[-18] I had a dream that you were mine.
Devil inside you :: The world is our playground :: Clancy, Montana, US
Aller à la page : Précédent  1, 2
Sur Re: [-18] I had a dream that you were mine. le Dim 5 Aoû - 15:32
avatar
» METIER : Botaniste

» AVATAR : Barbara Palvin
» CAPSULES : 1045
» MESSAGES : 35
» JE SURVIS DEPUIS LE : 16/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur





THE ONLY HEAVEN I'LL BE SENT TO
IS WHEN I'M ALONE WITH YOU

J’aurai aimé que ce moment dure et s’étende, retrouver la normalité d’une relation sans regards posés sur nous. Loin des autres et loin de ce moment au bord de l’apocalypse. Marcher en tenant sa main est normal, me caler contre lui l’est tout autant. Mais très vite je vois la ville se dessiner et tout aussi rapidement je comprend. Ses mots ne font que confirmer ce que j’imaginais. Roxie revient à nous et lui obéit au doigt et à l’oeil. Alors naturellement ma tête se défait de son bras, naturellement je recule un peu, mais tant que je le peux je garde ma main dans la sienne soufflant simplement un « Je comprends mon amour » Et finalement nos mains se séparent et le vide reprend sa place entre nous. Une nouvelle fois les regards se reposent sur nous. Je reste là, silencieuse, discrète, tandis qu’on nous explique la situation.

Comme lui je comprend le danger de passer par East Helena, mais affronter des pillards me terrorise moins que l’idée de le perdre face à un Z. Mon regard croise le sien et j’esquisse un oui de la tête. Nous serons vigilants. Je veillerai sur lui, et lui sur moi, il en a toujours été ainsi, et ce ne sera pas différent cette fois.

Notre marche reprend et finalement nous entrons dans Montana City, si sa main a retrouvé son arme la mienne a défait mon arc de mon épaule, maintenant je le tiens bien solidement en main, prête à toute éventualité. Je n’aime pas Montana City, je n’aime pas East Helena, mais nous n’avons pas le choix. Je sais les regards posés sur nous, alors je mesure avec précautions chacun de mes mots à cet instant. Le “tu” n’as pas sa place, nous ne sommes pas censés être proches. Je me force à ne pas le regarder de peur d’être trahi par mon regard. Je parle le plus bas possible pour ne pas que l’on entende ce que je vais lui dire, même si cela doit être inévitable… « Je suis désolée… De… De vous entraîner là-dedans. Je ne pensais pas que ce serait si compliqué, Si dangereux aussi. » Soudainement, cette idée me paraît de nouveau très égoïste. Je pouvais me contenter de nos rencontres nocturnes, de nos secrets. Pourquoi vouloir ce lac, cet isolement, avec tout ce que cela implique ? Égoïsme, rien d’autre… Je le veux pour moi et pour moi seule… Cette idée assombrit mon regard et ma tête bascule vers l’avant dissimulant mon visage sous mes cheveux châtains. Nous prenons tellement de risque pour si peu de temps… « Je suis désolée »

Je sais que je dois le poignarder malgré moi, qu’il n’aime pas me voir ainsi, Mais l’idée de me retrouver seule avec lui avait obscurci tout le reste, et l’idée que cela représentait un tel danger avait été occulté avec tant de facilité que cela me faisait presque peur. Mes doigts se referment sur mon arc, s’y crispent, tandis que ma seconde main passe rageusement sur ma joue. Des larmes y coulaient, je viens de me trahir je le sais. Mais déjà je relève la tête et me concentre sur ce qui nous entoure, tentant de retrouver un semblant de calme.



If I'm a pagan
of the good times
My lover's
the sunlight
©️ SIAL ; icon tumblr


Sur Re: [-18] I had a dream that you were mine. le Dim 5 Aoû - 23:15
avatar
» METIER : U.S. Marines

» AVATAR : Scott Eastwood
» CAPSULES : 1065
» MESSAGES : 187
» JE SURVIS DEPUIS LE : 15/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Angie reprend sa contenance formelle. Je n’aime pas, j’ai cette impression qu’elle m’en veut quand ça arrive. Elle me vouvoie et s’excuse de m’avoir entraîné là-dedans. Je ravale ma salive. C’est difficile de ne pas la regarder et de donner le change alors que j’ai juste envie de prendre son visage entre me mains afin de lui sommer de ne pas dire n’importe quoi. Je ne sais pas quoi lui répondre pour garder mon rôle. Elle répète une nouvelle fois qu’elle est désolée. “ Ne vous excusez pas. Je vous promets que ça va bien se passer. Je suis apte à vous défendre face à ces pillards, et nous nous ferons discrets. ” Je profite que peu de regard soit sur nous pour lui jeter un regard. Ce n’est pas grand-chose ce que je lui offre, mais c’est tout ce que je peux faire pour le moment.

Elle a des larmes. Elle ne se sent pas bien. Dans quel état ça me met ? Le même intérieurement. Elle reprend son masque et nous continuons notre route. Fort heureusement, nous nous approchons d’Ash Grove. Je sais que passé ce point, nous serons tranquilles. Les forces militaires étaient concentrés sur l’axe principale. Et il ne faut que peu de temps une fois Ash Grove passé pour que je m’arrête, replaçant mon arme dans mon dos et vienne la serrer dans mes bras. “ Angie, ça va bien se passer… Je te le jure… Je n’aime pas te voir ainsi. ” Le cœur déchiré, je recule mon visage, une main sur sa joue, caressant le coin de ses lèvres de mon pouce. Mes yeux plantés dans les siens, je reprends tout aussi calmement “ Il m’en faut plus, mon ange. Et puis avec cette horde dans les parages, les pillards ont intérêts à rester discrets. ”

Je viens déposer mes lèvres sur les siennes doucement pour tenter de la rassurer. Lorsque je rompts le baiser, je murmure doucement “ Ce soir on sera chez Riley, mon amour, je te le promets. ” Je reprends ma place à ses côtés et garde sa main dans la mienne, progressant sur une nouvelle route desserte. Mon esprit me joue des tours à lâcher des « rien à signaler » mentalement. A croire que même seul avec elle, je reste encore bien trop militaire. Sauf qu’à un virage, ce n’est pas rien à signaler. Deux types nous tournent le dos et regardent un troisième, occupé à fouiller une bagnole. Des pillards. L’un d’eux lâche « Magne toi, bordel… Plus vite t’auras fini, plus vite nous pourrons aller à Montana City… » Je sais que là-haut ils peuvent leur réserver un comité d’accueil.

Mais pour l’heure, je préfère ne pas jouer avec le feu. Je tire la main d’Angie et nous précipite dans le fossé. Elle se retrouve allongée dans les hautes herbes. Je la rejoins et me mets tout contre elle. Roxie nous imite. Je place mon index sur les lèvres d’Angie pour lui fait comprendre de ne pas faire de bruit et me colle un peu plus à elle en entendant les pas des pillards dans le gravier.

_________________
Like Romeo and Juliet
Sur Re: [-18] I had a dream that you were mine. le Sam 11 Aoû - 20:36
avatar
» METIER : Botaniste

» AVATAR : Barbara Palvin
» CAPSULES : 1045
» MESSAGES : 35
» JE SURVIS DEPUIS LE : 16/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur





THE ONLY HEAVEN I'LL BE SENT TO
IS WHEN I'M ALONE WITH YOU

Je crois que je n’aime pas plus que lui cette situation, cette distance, surtout maintenant. Surtout à cette seconde. Mais nous n’avons pas le choix. Jusqu’à cette nouvelle bouffée d’oxygène. Ash Grove derrière nous, je retrouve la chaleur de ses bras, m’y blottie tant que je peux. Jusqu’à ce qu’il se recule. Je ne veux pas lâcher sa main. « Ce n’est pas les pillards qui me font le plus peur à cet instant, mais les Z » Mes sourcils se froncent à cette seconde, mais voix ne fut qu’un murmure. Je retrouve ses lèvres quelques secondes, le temps de quelques battements de coeur et à sa promesse, j’esquisse un signe de la tête. Je sais qu’il nous y emmènera, que là-bas on ne nous posera pas de question. Et qu’ensuite nous serons au lac. Tout ira bien.

Nous reprenons notre marche, un bon pas, pour ne pas nous faire surprendre par la nuit. Sa main dans la mienne je reste silencieuse. Je sais qu’il veille sur tout ce qu’il se passe autour de nous. Je préfère ne pas faire de bruits, ne pas le déconcentrer. Mais comme lui j’entends les voix, les bruits. Je comprend sans aucun mal. J’ai appris à rester calme dans ce genre de situations. Mais je ne m’étais jamais retrouvée dans le dos d’un pillard. Entraînée par Owen, je le suis et m’allonge comme il me demande. Glissant mon arc dans ma main je sors une flèche que je garde calée entre mes doigts. Une fois Owen à mes côtés, je me cale contre lui, enfouit ma tête contre son torse. Sentant son doigt sur mes lèvres, j’esquisse un signe de tête.

Je reste là, immobile, tentant de calmer autant mon souffle que mes craintes. Nous n’avons pas le temps pour ça. Des pas se font entendre dans le gravier. Une boule se forme au fond de ma gorge, mais je parviens à garder le silence. Discrètement j’arme ma flèche. Mes doigts quittent son torse pour se poser sur la corde. Il me suffit d’un signe, d’un geste et je serai en mesure de tirer. Je suis en apnée, mes yeux se lèvent et j’aperçois la silhouette du pillard. Je sens presque sa présence au-dessus de nos têtes. Une nouvelle fois mon regard se pose sur Owen, cette fois ce sont ses ordres que je suivrai.



If I'm a pagan
of the good times
My lover's
the sunlight
©️ SIAL ; icon tumblr


Sur Re: [-18] I had a dream that you were mine. le Mar 14 Aoû - 22:58
avatar
» METIER : U.S. Marines

» AVATAR : Scott Eastwood
» CAPSULES : 1065
» MESSAGES : 187
» JE SURVIS DEPUIS LE : 15/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Tout contre elle, je garde un œil sur Roxie, qui est tendue. Elle ne lâche pas les pillards du regard. Je sais que si elle me sent en danger, elle m’avertira. J’attends que cela passe, plantant mes yeux dans ceux d’Angie. Elle semble comprendre la situation. Nous attendons sagement que cela passe. Et lorsque les pillards sont à notre hauteur, je peux presque sentir le souffle de l’un d’eux sur ma nuque. Roxie n’en fait rien. Je ne bouge pas, sinon cela va se faire entendre, une épée de Damocles plane au-dessus de nous. Puis ils commencent à s’éloigner. Lorsqu’ils sont suffisamment loin, je me recule et jette un œil par-dessus le fossé.

Ils s’éloignent de plus en plus. On peut continuer de progresser pour éviter d’avoir affaire à eux. Je reste accroupi et tends ma main à Angie pour que l’on avance baissés. Ç’aurait pu marcher, mais cette main sort de la terre et me saisit la cheville, me faisant chuter. Un corps de redresse dans un râle. Je reconnais un mort vivant lorsque j’en vois un. Celui-ci commence à être en bout de course. Je le repousse à l’aide de mon pied. J’attrape ce qu’il me vient sous la main, n’importe quoi. Une branche pointue… Mieux que rien. Je me redresse et l’enfonce dans l’œil du mort, empalant son cerveau. Déjà, la pression sur ma cheville se relâche.

Je souffle lorsque le corps tombe et je me remets en position accroupi, levant la tête pour m’assurer qu’on soit passé inaperçu. Fort heureusement pour nous, oui. Je reprends la main d’Angie et la tire de nouveau, d’un rythme un peu plus pressé. Je lui souffle un “ Il faut qu’on se tire et en vitesse… ” Je vois la bifurcation qui va nous permettre de contourner East Helena. Les pillards sont bien trop loin maintenant. Je nous fais sortir du fossé et on traverse la route pour prendre la route de la carrière de Four Range. “ On devrait être tranquille tant qu’on est pas sur Wylie drive. ” Je m’arrête une seconde et souffle un instant. J’aime l’adrénaline que me procure ce genre de mission, d’ordinaire, mais là… Avec Angie… Je ressens un peu plus de stress. Je me tourne vers elle et prends son visage entre mes mains pour venir l’embrasser avant de murmurer “ On est presque à mi-chemin… Ce soir on est chez Riley, je te le promets… ”


_________________
Like Romeo and Juliet
Sur Re: [-18] I had a dream that you were mine. le Dim 26 Aoû - 16:01
avatar
» METIER : Botaniste

» AVATAR : Barbara Palvin
» CAPSULES : 1045
» MESSAGES : 35
» JE SURVIS DEPUIS LE : 16/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur





THE ONLY HEAVEN I'LL BE SENT TO
IS WHEN I'M ALONE WITH YOU

Je nous ai pensé en sécurité quand ces hommes ce sont éloignés de nous. On pouvait même s’avancer dans le fossé mais ce qu’il se passa… Je ne m’y attendais pas. Je n’ai pu que poser ma main sur ma bouche pour ne pas crier et en alerter d’autres. Je pensais pouvoir tirer mais si je le fais c’est Owen que je blesserai. Lâchant mon arc j’allais enfoncer ma flèche dans le crâne de la créature mais encore une fois il fut rapide que moi. Je ne peux que replacer mon arc sur mon dos.

Lorsqu’il est libéré mon cœur ralenti, se calme et s’apaise. Ma main retrouve la sienne. Mes doigts enserrent les siens, je suis soulagée de voir qu’il va bien. Que tout va bien. Nous reprenons notre marche à un bon rythme cette fois. Une fois la route retrouvée nous pouvons nous redresser. Je marche à ses côtés et me retourne même. Les pillards ne sont plus visibles. Je sens le soulagement m’envahir. J’esquisse un Oui de la tête à son explication. Lorsque Owen se stoppe e me place face à lui et pose sa tête contre moi. Entourant sa nuque avec douceur je le laisse retrouver son calme. Silencieuse. Je ne peux faire que cela à cette seconde. Un baiser, juste un et je sais que tout cela est derrière nous. Comme à chaque fois « Merci de nous avoir protégé de la sorte» Je sais que c’est son job, mais j’ai toujours eu à cœur de le remercier, depuis ce soir là…

A mon tour je l’embrasse et finalement nous pouvons reprendre notre route avec la promesse que tout s’arrangera une fois le ranch atteint. J’esquisse un Oui de la tête une nouvelle fois. «On devrait pouvoir y arriver très vite en marchant d’un bon pas et sans pillards… » Je ne veux pas parler des Z eux me font bien trop peur… Sans attendre plus je replace ma main dans la sienne, je retrouve notre proximité. Je préfère cela, je me sens plus en sécurité de la sorte. Nous pouvons avancer. Je reste silencieuse je ne veux pas le déconcentrer il m’a prouvé qu’il avait besoin de toute son attention. Avancer vers le ranch est plus simple qu’il n’y paraît. Et c’est discrètement que mon regard se pose sur lui pour l’observer, discrètement je regarde son profil, son nez, le dessin de ses lèvres. Mon cœur battant un peu plus vite sous l’effet du désir que je me dois de réprimer pour ne pas nous mettre en danger…  



If I'm a pagan
of the good times
My lover's
the sunlight
©️ SIAL ; icon tumblr


Sur Re: [-18] I had a dream that you were mine. le Mar 4 Sep - 16:07
avatar
» METIER : U.S. Marines

» AVATAR : Scott Eastwood
» CAPSULES : 1065
» MESSAGES : 187
» JE SURVIS DEPUIS LE : 15/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Angie me remercie une fois qu’on est tiré d’affaire. Je n’aime pas ça. Primo, c’est mon devoir de protéger les civils. Secundo, c’est mon devoir de protéger celle que j’aime. “ Tu n’as pas à me remercie, Angie… ” Je m’arrête et me tourne vers elle pour la rassurer. Un baiser et une bonne résolution plus tard, je la sens un peu plus apte à reprendre la route. Je souffle en la regardant “ Alors allons y… ” un large sourire fend mon visage. Je me replace à ses côtés, reprenant sa main.

Le reste de la route se fait sans réelles encombres. A un moment, nous avons dû faire un léger détour pour éviter une petite horde, mais ce fut assez facile de les semer. Il n’y avait pas de sprinters. On se retrouve bien assez vite sur la dernière ligne droite : un chemin de terre, créé par les passages des charrettes à destination de Clancy et autres aller-venus. Je jette un regard à Angie “ Tu vois ? Ce n’était pas sorcier. ” Je souris et relâche sa main.

Redevenir ce soldat et cette civile qui ne font que travailler ensemble. Je sais que Riley n’en a que faire de ça, mais ses gars peuvent très bien en parler à Clancy, ce qui ne nous aiderait pas. C’est Riley en personne qui nous accueille et nous fait passer la porte. Il nous explique qu’on peut passer la nuit ici dans l’un des bungalows. Il affirme qu’ils ont pas mal de travail en ce moment avec les champs et que malheureusement ils ne peuvent pas nous recevoir comme il se doit, mais qu’il nous fera parvenir un repas et de quoi nous laver. J’acquiesce.

Je montre à Angie le Bungalow et lui souffle “ On a celui-ci pour la nuit. Riley va nous apporter une carte des environs. Va nous apporter une carte, de la nourriture et de quoi nous laver tout à l’heure. On a… On a deux heures devant nous donc… Si on allait… Enfin se reposer ? On est fatigué de cette marche après tout, non ? ” Oui, je ne voulais pas dire que j’avais juste très envie de sauter dans ses bras et de l’embrasser devant les yeux de tous. Mais à l’abri du bungalow, ça nous sera possible.

_________________
Like Romeo and Juliet
Sur Re: [-18] I had a dream that you were mine. le Mar 18 Sep - 22:28
avatar
» METIER : Botaniste

» AVATAR : Barbara Palvin
» CAPSULES : 1045
» MESSAGES : 35
» JE SURVIS DEPUIS LE : 16/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur





THE ONLY HEAVEN I'LL BE SENT TO
IS WHEN I'M ALONE WITH YOU

Le chemin fut finalement plus rapide que je ne l’avais imaginé. Déjà nous avons atteint le ranch, et un sourire se dessine sur mes lèvres à la remarque d’Owen. J’avoue être soulagée. La vision de cet endroit à l’écart de Clancy et protégé, vient balayer ce que nous avons vécu quelques minutes plus tôt. Ô bien sûr nous devons lâcher nos mains, mais je sais que ce n’est que pour une courte durée.

A l’accueil de Riley je le salue d’un bonjour discret. Face à la foule ou l’inconnu je ne suis pas à l’aise et ma voix n’est qu’un murmure. Il en a toujours été ainsi… Depuis Lui… Il n’y a que Owen pour me voir rire aux éclats ou parler plus fort. Néanmoins je n’oublie pas les politesses d’usage et le remercie pour son hospitalité. Je laisse néanmoins Owen gérer le reste. Quand il revient et nous conduit à “notre” bungalow, je le suis toujours à distance raisonnable. Mon regard se pose sur les membres de la communauté tous affairés croisant des regards je baisse les yeux et les reportent sur le dos de Owen.

Une fois entré j’attends qu’il referme la porte derrière moi, je replace une mèche derrière mon oreille en écoutant la fin de ses explications. Nous avons donc deux heures. J’arque même un sourcil amusée lorsqu’il parle d’aller se reposer après notre marche. Tandis qu’il parle je pose mon sac à dos près de l’entrée, et me rapproche de lui prenant un petit air mutin « Aller se reposer oui… Bonne idée effectivement… Ce fut une très très longue marche… » Mais je ne prend pas la direction du lit ou du salon, je m’avance vers lui, m’approche, et glisse mes mains sous les lanières de son paquetage pour le faire chuter de ses épaules. Je suis là à quelques centimètres de lui, obligée de me hisser sur la pointe des pieds. Et finalement c’est sans plus un mot que je retrouve ses lèvres. Avec envie, avec passion. J’ai tellement attendu, voulu ce moment que je ne pouvais pas attendre trente secondes de plus. Ma main gauche se glisse entre ses cheveux, tandis que la droite se retient au tissus qui recouvre son épaule

A cette seconde, je veux simplement m’imprégner de sa présence, respirer l’odeur de sa peau et profiter de ce répits qui nous est offert, loin de Clancy, loin de nos rôles respectifs. Ce n’est qu’après quelques secondes que je libère ses lèvres et pose ma tête contre son torse, me blottissant au creux de ses bras en soufflant « J’ai eu envie de faire ça depuis qu’on a franchit les portes du ranch… »  



If I'm a pagan
of the good times
My lover's
the sunlight
©️ SIAL ; icon tumblr


Sur Re: [-18] I had a dream that you were mine. le Ven 21 Sep - 16:25
avatar
» METIER : U.S. Marines

» AVATAR : Scott Eastwood
» CAPSULES : 1065
» MESSAGES : 187
» JE SURVIS DEPUIS LE : 15/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Je souris en regardant le petit jeu d’Angie qui se rapproche de moi l’air faussement innocente. Je la regarde ôter mon sac et venir m’embrasser. Je resserre mon emprise sur elle et me colle tout contre elle. Elle se love dans mes bras pour terminer et me murmure qu’elle avait envie de faire ça en étant à l’abri derrière les palissades du ranch. Je souris et remets sa mèche en place. “ Si tu savais comme j’en ai toujours envie… ” Mais déjà on frappe à la porte du Bungalow.

Un reflexe nous anime et on se sépare à une distance raisonnable. Je me dirige vers la porte et Riley a ramené un plateau avec deux repas et de l’eau. Je m’en saisit aussitôt en soufflant “ Merci pour tout, très sincèrement. ” “ De rien, Owen. C’est normal, on ne va pas vous laisser dehors. Tu sais, si vous voulez, on a un deuxième bungalow de libre. ” Il s’arrête un instant puis remarque le sac par terre, posé à la va-vite, et Angie à côté. Un sourire fend les lèvres de Riley. “ Laisse tomber, je n’ai rien dit. Profitez bien d’être loin de ce Carrington. ” Il fait un clin d’œil et fait demi-tour en lâchant “ Je ne vais pas vous embêter plus longtemps. ” Je reste figé un moment avant de me tourner vers Angie et d’arquer un sourcil “ C’était… Bizarre. Tu ne trouves pas ? ”

Je dépose le repas sur la petite table après m’être assuré que la porte soit verrouillée. Je m’approche d’Angie et murmure “ On peut manger maintenant, ou… Attendre que ça refroidisse un peu. ” En disant cela, j’avais pris de nouveau possession de ses lèvres, la poussant doucement sur le lit jusqu’à être au-dessus d’elle. Je caresse sa joue d’une main, la seconde entremêlant saisissant l’une des siennes.

Je pense qu’elle n’a pas besoin de dessin, elle sait de quoi je veux parler et je ne compte pas m’arrêter sauf si elle le demande. Je dévie mes baisers dans son cou et remonte mes lèvres prés de son oreille pour souffler un “ Je t’aime. ”


_________________
Like Romeo and Juliet
Sur Re: [-18] I had a dream that you were mine. le
Contenu sponsorisé


[-18] I had a dream that you were mine.
Devil inside you :: The world is our playground :: Clancy, Montana, US

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: