moment de songer à cela ! La jeune femme me ramène sur Terre en m’annonçant qu’elle avait un sac avec elle, que ce dernier ne doit pas se trouver bien loin et qu’il contient une corde qui pourrait l’aider à se hisser hors du trou.



« -Je vais le chercher ! En attendant, tenez. »


C’est peut-être ridicule mais je me dis qu’elle a peut-être faim ou soif alors, dans un acte de bonté, je lui envoie ma gourde d’eau. Elle est presque vide depuis hier soir mais je n’ai pas tout bu ce matin, autant que quelqu’un en profite. De plus, je ne sais pas depuis combien de temps elle est dans ce trou alors autant qu’elle se rafraichisse un minimum pendant que je m’en vais à la recherche de son sac en faisant bien attention de ne pas tomber moi aussi dans un de ces pièges. D’ailleurs, puisque ce ne sont ni Zoe et moi qui avons creusé ces trous profonds, je me demande bien qui en est à l’origine. Des pillards ? Des survivants lambda qui cherchent à protéger une petite partie de leur territoire ? Tant de questions qui resteront sans réponse.

Je soupire et commence à marcher aux alentours pour tenter de mettre la main sur le sac de la jeune femme. Je me concentre sur chaque élément visuel qui m’entoure ainsi que sur chaque son qui berce la forêt. Les oiseaux chantent, quelques branches qui craquent sous mes pas au rythme de mon souffle. Pour le moment, aucun rugissement macabre pour briser ce semblant de quiétude. Je tourne derrière un grand chêne et trouve enfin l’objet que je convoite. Le sac est juste là, au pied de l’arbre, comme abandonné. Je le saisis par son hanse et retourne vers le trou où se trouve encore l’inconnue. Sans dire un mot, je farfouille dans le sac et en sors une corde, comme prévu.


« -Je vais dérouler la corde ! »


Enfin, avant de le faire, je vérifie sa solidité et attache l’une des extrémités à un tronc d’arbre situé non loin du piège. Puis, j’envoie le reste de la corde dans le trou pour que la jeune femme puisse remonter à la surface.


by FRIMELDA
Sur Re: Au fond du trou ! le Lun 13 Aoû - 17:56
avatar
» METIER : Serveuse dans un dîner à Helena

» AVATAR : alicia vikander
» CAPSULES : 870
» MESSAGES : 320
» JE SURVIS DEPUIS LE : 19/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Est-ce qu’elle me pose la question pour savoir si elle va bien ? Où est-ce qu’elle est tout simplement surprise que je lui la pose ? Pour le coup… J’en ai aucune idée ! Mais, bavarde comme je suis lorsque je me sens en insécurité me pousser à parler. Je lui donne quelques instructions pour qu’elle ne se mette pas inutilement en danger. Je n’aimerais pas que ma sauveuse se retrouve à son tour dans une mauvaise position. La brune vient à me lancer sa gourde, j’avoue que je ne dirais pas non à un peu d’eau. « Merci. » Je bois un peu dans la gourde et je la rebouche afin de l’attacher à ma ceinture. Je ne vais pas laisser le bien de cette jeune femme derrière moi. Ce serait vraiment dommage et pas très sympas pour elle. En tout cas, j’espère vraiment qu’il n’y aura pas d’autre danger dans l’immédiat, car je ne sais pas vraiment ce que je vais pouvoir faire d’où je me trouve… Franchement, j’aimerais bien savoir ce que fait ce genre de piège dans ces bois… Surtout qu’un trou de cette taille… Enfin, il ne sait pas creuser tout seul et il n’est pas si vieux que cela. Sinon, il aurait sans doute été rempli de flotte et d’autre choses dont je préfère éviter de penser. Au bout d’un moment, la jeune femme me prévient qu’elle va dérouler la corde. « Okey ! » Répondis-je en attendant qu’elle me la lance et une fois que la corde est présente. Je tire un peu dessus pour m’assurer qu’elle soit bien attachée.

À première vue, celle-ci est bien attacher. Maintenant, il faut juste que je prenne mon courage à deux mains et que je fasse abstraction de la douleur que j’ai à la cheville. Je finis par m’approcher de la paroi. Je prends la corde en main et commence à grimper grâce à celle-ci. Ma cheville me fait mal, mais c’est encore gérable… Une fois arrivée en haut, je me glisse à l’extérieur du trou avant de me, mettre assit. Mon regard se pose alors sur la demoiselle avec un léger sourire : « Merci, je crois que je serais restée dedans pendant un bon moment si tu n’avais pas été là. » Dis-je avec un sourire. « Je m’appelle Blake et je te dois une fière chandelle ! »
Sur Re: Au fond du trou ! le Mer 15 Aoû - 14:04
avatar
» METIER : Ex collégienne

» AVATAR : Alycia Debnam Carey
» CAPSULES : 1775
» MESSAGES : 326
» JE SURVIS DEPUIS LE : 25/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Au fond du trou


Ft. Blake Newman



Même si la corde est solidement nouée autour d’un tronc d’arbre, à proximité du trou dans lequel l’autre extrémité retombe, je préfère la tenir également entre mes mains au cas où elle cèderait. Je n’ai pas pour habitude d’effectuer ce genre de sauvetage mais ma bienveillance m’a toujours poussé à aider les personnes en détresse, même si leur venir en aide peut s’avérer compliquer. Si j’avais été à la place de cette jeune femme, au fond d’un trou aussi profond avec une cheville douloureuse, j’aurais apprécié que l’on me vienne en aide. Je ne peux pas nier qu’elle a eu beaucoup de chance que je l’entende, sinon les rôdeurs auraient facilement pu mettre la main sur elle et la dévorer sans le moindre scrupule. Enfin, heureusement pour elle, la zone alentours à l’air plutôt sûre pour le moment.
Quand je la vois remonter, je l’aide à se glisser en dehors du trou et m’en vais détacher la corde avant de retourner auprès de l’inconnue. Elle me sourit et se présente. Honnêtement, elle n’a pas l’air bien méchante, au contraire je dirais même qu’elle est vraiment sympa mais une part de moi décide de rester méfiante, juste au cas où elle se moquerait de moi. Cependant, je ne dévoile pas cette partie de moi par peur d’avoir l’air ridicule. Au contraire, je la garde bien enfouie au fond de moi, prête à surgir en cas de besoin.


« -Je m’appelle Ellie. Le plus important, c’est que tu sois en vie, tu ne me dois rien. »

Je n’aime pas que les autres se sentent redevable envers moi. Si je l’ai aidé, c’est bien parce que je me suis toujours juré de ne pas perdre mon humanité en dépit de ce foutoir monstre qui baigne le monde depuis cinq ans.

« - Laisses-moi jeter un coup d’œil à ta cheville. Je n’ai rien pour la soigner sur moi mais au moins, tu seras certaine de la gravité de ta blessure. »

Je préfère lui demander avant de tenter quoique ce soit. Puis, mon sauvetage ne peut pas être complet si je ne vérifie pas l’état de sa cheville. Je suppose qu’elle pourra marcher de nouveau, c’est même évident, mais autant faire un premier diagnostic pour l’aider ensuite à rejoindre le lieu où elle dort. Peut-être qu’elle aura de quoi se soigner là-bas.


by FRIMELDA
Sur Re: Au fond du trou ! le Lun 27 Aoû - 20:57
avatar
» METIER : Serveuse dans un dîner à Helena

» AVATAR : alicia vikander
» CAPSULES : 870
» MESSAGES : 320
» JE SURVIS DEPUIS LE : 19/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Cette fille est vraiment tomber au bon moment ! Car je ne sais absolument pas si Colleen ou Jack auraient réussit à me retrouver ou même s’ils ne sont pas tout simplement repartit au ranch. Surtout que de base, nous avons pour ordre de revenir au ranch en cas de problème. Enfin, je pense que si je ne serais pas rentrée au maximum dans deux jours. Les habitants du ranch seraient venus à ma recherche. Enfin je l’espère ! En tout cas, c’est ce que je ferais pour eux.

Une fois arriver au rebord du trou, la jeune femme vient à m’aider pour sortir complétement de celui-ci. Je me présente en la remerciant, je suis vraiment reconnaissante envers elle et il est clair que je lui dois la vie. Mais, la demoiselle qui se présente sous le doux prénom d’Ellie me donne le sourire. C’est rare d’entendre une personne nous dire qu’on ne lui doit rien à présent. Comme quoi, il y a encore de l’espoir en l’être humain !

« C’est un joli prénom. Et si je te dois la vie. Tu sais, ce n’est pas tout le monde qui viendrait à l’aide d’une parfaite inconnue. »

Et c’est la stricte vérité en plus ! Puis, j’aurais très bien pu tomber sur l’une des personnes qui a construit ce fameux trou… Et je ne suis pas sûre que cette personne ait de bonne intention. Ellie finit par me demander de voir ma cheville, pour qu’elle puisse se faire une petite idée de la gravité de ma blessure. J’espère vraiment que ce n’est pas bien grave car, j’ai une petite trotte d’ici au ranch. Enfin, j’arriverais bien à me construire quelques choses pour me déplacer, comme une canne si besoin. Je finis donc par remonter un peu mon jean et je lui tends ma cheville pour qu’elle puisse la regarder.

« Au pire, si c’est trop grave on la coupe ! » Plaisantai-je avant de rajouter : « J’espère que ce n’est pas trop grave car, je ne suis pas a côté de mon campement. Et mes amis… Enfin, j’en ai perdu un pendant notre fuite envers une horde de mort et les deux autres… Enfin, je ne sais pas s’ils sont encore vivants… Tu aurais vu deux personnes dans les parages ? Un grand blond et une femme assez fine, brune ? » Peut-être qu’elle a croiser Colleen et Jack… Puis je finis par rajouter : « Tu viens de Clancy ? ou tu vis en solitaire ? Désolé... Je sais que je parle beaucoup… Je suis bavarde. »
Sur Re: Au fond du trou ! le Lun 27 Aoû - 23:19
avatar
» METIER : Ex collégienne

» AVATAR : Alycia Debnam Carey
» CAPSULES : 1775
» MESSAGES : 326
» JE SURVIS DEPUIS LE : 25/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Au fond du trou


Ft. Blake Newman



Mes yeux se posent sur la cheville légèrement enflée de la jeune femme et je constate que ce n’est pas trop grave. Un peu de glace ou de pommade devrait aider à dégonfler et quelques jours de repos la remettront sur pied. Je ne suis pas médecin mais il y a certaine chose que Zoe a pris soin de m’apprendre comme reconnaître une blessure grave d’une qui l’est bien moins. Avec un peu d’aide, elle pourra rejoindre son campement sans le moindre souci et s’il le faut, eh bien je lui tiendrais compagnie sur le chemin du retour. Le fait qu’elle vienne de me dire que son chez elle n’est pas juste à côté ne me fait pas peur, à force de vagabonder en pleine nature depuis cinq ans j’ai appris à connaître un peu mieux le Montana. Pourtant, je suis née dans cet Etat… Je pense juste que dans ma vie passé, encore jeune, je ne prenais pas le temps pour admirer et visiter mon chez moi dans son entièreté.

« -
Ta cheville n’a rien de grave, pas besoin de la couper si ça peut te rassurer ! En revanche, il faudra la mettre au repos un jour ou deux et mettre quelque chose dessus pour qu’elle dégonfle un peu. »

Elle vient d’une communauté, j’imagine qu’ils doivent avoir de quoi la soigner là-bas, contrairement à moi qui n’aie rien sur moi mise à part mes quelques connaissances.

« -
Je n’ai rien de prévu, je peux t’aider à rentrer chez toi. Je sais bien que j’ai dit que tu n’avais rien de grave, mais en boitant, tu es une proie plus facile pour ces saloperies de Z. »

Même avec quelque chose pour s’appuyer en avançant, elle serait plus lente qu’à l’ordinaire. Loin de moi l’envie d’avoir sa mort sur la conscience, surtout pas après l’avoir sorti d’un trou profond. Non, je dois la raccompagner chez elle pour être certaine qu’elle sera à l’abris et prise en charge par des gens de son groupe. J’en profite pour répondre à sa question avec un eu d’ironie, mais tout est vrai. Zoe, Opium et moi sommes seuls au monde, même s’il nous arrive de faire quelques rencontres comme celle-ci.

« -
C’est moi, ma sœur et son chien contre le reste du monde ! »



by FRIMELDA
Sur Re: Au fond du trou ! le Jeu 30 Aoû - 10:42
avatar
» METIER : Serveuse dans un dîner à Helena

» AVATAR : alicia vikander
» CAPSULES : 870
» MESSAGES : 320
» JE SURVIS DEPUIS LE : 19/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Le fait de ne pas avoir besoin de me couper la cheville et une excellente nouvelle ! Surtout que pour survivre dans ce monde hostile, il est vraiment important d’avoir tous ses membres. Enfin, un pied en plus sera toujours plus utile qu’un bras en moins. Du moins, c’est mon avis sur la chose, peut-être que d’autres personnes seront d’un avis inverse au mien. Sinon, je prends bien note pour laisser ma cheville au repos pendant un ou deux jours. Même si je risque de vite voir le temps tournée… Cela étant, je peux toujours piquer le lecteur de casette portable de Jack. Façon, il ne l’utilise jamais et j’adore l’une des chansons dessus : Brandy (You're a Fine Girl). Faudra juste que j’évite de vouloir danser en chantant ! Ce qui restera très difficile. Cette musique est juste magique !

Finalement Ellie vient à me proposer à me raccompagner au ranch. C’est vraiment gentil de sa part même si je risque d’être un véritable boulet si ont tombent sur des zombies ou encore pire… Des pillards… Ce qui me fait déjà flipper d’avance, surtout que les pillards commencent à me connaitre. Mais, nous serons deux au moins.

« Je suis d’accord. Ce sera mieux si j’ai une personne avec moi. De toute façon, nous ne sommes pas trop loin. »

Répondis-je avec un sourire. Avance de bien remettre mon jean et commencer à réfléchir à commencer je vais me relever. J’écoute les propos de la demoiselle… Je ne sais pas comment font les gens pour survivre en solitaire. Ca me parait de plus en plus difficile à présent… Après chacun leur décision mais, si jamais…

« Si un jour vous avez envie de vous posez quelques parts… Enfin, je me ferais un plaisir à vous offrir un refuge au ranch. Même si ce n’est que pour vous reposer pendant quelques jours… Il faut bien s’entraider dans ce monde. » Terminai-je en souriant. Je finis par lui tendre la main : « Tu m’aide à me relever ? »

Je viens à attraper la main d’Ellie pour me relever mais, une fois en hauteur… Je manque une nouvelle fois à me ramasser… En même temps, qu’elle idée idiote de m’appuyer à nouveau sur ma cheville défectueuse. Lorsque j’arrive à me déstabiliser, je finis par entendre un bruit qui n’est vraiment pas normal, sans compter que j’ai l’étrange sensation d’être observée. Je regarde Ellie…

« Dis-moi… Ta sœur est dans les parages ? Car j’ai comme la sensation que nous sommes observées… »
Dis-je dans un murmure audible seulement par ma sauveuse.
Sur Re: Au fond du trou ! le Dim 2 Sep - 16:25
avatar
» METIER : Ex collégienne

» AVATAR : Alycia Debnam Carey
» CAPSULES : 1775
» MESSAGES : 326
» JE SURVIS DEPUIS LE : 25/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Au fond du trou


Ft. Blake Newman




Bien, elle n’a pas refusé m’a proposition de la raccompagner. Avec sa cheville, ça me paraît plus sûr comme ça. Si jamais il faut couvrir ses arrières, je serais là pour le faire et elle pourra s’occuper des potentiels Z à distance. Et je n’oubliais pas les pillards bien sûr, jamais bien loin ceux-là. Enfin, je n’en ai pas croisé des masses en cinq ans et c’est en général ma sœur qui s’occupe des grosses sorties, alors ce genre de problème elle sait gérer. Moi, quand je sors seule comme actuellement, c’est souvent sans sa permission même si je ne vais jamais trop loin.

« -
Allons y dans ce cas, mieux vaut ne pas perdre de temps pour ne pas inquiéter vos amis. »

Je lui tends une main amicale pour l’aider à se relever. Sa proposition de rejoindre son groupe, même pour quelques nuits, je trouve ça vraiment sympathique de sa part. Les personnes pleines de bonté comme cette jeune femme se font rare et c’est un des aspects qui m’attristent le plus dans ce nouveau monde.

« -
C’est très gentil, je vais garder ça dans un coin de ma petite tête et en parler à ma sœur dès que possible. »

Même si elle risque de me tuer en apprenant que je suis une fois de plus sortie sans son accord. Mais ça, autant que je le garde pour moi, la jeune femme face à moi à besoin de mon aide pour rentrer chez elle sans dommage.
Soudain, moi aussi je peux sentir cette sensation atroce que des yeux sont posés sur nous. Oh que non, ce n’est certainement pas ma sœur, sinon elle aurait déjà pris soin de m’indiquer sa présence en m’appelant, un peu en colère sans doute. Je préfère ne pas tourner la tête et réponds à mon tour dans un murmure.

« -
Ce n’est pas Zoe, j’en suis certaine… Elle n’était pas avec moi quand je suis partis, elle ne sait pas que je suis ici. »

Une seule réponse est possible puisque les morts ne prennent pas la peine d’observer leur proie tapis dans l’ombre. Et je crois que cette réponse ne va pas me plaire du tout.



by FRIMELDA
Sur Re: Au fond du trou ! le Lun 17 Sep - 15:43
avatar
» METIER : Serveuse dans un dîner à Helena

» AVATAR : alicia vikander
» CAPSULES : 870
» MESSAGES : 320
» JE SURVIS DEPUIS LE : 19/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Pour la remercier, je lui ouvre les portes du ranch. Que ce soit pour s’y installer avec sa sœur ou même histoire de se poser pendant quelques jours. Après tout, si Ellie n’était pas venue à mon secours, je pense que je serais restée encore un bon moment dans ce trou. Puis, je sais très bien que la vie de solitaire n’est pas facile. J’ai tellement croisé de personne qui était seul ou dans la galère pour se nourrir… Enfin, le mieux rester les campements, mais ce n’est pas toujours vraiment évident de trouver sa place et de se faire à une vie, un peu plus calme. Du moins, je sais qu’au ranch, je n’ai pas le temps de m’ennuyer, mais c’est simplement, car je passe beaucoup de temps à m’assurer que tout se passe bien au niveau de la sécurité. Puis, faut dire que la famille Pierce et Jack se sont donné le mot pour éviter que je m’ennuie.

« Pas de soucis. »

Dis-je avec un léger sourire. Une fois stabilisé et prête à partir en compagnie d’Ellie, une sensation étrange me prend et un bruit se fait entendre. La sensation d’être observé est vraiment bien présente et visiblement Ellie a la même sensation. Donc, je suis sûre que ce n’est pas un contre coup de ma chute et je sais que ce n’est en aucun cas la sœur de la demoiselle… Bon… Je prends une bonne inspiration, mon regard toujours fixé dans celui de la brune. Si c’était un mort, celui-ci ne serait sûrement pas rester tapis dans l’ombre. Et si c’était plus des personnes qui ont creusé ce fameux trou ? Bordel ! Il faut que cela nous arrive dans un moment où je serais un véritable handicape pour Ellie. Et je n’ai franchement pas envie d’être un boulet pour elle.

« Okey... Bon... »
Murmurai-je. Je regarde un peu autour de nous avant de lui dire : « Tant pis pour ma cheville ! Il va falloir que l’on court le plus rapidement possible. »

Cela ne va sûrement pas être le plus facile à faire, mais tant pis. Une fois prête, nous commençant à marcher rapidement. J’avais le bras autour du cou d’Ellie et ce n’était pas évident surtout que j’essaie de ne pas prendre trop appuie sur elle. Cependant, même en avançant, j’ai comme l’impression que ce qui nous observent continue à nous suivre.
Sur Re: Au fond du trou ! le Mer 19 Sep - 13:49
avatar
» METIER : Ex collégienne

» AVATAR : Alycia Debnam Carey
» CAPSULES : 1775
» MESSAGES : 326
» JE SURVIS DEPUIS LE : 25/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Au fond du trou


Ft. Blake Newman



La tentation de regarder aux alentours est quasiment insoutenable mais je ne le fais pas, prenant sur moi. Cette sensation de se sentir observée, fixée, détaillée par un ou plusieurs inconnus, ça n’a rien d’agréable. A la place, je me contente d’écouter Blake car ici, bien que je ne la connaisse pas vraiment, elle est la seule personne en qui je pourrais avoir confiance. Je n’ai pas envie de faire la connaissance de ceux qui, tapis dans l’ombre, planqués par les troncs d’arbres qu’offre la forêt, nous regarde sans relâche.

« -
On ne va pas courir, tu es blessée. »

Mais je suis presque sûre que la jeune femme en face de moi et que j’aide à tenir sur ses deux pieds est aussi têtue que je le suis. Difficile de faire changer d’avis à une personne que tu ne connais pas et que tu peux facilement sentir comme bornée, enfin presque bornée. Alors, sans rien dire de plus, je l’aide à se déplacer aussi vite que nous le pouvons pour partir d’ici en vitesse.
Seulement, alors qu’en nous éloignant la sensation de se faire observer aurait dû disparaître, voilà que celle-ci s’est amplifiée, ajoutant à cela le bonheur d’être suivie ! Non, bien entendu je suis ironique, c’est bien plus flippant qu’autre chose. D’ailleurs, je n’ai pas manqué de jeter un coup d’œil en coin à Blake, essayant de lui faire comprendre sans prononcer le moindre mot que la situation commence à me faire peur. Bientôt, derrière nous, des sifflements se font entendre, me glaçant le sang. Ils ne font plus rien pour se cacher, ils n’en ont plus besoin. Je pourrais mettre ma main à couper qu’ils nous encerclent, ça ne sent pas bon du tout tout ça !
Les sifflements font place à des ricanements puis il est possible de les entendre murmurer au travers de la végétation. Je pourrais me penser en plein cauchemar, mais cela est beaucoup trop réel pour en être un… Dommage. La panique me gagne mais, comme me l’a appris ma sœur au cours des cinq dernières années, je ne montre rien. Toujours garder ses émotions enfouies en soi, pour ne pas  montrer ses faiblesses à l’ennemi. Ce n’est pas chose facile, mais je me débrouille, je n’ai pas le choix.


by FRIMELDA
Sur Re: Au fond du trou ! le Ven 28 Sep - 11:27
avatar
» METIER : Serveuse dans un dîner à Helena

» AVATAR : alicia vikander
» CAPSULES : 870
» MESSAGES : 320
» JE SURVIS DEPUIS LE : 19/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Parfois j’aimerais me tromper sur certaine chose. Lorsque j’ai dit que ce trou où je me suis retrouvée n’était pas normal… J’aurais surement dû me taire. Ellie n’as pas tort, courir avec ma cheville ce n’est clairement pas une bonne idée. Mais pour le coup, je n’ai pas vraiment d’autre idée. Et franchement, je n’ai aucune envie de savoir qui est en train de nous observer en ce moment même. Donc sans plus attendre, je m’appuie sur Ellie et nous partons le plus rapidement possible de cet endroit.

L’espoir que cette personne ne nous suivent pas fut vraiment un grand rêve. Cependant nous avons bien avancé avec Ellie et je commence à reconnaitre l’endroit où j’ai été séparé de mes amis. Pourtant… Je ne me sens pas pour autant rassurer. J’ai toujours cette sensation désagréable d’être suivis et observer. Instinctivement mon regard se tourne sur Ellie et je vois sa peur dans son regard. Peur que je partage aussi… Je ne sais pas ce qu’il va nous tomber sur le coin du nez mais… Soudain des sifflements se font entendre, ceux-ci viennent de derrière nous… Pourtant nous continuons notre chemin lorsque des cris à glacer le sang se font entendre. Il ne faut vraiment pas que l’on reste là ! Il faut qu’on arrive à trouver une issue très rapidement. Dans la précipitation, je ne remarque pas une branche et je me retrouve allongé face au sol.

« Merde ! »

Je ne perds pas de temps avant me relever pour finalement voir quatre hommes nous encercler. La peur me prend au ventre, pourtant ce n’est pas mon genre, mais là… Mon regard se pose sur ma sauveuse que j’ai malgré moi emmené dans ce merdier. Ma main vient a se posé instinctivement sur mon piolet.

« Je serais toi ma jolie, je ne toucherais pas à cette arme ! Du moins, si tu ne veux pas finir morte plus vite que prévu. »
« Qui êtes-vous ? Qu’est ce que vous nous voulez au juste ? »
« Josh, ce n’est pas la fille du ranch ? Tu sais celle qui a blessé Jena. »

Bordel… Ce sont les pillards qui sont venus il y a quelques semaines. Ceux que j’ai chasser en compagnie de quelques personnes du ranch. Le fameux Josh vient à s’approcher de nous, me regardant de la tête au pied. J’ai comme l’impression qu’il nous faudrait un véritable miracle pour qu’arrive à sortir de cette impasse.

« Je ne vais pas me répéter une troisième fois. Qu’est-ce que vous voulez ? »
Sur Re: Au fond du trou ! le Ven 28 Sep - 13:56
avatar
» METIER : Ex collégienne

» AVATAR : Alycia Debnam Carey
» CAPSULES : 1775
» MESSAGES : 326
» JE SURVIS DEPUIS LE : 25/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Au fond du trou


Ft. Blake Newman



Les sifflements, les chuchotements et bientôt des cris prennent le relais, ne faisant qu’accentuer mon angoisse. Je n’aime vraiment pas ça et je regretterai presque d’être sorti de mon abri de fortune pour tenter de trouver ma sœur. Mais je sais pertinemment que si je n’étais pas sortis, Blake serait encore coincée dans le fond ce piège et peut-être même que ceux qui nous suivent en ce moment l’auraient tués. Alors je continus d’avancer, aussi vite que je le peux, aidant la jeune femme du Ranch. Mais elle trébuche sur une branche et je n’ai pas le temps de la rattraper, une main me saisit par le t-shirt pour me tirer en arrière. Je me retourne brusquement, collant une gifle à l’homme qui se tient face à moi. Un large sourire mesquin se glisse sur ses lèvres perdues au milieu d’une large barbe désordonnée. Je déglutis, reculant d’un pas mais sa main me saisit de nouveau.

« -Lâchez-moi !
-Tu ne vas aller nulle part, ma jolie. »

Je peux à peine jeter un coup d’œil à Blake qui se trouve, elle aussi, en mauvaise posture. Mon attention ce reporte sur l’armoire à glace qui ne me lâche pas le poignet. Je ne cherche pas à me débattre, ce serait peine perdue. Le type fait au moins quatre fois mon poids et deux fois ma taille, je suis perdante d’avance.
A la question de Blake, question qu’elle vient de répéter, le fameux Josh ricane et donne une réponse qui ne me surprend guère. Il était évident qu’ils étaient dans le coin pour une raison particulière, ce sont des pillards. Ils vont nous dépouiller de nos affaires et cette idée ne me plaît pas du tout. Je tiens au peu de chose que je possède, ce sont mes uniques affaires, mes seuls biens.

« -Qu’est-ce qu’on vous veut ? Serais-tu stupide ? Les gars, fouillez les. »

Le rictus du grand barbu s’accentue et ses grosses mains me tirent contre lui. Je me débats cette fois-ci, ne comptant pas me laisser faire piller aussi facilement.

« -Te débattre ne servira à rien, ma petite.
-Ah oui, tu crois ça grand couillon ? »

Poussée par ma peur et ma colère, je le fixe dans les yeux avec haine avant de planter mes dents dans sa grosse main, lui arrachant un cri de douleur. Je mords, aussi fort que possible, manquant de lui retirer un bout de chaire. Je ne veux pas me faire piller et je ne veux pas mourir. Blake est blessée, il faut que je fasse quelque chose. Lorsque le type me relâche pour se soucier de sa main, je sors immédiatement mon couteau et me jette à sa gorge, ma lame coincé contre sa pomme d’Adam.

« -Laissez-nous partir sans histoire. Sinon, je tranche la gorge d’Hagrid. »



by FRIMELDA
Sur Re: Au fond du trou ! le
Contenu sponsorisé



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: